Hypocrisie

Amitié de cour, foi de renards et société de loups. Nicolas de Chamfort,1795, Maximes et Caractères

Voilà une maxime qui décrit bien le monde ou plutôt les relations mondaines. Il met en évidence l’une des caractéristiques de ces liens : l’hypocrisie.

Etre sincère, honnête, direct et droit, serait-ce impossible ? Dans  le seul milieu des privilégiés ou dans tous  les milieux ? Je vous laisse seuls répondre à ces questions. Je me contenterai aujourd’hui d’une leçon de français : définition du mot titre « hypocrisie », définitions, citations et synonymes, ça peut toujours servir.

HYPOCRISIE

Définitions

Attitude consistant à dissimuler son caractère ou ses intentions véritables, à affecter des sentiments, des opinions, des vertus qu’on n’a pas, pour se présenter sous un jour favorable et inspirer confiance : l’hypocrisie de la société mondaine.

* Caractère de ce qui est hypocrite dans l’attitude, les actes de quelqu’un : l ’hypocrisie de certaines promesses ; qui manque de sincérité, qui est empreint d’affectation et/ou de duplicité.

* Action, parole destinée à tromper sur les sentiments, les intentions véritables de quelqu’un : «Assez d’hypocrisie, jouons cartes sur table ! »

Citations

Il faut supprimer de toute notre vie l’hypocrisie et la simulation. Cicéron (Depuis le temps, il n’a guère été entendu, le brave homme.)

L’hypocrisie est un vice à la mode et tous les vices à la mode passent pour vertus.
Dom Juan, ou le festin de pierre,
Molière.

Synonymes

On en a besoin tant il y a pléthore de situations « hypocrites ». Pour varier les plaisirs une liste de mots que j’aime. Que je sois bien claire :  j’aime les mots, leur allure quand on les écrit, leur sonorité, l’image qu’ils peuvent évoquer, pas forcément leur signification, particulièrement dans ce cas.

Donc une liste pas si petite que ça… Elle répond sans doute à un besoin. Pour la précision ! ?

– cagoterie, chafouinerie, déloyauté, duplicité, fausseté, félonie, fourberie, escobarderie (Escobar était un jésuite),  jésuitisme, mensonge, pudibonderie, simulation ou dissimulation, sournoiserie, tartuferie

mais aussi

– baiser de Judas, bigoterie, comédie, feinte, flatterie, grimace, imposture, mascarade, simagrées, singerie, trahison, tromperie

Attention, retenez cela :

« Politesse : forme la plus acceptable de l’hypocrisie », le Dictionnaire du Diable (1911), Ambrose Bierce

5 réflexions au sujet de « Hypocrisie »

  1. J’adore la définition de la politesse !
    Elle me paraît si juste !

  2. J’ai tellement aimé cette définition de la politesse que j’ai cherché d’autres définitions extraites de ce même dictionnaire. Ainsi, sur Wikipédia, j’ai trouvé celles-ci :
    * Une connaissance, c’est quelqu’un qu’on connaît assez pour lui emprunter de l’argent, mais pas assez pour lui en prêter.
    * Abstinent : Personne faible qui cède à la tentation de se refuser un plaisir.
    * Evangéliste : porteur de bonnes nouvelles, particulièrement (dans un sens religieux) de celles qui assurent notre propre salut et la damnation de nos voisins.
    * Frontière : En géographie politique, ligne imaginaire entre deux nations, séparant les droits imaginaires de l’une des droits imaginaires de l’autre.
    * Immigrant : Individu mal informé qui pense qu’un pays est meilleur qu’un autre.
    * Irréfléchi : Insensible à la valeur de votre conseil.
    * Patience : forme mineure de désespoir, déguisée en vertu.
    * Politesse : Forme la plus acceptable de l’hypocrisie.
    * Présidence : Le cochon le plus gras du champ de la politique.
    * Raison : propension au préjugé.
    * Bien-être : état d’esprit produit par la contemplation des ennuis d’autrui.
    * Les tableaux sont les représentations en deux dimensions des choses inintéressantes en trois.
    Il va me falloir trouver cet ouvrage au plus vite !
    Il paraît encore mieux que le Dictionnaire des mots qu’il y a que moi qui les connais de Jean Yanne !

  3. « Le dictionnaire du diable » et celui de Jean Yanne ont tous les deux beaucoup d’intérêt. Les comparer me parait très difficile, ils sont tellement différents.
    Les deux auteurs sont créatifs mais, à mes yeux, Yanne est plus fécond : il crée des mots. Je ne peux oublier la fameuse « escarlouchette ».
    Quoi qu’il en soit je ne vais pas résister beaucoup avant de citer des définitions bien pensées d’Ambrose Bierce à commencer par celle-ci :
    Immigrant : Individu mal informé qui pense qu’un pays est meilleur qu’un autre.
    Il faut rappeler à tous, en particulier en ce moment, que les effets d’optique sont trompeurs et que pour cette raison « le pré du voisin semble toujours plus vert ».

  4. Ping : | FrancoiseGomarin.fr

  5. Ping : ESCA… | FrancoiseGomarin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *