Noms de villages surprenants (2)

Pour d’autres villages, le nom au départ un peu quelconque a été utilisé pour faire sourire ainsi CARLAT a été jumelé à…

Carlat.jpg

Merci Wikipedia

Au Canada, les noms insolites sont nombreux. Les lacs ont des noms curieux : neuf lacs « Sans Nom » au Québec (c’est maintenant leur nom officiel) ; on a aussi quinze lacs « Inconnu« , deux lacs « à Deux Étages » et neuf lacs « Penché » ; il y a même un lac « Pas d’Eau » plus le lac « Trop Loin« , le lac « J’En-Peux-Plus« , le « Grand Pisseux« , « l’anse à Mouille-Cul, » la « baie du Pouce à Mitaine » et « l’anse Qui-Pue« .

Certains autres toponymes, eux, peuvent être poétiques et en dire long sur les lieux qu’ils désignent. Ainsi, des terres infertiles ont donné lieu à des noms comme le « rang Trompe-Souris » où la terre était tellement improductive que même les souris n’y trouvaient pas de graines. Idem le « rang Vide-Poche« , des terres qui ruinaient les fermiers…

Que penser du  « Saint-Louis-du-Ha ! Ha ! « , toujours au Québec ? Un nom avec des points d’exclamation.

Savez-vous que Los Angeles est le diminutif du nom sous lequel la ville a été fondée ? C’était « Pueblo de Nuestra Señora la Reina de Los Ángeles del Río de Porciúncula », qui veut dire « Le ville de Notre-Dame la Reine des Anges du fleuve de Portioncule ».

En Californie aussi, je me souviens de  ce site de Zzyzx où il n’y a rien à voir, c’est le désert, pas loin de la Vallée de la Mort.

Zzyzx road.jpg

Merci Wikioedia. (Faudrait vraiment que je mette de l’ordre dans mes photos personnelles ; ça fait déjà 9 ans que j’y suis allée.)

Je reviens en Europe et à Glandage, cette petite ville située dans la Drôme, une destination agréable, encaissée dans une superbe vallée, point de départ parfait pour les randonneurs, notamment pour monter aux Sucettes de Borne, d’étranges formations rocheuses, que voilà :

Résultat de recherche d'images pour "Sucettes de Borne"

Merci Wikipedia.

À La Réunion, les noms font sourire qelquefois :

  • une cascade sur la route de Salazie :
  • mare à poules d’eau
  • Le Tampon avec les noms singuliers de ses quartiers : le Onzièmele Quatorzièmele Vingt-Troisième… Les premières habitations s’installèrent le long de la route menant de Saint-Pierre à la Côte au Vent et prirent le nom du kilométrage à partir de l’océan.

Mais au fait, d’où vient ce nom « Le Tampon » ?

Plusieurs hypothèses sont émises :

  • Selon un des plus anciens textes datant de 1727, l’origine du nom de la commune vient de celui de la ravine du Tampon (affluent de la rivière d’Abord), lieu sur lequel un tampon de hublot aurait été placé en signe de repère.
  • Selon l’historien Yves Perotin, Le Tampon était également un repère ; il y a hésitation entre le tampon de combat, sorte de bouchon de bois avec lequel on bouche le trou fait par un projectile dans la coque d’un navire, et le tampon d’écubier qui sert à fermer celui-ci à la mer, permettant lui même l’évacuation de l’eau de mer sur le pont d’un bateau.
  • Enfin, la version la plus souvent citée (celle qui me paraît aussi la plus vraisemblable) est celle de l’origine malgache , le mot « Tampony » ou « Tampona »signifie « belvédère » ou cime que l’on voit de loin et c’est bien le cas du Tampon, ville perche sur les hauteurs au dessus de Saint-Pierre.

Voilà je reviens en métropole avec ce panneau qui est l’expression d’une réalité bien vivante en cette période de l’année.

Image

Bonne journée quand même.

Share

3 réflexions au sujet de « Noms de villages surprenants (2) »

  1. …ohhh Carlat-Bruni, il fallait le faire !! beaucoup de villages aux noms surprenants, incroyable ces lacs du Canada « sans nom », il est vrai qu’il y en a tellement que les mots peuvent manquer ! je suis épaté par le nombre de villages au Quebec, avec des noms de Saint, souvent des saints completement inconnus ! Le Tampon, je connais assez bien , j’ai visité l’ile dans les années 80, j’avais des cousins là bas, j’ai bien aimé notamment le nom des villages environnants, 12ème KM, 14ème KM, 17ème KM !! belle imagination !! une cascade qui « pisse en l’air », pas courant ça !! j’espère que tout va bien pour toi, bonne semaine, grosses bises…ici ça va, depuis hier je cours vers les 92 !!

  2. C’ est un peu comme pour nommer les humains, soit par leur métier, soit par leur situation géographique.
    Les indiens eux avaient beaucoup d’ imagination.
    J’ ai pu voir que mon nom aurait aussi pu être duchemin, ou delarue, ou delastrée
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  3. Je reste sur le vrai nom de los angeles, heureusement qu’ils l’ont diminué ! lolll
    Amusants, tous ces noms mais les lieux doivent faire l’objet de plein de moqueries pour leurs habitants.
    Difficile d’y résider …
    Bon mardi, doux, mais gris …
    Un tit coup de déprime.
    Bisoux, ma françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *