Horreur !

Horreur ! Je pourrais commencer en chanson avec le Grand Orchestre du Splendid  (images de mauvaise qualité mais il y a le tonus des années 80 et Coluche) :

 

« Horreur, malheur » pour moi ce sont des fautes de français et des expressions qui m’exaspèrent comme ce déjà vieux mais résistant « moi je dis ça, je dis rien« .

Vous l’avez entendu cette expression destinée à faire savoir que l’on ne veut pas imposer son opinion ou qu’on ne tient pas à l’assumer entièrement. Certes, elle est très souvent utilisée de façon ironique mais même… Ça m’énerve !

  • En premier lieu, la forme correcte serait « je dis cela mais je ne dis rien« ,
  • deuxio si tu n’as rien à dire et bien tais-toi !
  • tertio c’est une remarque pleine de lâcheté : si tu as quelque chose à dire, dis-le franchement surtout si c’est une remarque négative, ça pourrait devenir constructif.

Cette expression montre l’hypocrisie (encore et toujours), la lâcheté, la peur, elle met en évidence que vous n’assumez pas complètement ce que vous dites. Quel courage les Gilets Jaunes de se montrer et de dire ce qui vous dérange.

Bon il faudrait arriver à organiser ces revendications, à mettre de l’ordre, à calmer les esprits les plus échauffés, à faire taire les opportunistes en tous genres. Bref, pas facile d’organiser les suites de révoltes mais Bravo pour le courage ! Vous avez poussé certains à réfléchir un peu mais d’autres n’ont toujours rien compris.

Share

3 réflexions sur « Horreur ! »

  1. C’est vrai que c’est énervant …
    On sent une personne qui n’ose pas s’affirmer …
    On le dit tout court ou on la ferme, épicétout !
    Pour les GJ, ils faut qu’ils tiennent bon et ne lâchent rien : ils tiennent le bon bout.
    Bon mardi, avec du soleil qui va et vient …
    Mais la grisaille domine toujours !
    Bisoux, ma françoise ♥

  2. on peut s’ étonner du temps mis à se révolter contre les institutions et le pouvoir en place, et on constate la réaction quasi militaire du pouvoir face aux gilets jaunes !
    On remarque que les merdais ont choisi d’ insister sur la violence des manifestants, alors que visiblement c’ est de celle des forces de l’ ordre qu’ ils devraient parler !
    Imaginons des policiers ou des gendarmes avec des mains arrachées, des yeux crevés, ou des crânes fendus !!
    C’ est le lot des gilets jaunes, et pas de scandale dénoncé !
    https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/quand-tombe-le-masque-des-populicides?fbclid=IwAR31yFkgjUg-Zv3uL_7ASgFOq4Ep3F9nOkrlopZLdnP2Rruk-m39N6jiJt0
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  3. Bjr Françoise
    Et ceux qui n’ont rien compris n’irons pas pour autant lire la dernière intervention de Michel Onfray, un de ces socialistes qui a ouvert les yeux. J’espère qu’il aura plus de chance que moi d’être lu, quoique je n’en suis pas certain, tant le français rechigne à lire et se gave de télé-réalité. Je suis loin d’avoir le talent d’un Michel Onfray mais j’arrive à exprimer mon ressenti n’hésitant pas parfois à écrire à http://www.elysee.fr lien : Ecrire au président. Je dois être catalogué comme m’a écrit un de mes neveux à cause de signes apparaissant dans mes textes et couvrant un mot, sous l’accusé de réception (?). Qu’importe tant que je respecte la fonction et les règles de politesse.
    Je pense qu’il vaut mieux s’adresser au bon dieu qu’à ses saints même si ma modeste intervention ne sert à rien comme me le disent certains. Je me satisfais d’avoir exprimé en haut lieu ce que j’avais à dire. N’aimant pas être flatté, je déteste flatter.
    Si tous les gilets jaunes sensés imitaient mon action peut-être que ce qui déboucherait à l’Elysée serait moins brouillon et, comme l’union fait la force, le grand nombre d’écrits porterait peut-être ses fruits.
    Bonne fin de journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *