Coup (2)

Toujours à propos des coups, il y en a des choses à dire, je vous offre aujourd’hui une nouvelle “leçon de vocabulaire”. Rafraichissement de mémoire ou transmission initiale, peu importe. Il existe  des locutions à connaître :

  • À coups de : par exemple, à coups de pierre ou à coups de pieds au derrière,
  • à coup sûr , assurément ; sans aucun doute ; certainement ; certes ; sans doute ; sans nul doute ; évidemment ; indiscutablement ; de toute évidence ; avec certitude,
  • avoir un coup dans l’aile,  avoir un coup dans le nez ; être en état d’ébriété (légère),
  • Sous le coup de : au figuré, sous la menace de ; sous le coup d’un arrêt de mort…
  • Tomber sous le coup de quelque chose, c’est s‘exposer à une sanction.
  • Faire d’une pierre deux coups : au figuré, c’est atteindre deux objectifs par la même action.
  • Sans coup férir : sans combattre. Au figuré, c’est même carrément sans difficulté.
  • En mettre, en jeter un coup : faire un effort, travailler dur,
  • Se mettre un coup derrière la cravate, (argot), boire un coup,
  • Marquer le coup, au figuré et familier : manifester qu’on a été sensible à quelque chose.
  • demander un coup de main, c’est demander de l’aide à quelqu’un,
  • jeter ou donner un coup d’oeil “regarder rapidement quelqu’un ou quelque chose“.
  • passer en coup de vent, passer très rapidement.
  • passer (donner ou recevoir) un coup de téléphone (de bigophone, un coup de fil),
  • un coup de soleil, quand on reste trop longtemps au soleil, la peau est brûlée par le soleil, c’est à leur couleur aubergine qu’on reconnait les zoreys qui arrivent à La Réunion,
  • boire un coup, expression familière pour boire un verre,
  • tenter le coup, essayeroser faire quelque chose,
  • un coup de barre, une grosse fatigue.en langage familier,
  • sur un coup de tête, décision brusque sans réflexion,`
  • d’un seul coup, “en une seule fois, subitement” ou encore “soudainement,
  • en deux coups de cuiller à pot, très rapidement ; sans difficulté apparente,
  • avoir un coup de pompe, voir un brusque accès de fatigue, 
  • donner un bon coup de balai, changement  brusque faisant place nette,
  • coup de coeur, enthousiasme soudain,
  • coup de foudre, attrait passionné et soudain,
  • coup de dés , hasard, chance
  • coup de grâce, coup fatal, dernier coup,
  • coup de l’étrier, dernier verre avant de partir,  
  • coup de maître, tour de force, action qui dénote une grande habileté,
  • coup de tabac, mauvais temps en mer ; événement brutal aux conséquences lourdes,
  • coup de théâtre, événement inattendu qui change la donne d’une affaire, 
  • coup de tonnerre, bruit de l’orage ou au figuré événement imprévu.

Vous pouvez ajouter vos idées en commentaire.

Share

1 réflexion sur « Coup (2) »

  1. tout m’ est familier, mais sans coup férir, m’ a surpris !
    je pensais que cela voulait dire à coup sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *