C’est pas la joie !

Je n’arrive plus à écrire sur mon blog. Je suis partagée entre la colère et le désespoir. À dire vrai les mots colère et désespoir ne sont pas vraiment adaptés mais bon, comme on le dit, je vais faire vite avec. Par contre, un souvenir de chanson est revenu dans ma mémoire. Et vous, vous la connaissez celle-là ?

C’est bien le reflet de mon état d’esprit du moment « C’est pas la joie !« 

Voilà les paroles d’origine  :
 
Au niveau de la pollution
C’est pas la joie {x2}
Au niveau de la télévision
C’est pas la joie {x2}
Au niveau de la montée des prix
C’est pas la joie {x2}
Au niveau des embarras de Paris
C’est pas la joie {x2}

Y a encore qu’au niveau de l’amour que ça marche toujours

Au niveau de l’environnement
C’est pas la joie {x2}
Au niveau de la gueule des passants
C’est pas la joie {x2}
Au niveau de la contestation
C’est pas la joie {x2}
Au niveau des manifestations
C’est pas la joie {x2}

Y a encore qu’au niveau de l’amour que ça marche toujours

Au niveau de nos feuilles d’impôts
C’est pas la joie {x2}
Au niveau du cinéma porno
C’est pas la joie {x2}
Au niveau de la dévaluation
C’est pas la joie {x2}
Au niveau de la surpopulation
C’est pas la joie {x2}
Y a encore qu’au niveau de l’amour que ça marche toujours
 

Et si on chantait un peu différemment ? C’était le propre des chansonniers (auteurs de chansons satiriques sur l’actualité, souvent à teneur politique) et des chansons contestataires (clic, vieux billet 2013), de s’exprimer, de dire ce qui dérange.

N’oublions pas que La Marseillaise est d’abord le chant des partisans de la Révolution (les Patriotes) ; il n’est pas orienté contre les étrangers en tant que tels, bien qu’écrit pendant la guerre de la France à l’Autriche, mais bien contre les ennemis de la Révolution (les contre-révolutionnaires), qu’ils soient Français (principalement les nobles qui ont émigré dans l’espoir de voir l’absolutisme rétabli en France) ou les étrangers. Aujourd’hui, nous pouvons penser au grand capitalisme, au fric qui mène le monde avec des Trump, des Poutine, Macron, etc.

Et sur l’air de « C’est pas la joie !« , nous pourrions chanter :

Au niveau de la moralité
C’est pas la joie 
C’est pas la joie

Au niveau de la réputation
C’est pas la joie 
C’est pas la joie

Ah ! Y’a encore qu’au niveau d’l’humour
Que ça marche toujours

Faut dire qu’au niveau des bouffons
C’est vrai qu’on touche le fond.

Share

2 réflexions sur « C’est pas la joie ! »

  1. Il est vrai que ça sent pire ou que ça s’empire comme disait un Coluche qui aujourd’hui, n’aurait surement plus de droit de s’exprimer, pas plus que Desproges
    oui, je me souviens de cette chanson de Salvador !
    La pauvreté des textes actuels de chanson est rvélatrice de notre époque, mais il y a quand même grand corps malade !

  2. bonjour chere Françoise, ce bon vieux Henri Salvador, meme avec une chanson desabusée, il n’engendrait pas la tristesse ! je ne sais pas comment il verrait notre epoque actuelle , mis ça ne devrait pas être triste !! tu as raison, pas de quoi rigoler, avec la situation actuelle , comme ils ont une trouille epouvantable de mouvements sociaux, nos gouvernants jouent de la trouille du Covid, pour faire regner l’ordre, porte toi bien chere Françoise, ainsi que le tiens, amities et bises, ici tvb !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *