Pétoche

« L’animal même sauvage, quand on le tient enfermé, oublie son courage. » Tacite

Alors après le confinement, la pétoche croit, elle grandit.

La pétoche, c’est une peur intense, le contraire du courage celui qui a fait se révolter et se battre les « Terroristes » des années 1940, ceux qui ont pris le maquis et se sont opposés aux occupants de la France.

Les Frisous [Allemands], eux, ils avaient une pétoche monstre, ils fonçaient dans les abris. (Raymond QueneauZazie dans le métro).

Mon père avait seize ans et il a fait partie d’un réseau de résistants avant de s’engager à dix-huit dans la deuxième DB de Leclerc. (Il n’a jamais été remercié d’une quelconque manière par notre pays.) Bref…

Le courage est-il aujourd’hui un mot en voie de disparition comme tant d’autres valeurs ?

Aujourd’hui, le courage existe au quotidien mais pas chez les puissants ou chez ceux qui nous représentent. Le courage est dans celle ou celui qui affronte jour après jour un monde incertain, qui n’a pas peur d’affronter le terrorisme dans la rue, le chômage et tous les autres fléaux contemporains. Ce citoyen lambda capable de donner sa vie pour sauver celle d’un autre (les soignants pendant la pandémie récente, par exemple), capable d’affronter des dangers pour aider les plus faibles, de dire une vérité que personne n’ose faire connaître, ce citoyen-là qui se révolte, qui se bat, qui veut se faire entendre, ce citoyen-là est courageux et il ne trouve guère de dirigeants politiques et économiques, de chercheurs, de penseurs capables d’exprimer ce même courage. La plupart des « connus » protègent leurs intérêts et avantages ; l’actualité signale plus souvent des scandales que des actes honorables chez ces « grands-là ». Les seuls qui vont oser parler vrai sont moqués et dénigrés.

Aujourd’hui, faire preuve de courage dans notre société de la communication et de la bien-pensance, de l’hypocrisie, c’est  être capable de dire les choses en face à ses interlocuteurs, amis, collaborateurs, c’est dire la vérité même si elle n’est pas agréable. Se lever et faire face à quelqu’un, un supérieur en particulier, c’est être courageux. Parler franchement est un acte de courage.

Attention, il ne faut pas confondre le parler franc, sincère et le parler outrancier qui peut être vrai mais est souvent excessif, choquant, vulgaire voire ordurier.

Étymologiquement  le mot courage vient de «cœur», comme cordial ; le courage est une  attitude généreuse, bienveillante, qui côtoie l’humilité ; les courageux sont souvent silencieux.

À notre époque, les héros reconnus sont « tapageurs » (footballeurs, artistes…) et on ne voit guère les courageux qui œuvrent le plus souvent dans l’ombre avec discrétion.

Ah les mots et qualités oubliés  ! Je pense à  honneur, honnêteté, constance, équité…

Share

2 réflexions sur « Pétoche »

  1. En fait ceux qui devraient représenter le peuple hors les politiques définitivement lâches par égocentrisme, je parle des médias, ne donnent la parole qu’ aux agitateurs de tout bord, pour leur sacro-saint audimat, et surtout, leur allégeance au pouvoir.
    C’ est tout juste si les actes héroïques ont droit à un entre-filet !
    J’espère que la majorité silencieuse montrera un peu de courage au moment de voter en 2022 !
    Bon dimanche Françoise
    Bisous

  2. les gueulards, les artistes, les sportifs, il n’y en a que pour eux, les gens courageux durant ce confinement on les a deja oublié, normal ils faisaient leur boulot, les primes n’ont pas été versées à tous les soignants dans tous les departements, oubliés les applaudissements du soir, une autre forme de courage, cet eboueur, pourtant dévoué durant tout le confinement, , a été licencié parcequ’il avait accepté une canette de bière durant son service, 25ans d’ancienneté, il n’a pu le supporter et s’est suicidé ! il ne faisait pas partie des tapageurs, on n’en a presque pas parlé!
    ce soir le « grand Esprit » va parler, je pense que j’aurai autre chose à faire à ce moment ! bon dimanche chere Françoise, bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *