Chic !

Chic ! Interjection marquant le plaisir, la satisfaction : chic, nous avons gagné une heure de confinement en moins avec le passage à l’heure d’été. Il faut savoir désormais apprécier les moindres petits bonheurs. Voilà une bonne nouvelle, non ? Notre « attente » sera plus courte d’une heure.

Grâce au dictionnaire cnrtl j’ai appris que le mot chic date du XVIIIe siècle, comme terme d’argot des ateliers de peinture emprunté à l’allemand du Sud Schick : convenance, habileté, savoir-faire, et a donné par extension l’expression familière : Avoir le chic pour, faire preuve d’une habileté particulière dans un certain domaine. (Moi j’ai longtemps eu le chic pour faire des gaffes, chacun son truc).

Le mot chic a été  utilisé dans l’expression BCBG (Bon chic bon genre) signifiant de bon ton, classique, élégant, dans la tradition bourgeoise mais il faut aussi retenir que le chic qualifie l’élégance un peu hardie : « Elle n’est pas jolie, mais elle a un certain chic ».

Aujourd’hui au lieu de chic on dit plutôt « c’est trop » ou simplement « trop » pour « c’est top bien ». Nous entendons même « grave »  voire « veugra », alors chic ! en impose, non ?

En 1978, on a entendu une chanson : « Le fric, c’est chic !« , moi j’ai entendu ça alors que c’était Freak out, le « Freak c’est chic !« . Je dois avouer que compte tenu de l’époque les années bling-bling du disco puis de la gauche caviar, j’ai cru que c’était une ode à l‘argent, la thune, le grisbi... « Le fric, c’est chic ! « , je me demandais bien en quoi l’argent pouvait être chic sauf en pensant « chic ! » comme marque de plaisir car côté BCBG, le fric ne marche pas vraiment, il suffit de regarder le chic des Kardashian et autres bimbos et celui de certains rappeurs, on est bien loin du BCBG. Mais bon, je dois être devenue une vieille coincée. Par ailleurs,  il est vrai que si on est pro-capitaliste et qu’on aime bien l’argent, la chanson « parle », le fric c’est « chic, on en a gagné toujours plus ». Ces jours derniers, nous pouvons voir le pire, à moins que le pire ne soit pas encore atteint…

Pour en revenir au Freak, cette chanson enregistrée en 1978 par le groupe disco/funk Chic, il faut savoir que cette chanson qui s’intitulait à l’origine Fuck off (en anglais «Allez vous faire foutre») et que le  guitariste Nile Rodgers a raconté l’histoire de ce succès.

« Après s’être fait refouler du Studio 54 où nous avions rendez-vous avec Grace Jones, comme elle n’avait pas laissé notre nom au portier, il a refusé de nous laisser entrer, nous étions tellement frustrés, c’était le réveillon du nouvel an, c’était Grace Jones, et nous étions là, dehors, avec les vêtements les plus chers que nous avions et des chaussures élégantes, complètement trempés dans la neige. Nous sommes rentrés donc chez nous furieux et avons commencé à travailler ce riff en chantant Fuck Off !, c’était une vraie chanson de protestation. Par la suite, nous avons remplacé « Aaaaahh, fuck off ! » par « Aaaaahh, freak out !. Et voilà une leçon zen : nous n’avions pas eu ce que nous désirions ardemment sur le moment, ce qui nous a finalement permis d’obtenir plus que ce que nous n’avions jamais imaginé».

Ah, freak out ! Ah devenir dingue !

Je vous propose de terminer en musique une fois de plus avec ce succès ancien :

Share

1 réflexion sur « Chic ! »

  1. le titre ne me disait rien, mais une seconde d’écoute et le souvenir est revenu !
    Le mot chic a quand même une bien meilleur allure que trop ou grave !
    Bon chic bon genre évoque pour moi une certaine distinction, ou plutôt une distinction certaine !
    Par contre quand l’argent s’en mêle, et que des artistes donnent dans le n’importe quoi très cher, pour que juste les millionnaires en profitent, je me dis que ces millionnaires n’ont pas beaucoup de goût !
    Je suis aussi horrifié devant des lèvres en cul de poule qui vient de pondre, ou de l’anneau dans le nez comme pour un bovin, ou encore un clou dans la langue !
    ça n’a rien de chic, c’ est juste choquant !
    Bonne journée Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *