Pour ou contre ?

Macron vient de se prononcer CONTRE l’interdiction des listes communautaires. Ça veut dire qu’il est POUR ? Ainsi il est CONTRE l’esprit de la République qui est laïque, une et indivisible. Ouah ! On s’amuse avec ces « pour-contre » qui rendent les situations de plus en plus ambigües.

Il faut toujours peser le pour et le contre, me disait ma grand-mère, tenter de ménager la chèvre et le chou quand on est dans une situation difficile ; en clair, il faut étudier les avantages et iles inconvénients qui découlent d’une décision. Alors pour/contre…

Notre président vient de se prononcer CONTRE l’interdiction des listes communautaires.mais il a néanmoins promis (on sait ce que valent les promesses aujourd’hui) de nouvelles mesures contre le communautarisme. C’est fou comme ça éclaircit bien la situation pour les Français de base.

Visant « l’islam politique » et ceux qui ont « un projet de séparation d’avec la République », le chef de l’Etat a affirmé que le gouvernement porterait « des actions nouvelles concrètes dans les prochaines semaines » mais, face aux listes électorales communautaires, « il ne s’agit pas de proclamer l’interdiction pour régler le problème ». Oui, et ? On fait quoi ?

ll faut rappeler aussi que le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a déclaré en octobre 2019 :  «il n’existe pas de listes communautaires, personne ne se revendique ainsi» ajoutant cependant, si dans une campagne «il y a le moindre acte, la moindre parole qui mette en cause les fondements de la République, je serai le premier à interdire»  la liste en cause.

Euh… c’est quoi l’Union des démocrates et musulmans français (UDMF). ? Musulmans ? et pourquoi une liste Catholique ? Protestante ? Juive ?

Qui vivra verra ! Je m’inquiète quand même. Le ver est dans le fruit. Le loup est dans la bergerie et on le laisse au chaud. Resterons-nous, tous, raisonnables ?

Share

2 réflexions sur « Pour ou contre ? »

  1. C’ est le fameux en même temps qui permet de dire tout et son contraire !
    On voit déjà bien des maires vouloir effacer leur étiquette politique, et on imagine que les islamistes sont assez malins pour ne pas mettre l’ islam en avant !
    Ce qui est sur, c’ est que si des musulmans se présentent là où la population musulmane est nombreuse, il auront des chances d’ être élus !
    Tous ces politiques n’ont pas compris le danger de cette culture étrangère qui ne fait qu’un avec le cultuel !
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  2. oui c’est bien inquiétant, ces listes communautaires musulmanes , pourquoi pas des listes d’autres religions ! je suis contre ! s’il faut compter sur Macron ou Castaner, pour lutter contre, nous sommes mal partis ! le ver est dans le fruit, comme tu dis ! bonne journée chere Françoise, bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *