Chasse à l’homme

Pourquoi ai-je pensé à la chasse à l’homme ? Peut-être parce que j’ai entendu parler vaguement d’une émission, pire que « quatre mariages (pour un enterrement) pour une lune de miel » (émission pleine de fiel, si j’ai compris), non ce n’est pas « mariage sans se connaître » ou « sans se voir » ou « au premier coup d’œil », non un truc comme « je te demande en mariage ans que tu sois au courant, j’arrive en grand blanc tout est est prêt, t’as juste à dire oui« . Bref… Je ne regarde pas ça, pas plus que des tas d’autres émissions.de « télé-réalité » mais cette idée de « piéger » un mari (ou une femme) me déplait. Certes, le (la) surpris(e) peut dire « non », mais le principe m’horripile, c’est une véritable « chasse à l’homme ».

Une »chasse à l’homme » est une forme de traque dont la victime est un humain (traquer : poursuivre et forcer). C’est la contrainte qui m’indispose, cette violence physique ou morale exercée contre une personne afin de l’obliger à agir contre sa volonté.

Ne trouvez-vous pas, comme moi, que cette violence se banalise ? Il est vrai que la violence est institutionnalisée depuis la nuit des temps avec les règles, les conventions imposées par la société, la domination des mâles par exemple. En droit, la contrainte peut être « un acte de poursuite décerné par le receveur des contributions contre un redevable (…) et dont l’effet est de permettre à l’Administration de recourir immédiatement aux voies d’exécution (…)« . Plus tôt, il existait la contrainte par corps : emprisonnement employé comme moyen de coercition en vue d’amener le paiement d’une dette mais qui n’est plus aujourd’hui applicable qu’à ceux dont la dette dérive d’une infraction à la loi pénale, et encore à la condition que cette infraction ne présente pas un caractère politique. Aujourd’hui, la contrainte financière est simplement financière, on nous colle une amende pour une raison X ou Y et il faut la payer même quand nous ne sommes pas coupables de l’infraction ; nous devons payer, apporter la preuve de notre innocence et nous faire rembourser ; c’est quand même « gros » dans le pays de la liberté et des droits de l’Homme. Même si je reste Française parce que c’est mon pays natal, je me rends compte que les dérives sont nombreuses et que nos libertés disparaissent petit à petit. Certains s’arrangent avec le ciel, la majorité se tait et je dois vous avouer que je trouve cela angoissant. Jusqu’où allons-nous laisser faire ? Combien de femmes sont encore contraintes à des mariages forcés, en France ou ailleurs.

Dans l’émission de télévision évoquée au début, c’est bien d’une chasse à l’homme qu’il s’agit : « poursuivre quelqu’un pour arriver à lui faire dire oui par surprise ».  Pourquoi ce besoin de spectacle en organisant des « mariages de princesse » ? Le monde actuel m’étonne.  Tout me semble de plus en plus grand-guignolesque. Nous parlons de bonheur mais que faisons-nous pour le trouver ? Qu’est devenu le naturel ? La spontanéité ? La sincérité ? Je m’éloigne comme toujours de mon point de départ : la chasse à l’homme.

Souvenez-vous, il y a eu les chasses aux peaux noires (traite négrière), la chasse aux Peaux-Rouges (sujet de westerns au cinéma avec les méchants indiens), les razzias sur les côtes de la Méditerranée (qui aboutirent à l’esclavage blanc en terre mauresque dont on ne parle presque jamais sauf dans le film « Angélique et le sultan« ), des chasses aux esclaves fugitifs (romans, films et récits historiques ne manquent pas), des chasses aux Juifs (l’holocauste fut sans doute le plus abouti ; les biens des Juifs furent confisqués par des réseaux organisés), les chasses aux sans-papiers qui sont en général des exilés, des apatrides, mais surtout des pauvres. Attention à bien comprendre où commence la chasse de ces pauvres là, les migrants actuels. Est-ce sur les côtes européennes ou dans les villages étrangers ? Allez savoir ! Comme disait Anne Roumanoff « on ne nous dit pas tout ! ».

L’histoire des chasses à l’homme est la longue histoire de la violence des dominants. En effet, ces chasses ne se résument pas à des techniques de traque et de capture, elles impliquent des règles, des sortes de lignes de démarcation parmi les êtres humains pour savoir qui est « chassable » et qui ne l’est pas. Les proies humaines sont considérés comme des « sous-hommes » pour une raison définie : couleur de peau, religion par exemple ou sexe et là encore ATTENTION la relation de chasse n’est pas à l’abri d’un retournement de situation : les proies se révoltent et deviennent chasseurs à leur tour. Qui sera le pire ?

Il faut noter aussi que si la chasse à l’homme remonte à la nuit des temps (les premiers humains ont été cannibales), c’est avec l’expansion du capitalisme qu’elle s’étend et se rationalise ; en Occident, de vastes chasses aux pauvres concourent à la formation du prolétariat salarié : on chasse les paysans de leurs terres pour les envoyer à l’usine. Des hordes de pauvres sont contraintes à travailler pour des salaires de misère (relisez ou plus simplement revoyez le film « Germinal« . La montée en puissance  du capitalisme entraine la montée d’un pouvoir de police qui devient libre d’enfermer, de faire payer et de tuer.

Aujourd’hui pourquoi ces hordes de migrants ? Le capitalisme n’y trouve-t-il pas son compte en appauvrissant toujours plus les travailleurs, ceux du pays d’accueil comme les immigrés ?

Les individus migrent pour différentes raisons  : forcés pour cause de conflit, de dangers environnementaux ou technologiques, de maladie ou de déportation politique mais il ne faut pas oublier que l’émigration est ,dans la majorité des cas, une décision personnelle ou familiale prise pour un motif économique. Les migrants ont l’espoir de gagner davantage ailleurs. Rêve vite déçu mais qui entretient « le travail au noir » et fait baisser le niveau général des salaires des travailleurs d’un pays (les dirigeants prêchent la bonne parole et se paient grassement, en France au moins.)

Bon… il y a de quoi écrire et parler pendant des heures. Je m’arrête pour aujourd’hui, j’ai mieux à faire : du pratique, du concret, la cuisine (des confitures et des pâtes de fruits) pour mes petits-enfants.

Share

4 réflexions au sujet de « Chasse à l’homme »

  1. Les députés n’ ont pas voté la loi exigeant un casier judiciaire vierge pour être élu maire, député, sénateur ou ministre, alors que c’ est exigé de bien des fonctionnaires !
    Les présidents refusent la proportionnelle, et donc refusent que des français soient représentés à la chambre !
    Tout ceci pour dire que nous ne sommes plus en démocratie, que nos libertés sont supprimées.
    Que dire des droits de l’ homme qui ne valent que pour la racaille ou l’ étranger !
    Il y a quelques émissions qui me dégoutent, avec des femmes sans gêne, et qui ont tout des salopes, et des hommes complètement débiles et machos !
    C’ est triste de voir que ce genre d’ émission dure dans le temps, ce qui veut dire qu’ elles sont regardées !
    Pour la migration, je fais remarquer, que les pays musulmans ne veulent pas de ces migrants musulmans, et que les chrétiens, pourtant les plus à plaindre ne sont pas sur les bateaux ong .
    Curieux non ,
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  2. Bonjour
    Merci de votre passage et d’avoir apprécié
    le festival photo « sans être ni de passage
    et encore moins en vacances » ,
    je suis du pays depuis quarante ans
    et ces sans regret que j’ai émigré
    dans cette agréable petite ville de plus
    de 4000 habitants après l’overdose
    de cette région Parisienne pendant plus de 30 ans
    et chaque année je transmet par mon blog
    le festival . OU LES ORGANISATEURS
    qui des maintenant prépare le 16 ième.
    Nous voici déjà a mercredi,
    bien proche du neuvième mois.
    AmiCalement
    . * J-G-R-C-2018 *.

  3. Désolée, mais obligée de faire un copier/coller pour vous dire de ne pas vous inquiéter
    de mon absence car j’étais en panne de box depuis cette nuit, suite à un violent orage qui n’a
    pas duré longtemps, mais très, très fort !
    Suivit d’un vent tellement fort que l’on croyait que la maison allait s’envoler.
    Heureusement, pas trop de dégâts, mais la météo nous avais bien mis en zone orange.
    J’avais mis un message sur mon blog, avec mon tél portable qui lui, passe en 3G, mais personne
    ne l’a vu dans les commentaires … (Ou très peu)
    Gros bisoux et à demain !
    ♥dom♥
    PS : je reviens commenter quand j’ai le temps, ou alors, demain, comme prévu.

  4. Je ne comprends pas ce besoin de chasser, ni les humains, ni les animaux …
    Moi, ma hantise, ce sont les mouches !
    Je suis en perpétuelle chasse à la moindre mouche : JE HAIS LES MOUCHES !!!
    Ce qui, cela étant dit, me laisse pensive, faut-il assimiler le mot chasse à celui de haine ???
    On ne chasse pas par amour, à mon humble avis.
    Alors ???
    Que veux dire, si on le prend au pied de la lettre, « La chasse à l’homme » ?
    Pas de réponse ! 🙄
    Bon jeudi, avec un timide soleil, hier.
    On verra pour aujourd’hui …
    L’orage de la nuit dernière avait tout barbouillé le temps … et rendu ma box folle !
    Bisoux, ma françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *