Et une de plus

Je vous ai parlé de la connerie du préfet Lallement qui se pavane tel un « tit coq bataille » dans son costume de cérémonie mais des conneries, il y en a de plus en plus. Une de plus, une grosse. On dit souvent « plus c’est gros plus ça passe » mais ça ne marche pas dans tous les domaines, quelquefois ça coince ou ça casse. Là, ça a cassé.

Pas loin de chez moi en métropole, un pont métallique suspendu qui reliait Mirepoix-sur-Tarn et Bessières en Haute-Garonne, vient de s’effondrer et une jeune fille de quinze ans est morte sous les yeux de sa mère.

On peut raconter ce que l’on veut sur la sécurité des ponts qui sont en mauvais état (c’est vrai) mais là, c’est la connerie humaine qui est à l’origine du drame.

Le patron/chauffeur (heureusement que ce n’était pas un employé qui aurait sans aucun doute été accusé de tous les maux), ce patron décédé se croyait sans doute malin et au dessus des lois. Il voyait tous les jours le panneau « interdit aux plus de dix-neuf tonnes » mais il passait quand même avec ses gros camions. Comme un enfant il a voulu essayer de voir jusqu’où il pouvait aller. Ce lundi matin, il « a poussé le bouchon un peu trop loin ». Quarante tonnes ou plus encore, c’est plus du double autorisé (si c’est cinquante tonnes c’était presque le triple).

Ce monsieur, mort aujourd’hui, avait – paraît-il – été averti en vain par le maire de la commune, suite à des remarques et des plaintes, pour de gros dépassements de tonnages.

Seulement, bien que ce genre pratique présente des dangers sur ces ouvrages et fragilise irrémédiablement les ponts, ce patron/chauffeur et d’autres transporteurs professionnels de la région qui sont des utilisateurs réguliers de cet ouvrage, continuaient leurs pratiques comme si ne rien n’était pour ne pas allonger leur parcours d’une dizaine de kilomètres en passant sur un autre pont, plus loin mais qui lui était adapté.

Pour ce qui est du défunt, son entreprise se situe juste à côté du pont mais ne faut-il pas être stupide et totalement inconscient pour tenter de passer avec un si lourd chargement juste pour gagner quelques kilomètres ?

Paresse ? Économie de temps ou de carburant ? Stupidité ? Je ne sais ce qui a motivé le conducteur du camion mais je ne peux dire « paix à son âme », il a tué une jeune fille et va coûter cher à la communauté. C’est absurde.

  • Combien de personnes vont devoir faire un détour maintenant ?
  • Quand sera reconstruit un autre pont ?
  • Aux frais de qui ?

Quand la connerie tue… Il y a vraiment de quoi pleurer. Absurdité… C’est « La nausée ».

Share

2 réflexions sur « Et une de plus »

  1. je suis bien d’ accord avec toi, la stupidité l’ emporte souvent sur la sagesse ou au minimum la prudence !
    Combien de personnes tuées sur des voies de chemin de fer !
    On le sait, puisque nombre de barrières sont installées pour empêcher les camions de passer !
    Bonne journée Françoise
    Bisous

  2. bonjour chere Françoise, j’avais remarqué que c’était à côté de chez toi ! stupidité, connerie ? et c’était le patron, j’ignorais , si ça se trouve sa boite va fermer, avec des chomeurs, un fou qui a perdu la vie, mais a couté la vie à une jeune fille, et a detruit un ouvrage d’art , par bravade, cupidité, par connerie, un fou ! bonne journee , bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *