Catastrophés

Pour compléter le billet « poids des mots ». Catastrophé(e) :  affligé, abattu. Eux, moi. Vous ?

Bac français 2019 : des lycéens catastrophés d’apprendre qu’Andrée Chedid est une femme à la sortie de l’épreuve de français.

Petit rappel de l’école primaire : la formation du féminin des noms : 

  • pour former le féminin d’un nom, on ajoute un (e) au nom masculin : ami-amie, cousin-cousine, René-Renée ou André-Andrée.

Ne savaient-ils pas non plus qu’Andrée Chedid est la mère de Louis Chedid et la grand-mère de Matthieu Chedid, plus connu sous le nom d’artiste de -M- ?

Andrée Chedid a été atteinte de la maladie d’Alzheimer. Son fils, Louis (avec la chanson Maman, maman), puis son petit-fils Matthieu (dans Délivre), évoquèrent tous deux la maladie de cet auteur. (Je préfère ne pas féminiser comme professeur, certes cela peut induire en erreur mais même avec un E à la fin du prénom des potentiels bacheliers ne font pas la différence entre masculin et féminin.)

Emprisonnée dans tes cellules
Ta vie se réduit à tes premiers pas
Livré à moi-même
Je profite de ce silence
Histoire de lire
Te relire
Descendre en soi
De l’or dans les doigts
Je lis sur tes lèvres
Le temps qui passe
Et tout qui s’efface
Autour de toi
Je sais qu’un jour
Tes armées de mots
Désarment mon âme
Ta plume, un couteau
Malgré le temps qui passe

Les paroles de la chanson de Louis Chédid « Maman, maman » sont encore plus émouvantes.

Maman, maman, tu es partie si loin
Que tous les boniments ne riment plus à rien
Maman, maman, depuis qu’tu m’as laissé tomber
J’n’ai plus aucun parent à qui parler…

La faute à qui? à personne
Juste le temps qui passe l’heure qui sonne

Maman, maman, oh souvent je me rappelle
De nos dîners charmants rue de Seine
Je chantais mes nouvelles chansons et toi
Tu me lisais ton dernier poème
Cette complicité d’adolescent, où est-elle?

A qui la faute? j’en sais rien
Ni coupables ni assassins
A qui la faute? on n’y peut rien
mais la vie l’un sans l’autre…
Peau de chagrin

Share

2 réflexions sur « Catastrophés »

  1. Je l’ aime bien ce chanteur poète !
    la mort est toujours une catastrophe quand elle touche quelqu’un qu’ on apprécie ou qu’on aime !

  2. bonjour chere Françoise, je connaissais cette histoire des lycéens catastrophés, d’apprendre qu’Andrée Chedid était une femme ! !! inquietant pour le niveau de nos bacheliers l Alzheimer est vraiment une catastrophe dans la vie d’une personne et de ses proches, bonne journée bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *