Que faire ?

Que faire en cas d’accident industriel ? Des conseils donnés par l’État, bons à rappeler, ça peut toujours servir.

Lorsqu’un accident frappe un établissement industriel (chimique ou pétrochimique), il est qualifié d’accident industriel. Ses conséquences pour le personnel, les populations avoisinantes, les animaux, les biens et/ou l’environnement sont variables selon les cas .

QUELS PEUVENT EN ÊTRE LES EFFETS ?

  • des effets thermiques, liés à une explosion ou à la combustion d’un produit inflammable. Il en résulte des brûlures plus ou moins graves.
  • des effets mécaniques (blastbleve) qui résultent d’une surpression suite à une onde de choc (déflagration ou détonation), provoquée par une explosion. Les lésions aux tympans et/ou aux poumons, en sont les conséquences principales.
  • des effets toxiques. Une fuite de substance toxique (chlore, ammoniac, phosgène, acide, etc.) dans une installation peut, par inhalation, par contact avec la peau ou les yeux, ou par ingestion provoquer de graves lésions. Les effets peuvent alors être un œdème aigu du poumon, une atteinte du système nerveux ou encore des brûlures chimiques cutanées ou oculaires.
 - voir en plus grand
Share

3 réflexions sur « Que faire ? »

  1. des consignes que plus d’ un ministre semble avoir oubliées ou négligées !
    Mais de toutes façons, encore faut il pouvoir les appliquer !
    La première des précautions ne serait elle pas d’interdire les habitations à proximité des usines à risques ?
    Bonne journée Françoise
    Bisous

  2. merci pour ce rappel des consignes de securité, je n’ai pas d’usine de ce type pres de chez moi, et le plus proche depot petrolier est à 10kms ! mais je ne suis pas à l’abri d’un nuage toxique ! il serait bien, en effet de proscrire les habitations pres de ce genre de danger , bonne fin de semaine chere Françoise, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *