Humour noir chez les hommes politiques.

Je ne peux pas citer les noms des auteurs, soit parce que je  ne les connais pas, soit pour ne pas les vexer, soit parce qu’on ne prête qu’aux riches et que certains peuvent se voir accuser de mots qu’ils n’ont pas « commis », ce sera donc « les politiques anonymes ».

Juste pour rire. Du temps où la politique avait un côté sans doute plus sauvage (dans le sens de violent) mais combien plus naturel à la Réunion, un maire d’une commune agricole avait invité un notable pour une visite officielle des locaux communaux, école sans doute, marché, que sais-je ? Pour finir, très fièrement il proposa un passage par sa cochonnerie ! Il voulait montrer sa porcherie neuve.

Aujourd’hui, si quelqu’un vous propose de vous montrer sa cochonnerie, il faut se méfier…

Revenons à l’humour noir involontaire des politiques !

Mon premier travail, si je suis élu, sera d’aller m’incliner devant la tombe de ceux qui m’auront donné leur voix. Un corse ? Un ultramarin ? Là où les morts ont le droit de vote. Sûr qu’après avoir donné leur voix, ceux là, on ne les entendra pas.

Je préfère le côté définitif de la peine de mort à son côté dissuasif. Au fond, moi aussi. Au moins, il n’y aura pas de risque de récidive.

droit  Et à tous ceux qui sont morts  pour cette noble cause, je dis : longue vie. Un voeu pieux !

Nos vieillards meurent de froid à petit feu. Economique pendant l’hiver. Et l’été, ils se déshydratent tout doucement et en silence…

En politique, il faut suivre le droit chemin : on est sûr de n’y rencontrer personne. Celle-là, ce serait Bismarck.

8 réflexions au sujet de « Humour noir chez les hommes politiques. »

  1. Je prends connaissance pour la première fois avec votre blog. J’ai apprécié vos histoires d’humour noir. On verra bientôt pour la suite. Je suis un peu débordé à vouloir visionner les blogs de mes nombreux correspondants. Qui trop embrasse…
    Amicalement. henri, dinosaure80

  2. Oui, Françoise, ils sont très forts nos politiques en « bêtise » pour ne pas dire autre chose, j’avais fait un article là-dessus moi aussi, il y a quelque temps.
    C’est comme Mac Mahon qui avait dit allant sur les lieux d’une inondation : que d’eau que d’eau ! c’était très recherché.
    Bonne journée à toi, bises amicales.

  3. presque des Lapalissades !
    sept fois, je crois qu’ il faut tourner sa langue !
    bonne journée
    amitiés

  4. Rien à voir avec l’humour…J’ai oublié de dire que j’avais commencé à visionner le DVD sur la Réunion…Absolument magnifique ! Merci !

  5. Bonsoir Françoise,
    Quand ils nous font rire ça va… ce sont les dérapages pas drôles qu’il vaut mieux qu’ils évitent et pourtant !
    Bonne fin de soirée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *