On fait comme si…

On fait comme si… sans Covid-19, Calogero. J’aime;

 

C’est un drôle de silence qui vient de la rue,
Comme un dimanche imprévu.
Un homme chante là-bas, sur un balcon,
Sa voisine l’accompagne au violon.

On a dit aux enfants des mots qui rassurent,
C’était comme une aventure.
On a collé leurs dessins sur le frigo,
On a éteint les chaines d’infos.

On fait comme si, tout n’était qu’un jeu.
On fait comme si, on fait comme on peut.
Quand vient la nuit, en fermant les yeux.
On fait comme si ce monde, était encore heureux.

On fait comme si, on n’était pas là.

Parents, amis, on se reverra.
Et même si, ce printemps s’en va,
Juré, promis, le monde recommencera.

Malgré les peurs, il y a des rires qui s’accrochent.
Être si loin nous rapproche.
Même pour parler de rien, du bleu du ciel,
Surtout donne moi des nouvelles.

On fait comme si, tout n’était qu’un jeu.
On fait comme si, on fait comme on peut.
Quand vient la nuit, en fermant les yeux.
On fait comme si ce monde, était encore heureux.

On fait comme si, on n’était pas là.
Parents, amis, on se reverra.
Et même si, ce printemps s’en va,

Juré, promis, le monde recommencera.

C’est un drôle de silence qui vient de la rue,
Juste un dimanche et de plus,
Sûre que nos vies d’après seront plus belles,
Surtout donne moi des nouvelles.

Share

2 réflexions sur « On fait comme si… »

  1. Le monde tel qu’il est applaudissant les soignants, ceux qui travaillent malgré les dangers, mais aussi celui de ceux et celles qui demandent aux soignants d’ aller habiter ailleurs, parce que comme exposés, ils représentent un danger pour la communauté !
    Prends bien garde à toi Françoise
    Bisous

  2. La vie recommencera pour les survivants, c’est à dire dans une ère post vaccin…
    Très bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *