L.D.E.M.

LDEM, finie LREM ?  Peut-être. L.D.E.M., ce n’est pas La Démocratie En Marche mais plutôt La Dictature En Marche, pourquoi pas Le Despotisme En Marche. Le choix pour se taire (plus clairement : fermer sa gueule).

République : organisation politique d’un État où le pouvoir est non héréditaire, partagé et exercé par les représentants généralement élus par une partie ou la totalité de la population.(Emmanuel Macron a été élu par seulement 20,7 millions de voix sur 66 et quelques millions de Français, soit 43,6% des électeurs inscrits, alors que le total de l’abstention et des votes blancs et nuls a atteint 34%.)

gr3

Dictature : régime politique dans lequel le pouvoir est entre les mains d’un seul homme ou d’un groupe restreint qui en use de manière discrétionnaire (qui confère la libre décision à quelqu’un). Le pouvoir discrétionnaire est le pouvoir laissé à une personne qui peut décider , dans des cas non prévus par la loi, de prendre des mesures en dehors de toute législation établie à l’avance. En clair, c’est comme la monarchie mais souvent en pire (Empire ?). Ça me rappelle un certain Bonaparte. Décidément les petits sont terribles, y a qu’à voir chez les Dalton (oui, il est pas si grand que ça, Manu, après Hollande et Sarko, sommes-nous le pays des nains ?) 

Le despotisme est un gouvernement qui ne respecte pas les libertés des individus et dont le principe est la crainte. Euh… Nous y sommes. C’est bien ça. Faire taire, faire peur.

Le despote agit, dit-il, pour le bien de ses sujets tel un bon père de famille responsable de ses enfants. Le despote œuvre pour le bien de sa famille en donnant une marche de conduite à suivre comme devrait le faire le père face à ses enfants mais les enfants qu’il nous force à être sont opprimés alors qu’ils rêvent de liberté comme tous les enfants, les adolescents en particulier.

Se rend-il compte de ses actes,  Manu ? A-t-il conscience que l’oppression s’accroit ?

L’oppression est, pour une population, le fait d’être soumis à l’autorité d’un pouvoir. Ce mot vient du latin oppressus, participe passé de opprimere qui signifie « presser contre », « étouffer).

L’oppression d’un peuple consiste à exercer le contrôle en étouffant ses aspirations provoquant ainsi une perte d’espoir, un assujettissement de plus en plus pesant (asservissement par les impôts, taxes et autres corvées, attention au prochain jour férié travaillé et non payé comme le Lundi de Pentecôte, abrutissement devant les écrans de télévision…) ou même la crainte (contraventions, arrestations, prisons) voire la terreur. La suppression de diverses libertés de plus en plus nombreuses (droit de manifester, de se réunir, de parler, de photographier, de choisir sa filière scolaire, son établissement scolaire, son médecin…), les obligations multiples (assurances, mutuelles, syndicats, contrôle technique des véhicules, alarmes incendie, éthylotest, couleurs des maisons, toitures, murs, volets, tenues…), l’omniprésence de l’armée  et une police de plus en plus omnipotente, toutes ces directives sont des moyens d’opprimer le peuple. On peut pipeauter longtemps mais tout finit un jour par exploser.

On peut tromper une partie du peuple tout le temps  et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps.    

         Abraham Lincoln

Alors, bientôt la fin de LREM et de ses mensonges ?

Ouvrons les yeux.

 

 

 

Share

3 réflexions sur « L.D.E.M. »

  1. IL me parait évident que lorsqu’ un président est élu avec une minorité de français, et qu’il se voit accorder une majorité écrasant à la chambre, non seulement il est difficile de parler de république, mais plus encore de démocratie !
    Lorsqu’ en plus on a affaire à un narcisse arrogant et imbu de lui même, on est bien vite dans une dictature !
    Et quand on dit qui se ressemble s’ assemble, on peut le vérifier avec ces ministres tout aussi arrogants et imbus de leur poste !
    Le gros problème, c’ est qu’ en face on n’ a rien, une gauche désunie, et une droite qui ne l’ est pas moins

  2. …tu as tout a fait raison chere Françoise , Dictature, Despotisme, nous sommes bien partis !! tous plus arrogants les uns que autres, « plus intelligents et subtils » ose meme proclamer Legendre ! on en est arrivé à utiliser l’armée pour le maintien de l’ordre ! LDEM tu as raison, et comme le dit si bien Trublion, gauche et droite desunies , et meme GJ désunis, pas bon tout ça ! bonne fin de journee bises

  3. Bon… ben… Pour le prochain sigle de cette clique,je propose : « LCER » : Les connards en marche…

    Très bonne journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.