Cheval

Je ne sais plus quelle expression a relancé la mécanique des questions mais ce jour, c’est le cheval qui est à l’honneur. Je tente de faire un recensement des expressions faisant référence cet animal, Dieu sait qu’elles sont nombreuses.

« Le cheval :  la plus noble conquête que l’homme ait jamais faite est celle de ce fier et fougueux animal, qui partage avec lui les fatigues de la guerre et la gloire des combats. », Histoire naturelle de Georges Louis Leclerc, comte de Buffon

 

Il me semble que c’est un proverbe qui m’a fait démarrer « À cheval donné, on ne regarde pas la bride » (ou les dents, disait plutôt ma grand-mère), proverbe qui signifie qu’on doit savoir accepter ce qui est donné sans réserve. Autrefois (et même aujourd’hui), celui qui se faisait offrir un cheval et qui avait reçu une bonne éducation, avait, en principe, du savoir-vivre  et devait remercier chaleureusement le donateur, sans se préoccuper de savoir si la bride de l’animal était en mauvais état (ou si sa dentition qui permet d’estimer son âge et sa valeur) laissait à désirer. En 2018, il n’est guère courtois vis-à-vis de celui qui vous offre un présent de critiquer les éventuels défauts du cadeau; il faut remercier. Deux remarques pourtant s’imposent : d’une part, les remerciements sont de plus en plus souvent oubliés, d’autre part, dire merci avec le sourire quand on est déçu voire même dégoûté est une attitude « polie » mais hypocrite (or je n’aime guère l’hypocrisie qui est un vilain défaut ; difficile d’éduquer, de « dresser » ses enfants !)

Pour la politesse comme pour le reste, je me demande toujours si j’ai bien fait, si j’ai réussi l’éducation de mes enfants, en tous cas, une chose est sûre, j’ai essayé de leur ouvrir l’esprit, les yeux, d’encourager leur curiosité et d’élargir leurs connaissances. les élèves ont dépassé le maître dans bien des domaines, tant mieux ! Il n’empêche que je n’ai pas encore transmis tout ce que j’ai enregistré à gauche et à droite. Donc à propos du cheval voilà ce que j’ai retenu et que j’aimerais qu’ils connaissent :

  • « Aller dans le pas d’un cheval » :  avancer facilement, sans peine.
  • « Avoir un cheval de bataille », c’est avoir un thème favori, un sujet à défendre, un argument à avancer.
  • « Avoir mangé du cheval » : faire preuve d’une énergie inaccoutumée.
  • « Brider son cheval par la queue » : s’y prendre à contresens dans une affaire;
  • « C’est la mort du petit cheval »  qui signifie que c’est la fin de tout.
  • « Ça ne se trouve pas sous les sabots d’un cheval« . Se dit en parlant d’une (forte) somme d’argent ou d’un bien de valeur qu’on ne peut s’offrir ou offrir facilement.
  • « Être à cheval » (sur ses principes), c’est se tenir fermement à quelque chose ;
  • « Être un vieux cheval de retour« , c’est être une personne expérimentée ou un récidiviste.
  • « Être mal à cheval » : être mal dans ses affaires
  • « Fièvre de cheval » est une forte fièvre qui donne oblige à prendre, bien souvent,
  • un « remède de cheval » : un traitement, un remède très fort.
  • « Jouer aux petits chevaux » : jeu de société qui consiste à faire le tour du plateau avec ses quatre petits chevaux et être le premier à les rentrer tous.
  • « Miser sur le bon cheval » : faire un choix judicieux.
  • « Monter sur ses grands chevaux » : s’emporter ; prendre de haut.
  • « Ne pas être un mauvais cheval » : être plutôt gentil.
  • « Un grand cheval » : à propos d’une personne de sexe féminin est une femme plutôt masculine.
  • « Un vrai cheval à la besogne » : un grand travailleur, dur à la tache.

Il existe aussi une grande variété de chevaux , en voici quelques-uns :

  • Cheval anglo-normand : cheval issu d’un croisement des races anglaise et normande ;
  • Cheval anglo-arabe : cheval issu d’un croisement des races pur-sang et arabe ;
  • Cheval barbe : cheval rapide originaire d’Afrique du Nord ;
  • Cheval limonier : cheval de trait destiné à l’attelage ;
  • Cheval fiscal : unité de calcul basée sur la cylindrée et utilisée pour déterminer les taxes relatives à un véhicule  et la puissance du moteur d’une automobile  ;
  • Cheval d’arçons : appareil de gymnastique en forme de cylindre reposant sur quatre pieds munis de deux arceaux qui servent d’appuis pour l’exécution de voltige
  • Cheval de Troie  pour ne jamais oublier qu’il faut se méfier de certains « cadeaux ». Comment les ennemis sont entrés, par ruse, dans la ville.

Le cheval est évoqué dans des mots  proches :

  • Étalon de change-or : billets convertibles en or ; 
  • Mètre-étalon : déposé en 1799, aux archives de la République ;
  • Étalon-or : correspond à un poids fixe d’or
  • Jument poulinière Destinée à la reproduction
  • Jument mulassière Qui produit des mulet

C’est toujours le cheval qui est évoqué dans les expressions suivantes qui contiennent des mots relatives à l’équipement de l’animal.

  • « A bride abattue » ou « À toute bride » : à toute vitesse.
  • « Avoir la bride sur le cou » :  pouvoir agir en toute liberté, la bride n’est pus tenue..
  • « Lâcher la bride à quelqu’un » :  lui donner toute liberté d’agir.
  • « Mettre le pied à l’étrier à quelqu’une : aider quelqu’un à débuter.
  • « Avoir le pied à l’étrier » : être sur le chemin de la réussite.
  • « Coup de l’étrier » : le verre que l’on boit avant de partir.
  • « Prendre le mors aux dents » : se mettre en colère ou manifester subitement une grande énergie, une grande ardeur.
  • « Avoir des œillères«   ne pas comprendre certaines choses par étroitesse d’esprit.
  • « Tenir les rênes d’une affaire » : avoir la direction d’une affaire et l’avoir bien en main.
  • « Remettre quelqu’un en selle » ou « se remettre en selle » : quand on aide quelqu’un à rétablir sa situation personnelle ou que l’on rétablit la sienne.
  • « Être bien en selle » : avoir une bonne situation, être bien affermi dans une fonction ou une activité.

Savez-vous pourquoi on dit « aller à la selle »  pour déféquer ? Faire caca si vous préférez.

Je vais aller chercher mais pour le moment j’arrête.  C’est bien connu « Qui veut aller loin ménage sa monture« , il faut que je pense à faire des pauses de temps en temps.

À demain quand même.

Share

3 réflexions au sujet de « Cheval »

  1. Pour « aller à la selle », ça fait référence à la chaise percée, d’autrefois, qui servait pour faire ses besoins.
    Rien à voir avec le cheval, à moins de penser qu’on est sur une monture, assis sur la chaise … 🙄
    Bravo pour toutes ces recherches !
    On dit plein de choses du cheval …
    Un passionné a dit, dans un reportage, que le cheval est un animal peureux et pas très intelligent, quoiqu’on puisse en penser.
    Ca m’avait fait drôle à l’époque, mais il semblerait que c’est vrai, pour ceux qui les connaissent bien.
    Bon mardi, avec un temps tout fou, hier :
    Fortes bourrasques de vent puis calme, puis pluie diluvienne de quelques minutes … toute la journée.
    Tout comme mon dos qui fait encore des siennes !
    Bisoux, ma françoise

  2. il faut dire qu’ il n’ y a pas si longtemps, le cheval remplaçait la voiture et le tracteur, ce qui explique que tant d’ expressions lui sont consacrées !
    bon, je lis que selle vient du latin sella qui signifie siège, ce qui nous amène finalement à cette chaise percée ancêtre de nos wc !
    J’ ai souri aux expressions suivantes:
    couler un bronze, balancer son rondin, poser une pêche, démouler un cake,
    parachuter un sénégalais, poster une sentinelle !
    à propos des cadeaux, on voit maintenant que beaucoup se revendent sur la toile !
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  3. …magnifique recueil d’expressions sur le cheval , merci Françoise, du cheval à la selle il n’y avait qu’un pas, mais il faut beaucoup d’imagination pour comparer l’action « d’aller à la selle » et de chevaucher un cheval ! dans un prochain article, Françoise va surement nous dire ça ! bon mardi chere amie, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *