Attention dangers !

La parole est d’argent mais le silence est d’or. Combien de fois ai-je entendu cela ? Je ne sais pas mais j’ai considéré ces mots comme une façon de me dire « Ferme-la ! ». Signifiaient-ils plutôt que silence est souvent bien plus éloquent que la parole ? Je me le demande de temps à autre. Il y a tant d’explications possibles, comme pour les trois singes de la sagesse (clic).

J’ai aussi entendu :

  • Il est bon de parler et meilleur de se taire.
  • Qui ne sait se taire, ne sait dire.
  • Il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Tout simplement pour réfléchir :

Premièrement, à ce que tu dis,
Deuxièmement, comment tu le dis,
Troisièmement, pourquoi tu le dis,
Quatrièmement, à qui tu le dis,
Cinquièmement, quand tu le dis,
Sixièmement, de qui tu tiens ce que tu dis,
Septièmement, ce qui résultera de tes paroles. )
.

Vu comme cela, l’expression prend du sens, non ? J’aime bien ces phrases-là aussi :

  • Il vaut parfois mieux se taire et passer pour un idiot que l’ouvrir et ne laisser aucun doute.
  • S’il est des silences éloquents, il nous est fort aise de découvrir des tonneaux vides tout aussi tapageurs.

Moi ce que je retiens surtout c’est qu’il ne faut pas oublier que le silence est souvent coupable. Combien de secrets de famille sont ainsi cachés ? De l’adultère à l’inceste en passant par les petits bâtards.

Cette « illustration » que j’ai reçue correspond bien à ma pensée, les mots et maux non dits… Que de conséquences néfastes !

Voilà pourquoi, à mes yeux,  il est toujours bon de parler. Malheureusement, parler trop n’est pas bon non plus compte tenu des conséquences possibles, or, à notre époque, il semble y avoir un retournement de tendance. Nous vivons dans une société complexe : on étale tout et n’importe quoi au plein jour, on raconte trop vite un événement, sans preuve, pour « avoir un scoop » et/ou « faire le buzz » à tel point que rester dans son coin, silencieux, ne procure ni quiétude, ni confort et encore moins de l’or ; c’est « communiquer » (faire du bruit) qui rapporte. Drôle de monde !

Share

4 réflexions au sujet de « Attention dangers ! »

  1. Il se trouve que je lis lis avec attention le billet qui nous est offert et dépose un commentaire en rapport avec le sujet .. Aucun des commentaires que j’ai déposés hier sur ce blog ne sont affichés .Ai je trop parlé ???

  2. Des proverbes et citations qui sont tous valables !
    Mais moi, quand je ne réponds pas, c’est souvent pour marquer mon mépris ou ne pas vouloir déclancher une polémique.
    Ou tout simplement ne pas avoir envie de discuter.
    Bonne fin de jeudi, avec un moral qui aurait plutôt tendance à aller vers le beau,
    alors que le temps sent bien la fin de l’été …
    Orage prévu, chez nous ! Grrr
    Bisoux, ma françoise ♥

    PS : pas pu passer ce matin : coupure de ma box jusquà 16 heures !!!
    Je serais absente demain marin : RDV pour un scanner.

  3. …oui , on devrait toujours tourner plusieurs fois sa langue dans sa bouche, avant de parler, je trouve comme toi, que les gens parlent trop de nos jours , pour souvent ne rien dire d’ailleurs, mais ne pas parler est tout aussi dangereux ! il faut trouver la mesure ! bonne fin de semaine chere Françoise, amities et bises

  4. Chère Françoise,
    Je viens de m’apercevoir avec surprise (heureuse) que mes deux coms sur l’école étaient passés, ouf !
    En ce qui concerne le sujet délicat du jour, je suis partagée :
    C’est sûr il vaut mieux se taire que de dire des choses que l’on ne pense pas.
    Il vaut mieux se taire si cela doit nuire à quelqu’un.
    Il vaut mieux se taire si c’est un secret que l’on vous a confié.
    Il vaut mieux se taire si c’est pour dire des banalités qui n’intéressent pas votre interlocuteur.
    Par contre, taire des secrets de famille peuvent porter préjudice aux enfants qui finiront bien un jour par apprendre la vérité d’une autre source et qui pourront en être affectés.
    Taire un inceste dont on est ou a été victime au sein de la famille durant l’enfance peut conduire à une grave dépression lors de la prise de conscience.et entraîner un recours à des soins psychiatriques tout au long de sa vie, car on ne s’en remet jamais.
    C’est en cela que je dirai que parler est nécessaire dans certains cas,
    Se taire , l’est tout autant dans d’autres cas;
    Il faut faire la part des choses.
    MF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *