Péché véniel, péché mortel

Qu’est-ce qu’un péché ? Une manifestation de sa liberté, un acte libre par lequel l’homme (en faisant le mal) refuse d’accomplir la volonté de Dieu, se séparant ainsi de Lui. C’est une offense à Dieu, par une pensée, une parole, un acte ou une omission. Ce sont les croyants qui parlent de péché là où pour un citoyen laïc il est question de mal ou de faute. En utilisant les termes « péchés », Richard Ferrand met en avant ses « croyances » religieuses et, comme au temps de la monarchie, il croit qu’avec des sous il s’achètera des indulgences pour l’Au-delà. 

En employant le mot péché, le croyant reconnaît que, lorsqu’il fait librement le mal, il fait souffrir Dieu : l’alliance avec lui est abîmée.

Je crois que le dieu de Richard Ferrand est sans aucun doute l’argent, le profit, le pouvoir incarné par Emmanuel Macron, son Dieu sur Terre. Nous v’la beaux  avec des députés pareils !

Je reviens aux péchés. Véniel ou mortel ?

Le Catéchisme de l’Église catholique définit le péché comme « un manquement  à l’amour véritable, envers Dieu et envers le prochain«  et pour évaluer la gravité d’un péché, il y a plusieurs éléments à prendre en compte :

  • le fait en lui-même, grave objectivement (tuer ou renier sa foi) sachant le Catéchisme de l’Église Catholique précise qu’un meurtre est plus grave qu’un vol,
  • puis la liberté d’action, le fait accompli délibérément et sans circonstances atténuantes.

(Si Jean-Michel Clément décide de désobéir à Manu Macron et qu’il est accusé de commettre un péché par Richard Ferrand… cqfd : Macron est Dieu aux yeux de Ferrand mais la morale chrétienne est bien oubliée, je passe les détails).

Le péché véniel est un péché léger, pas grave, qui ne rompt pas l’alliance avec Dieu. (L’accumulation des péchés véniels peut conduire à la rupture avec Dieu quand même).

Pour les Chrétiens et sans doute pour d’autres religions, le dernier mot est à la conscience et non à la loi même si je ne dois pas ignorer celle-ci. Question que je me pose : tous les Hommes ont-ils une conscience ? (Les politiques en particulier. Conscience, morale… Nos hommes politiques se comportent comme des voyous, des êtres sans foi ni loi, sans morale, sans conscience, non ?).

Le péché mortel est le péché qui donne la mort à l’âme en lui ôtant la grâce sanctifiante, en attirant la colère divine sur elle, la rendant passible des peines de l’enfer.  Un péché est mortel quand on désobéit à Dieu de manière grave, avec une réflexion suffisante et un plein consentement de la volonté. Par exemple : blasphémer, tuer son prochain, c’est désobéir à Dieu de manière grave, parce que le respect de Dieu, le respect de la vie du prochain sont des devoirs importants. Voler n’est pas désobéir à Dieu de manière grave, voler est une chose peu importante absoute de facto par le Dieu Manu (ou ses prédécesseurs).

Allez-y tranquilles les gars, volez, mentez, ce n’est pas grave tant que vous respectez ce Dieu fait Homme ! Mais attention si vous lui manquez de respect, si vous n’obéissez pas à ses lois, c’est péché mortel et pour aller en enfer il suffit d’un seul péché mortel.

À bon entendeur, salut !

Vous les députés du LREM soyez bien obéissants pour ne pas attirer sur vous la colère du Tout-Puissant !

 

Share

2 réflexions au sujet de « Péché véniel, péché mortel »

  1. dans ma jeunesse, on parlait d’ un ange gardien et d’ un diablotin qui s’ évertuaient à nous convaincre face à une décision à prendre.
    Je suis persuadé que nous savons tous ce qui est bien ou ce qui est mal.
    D’ aucuns se choisissent l’ argent et la situation comme référence, et tous les moyens sont bons pour y parvenir !
    Les mêmes souvent, veulent être enterré chrétiennement, ce qui montre qu’ ils savaient pertinemment où se situait le bien et le mal.
    Il doit être plus facile pour un honnête homme de quitter cette terre !

  2. …de bons chrétiens ces gens là ?? menteurs, voleurs, et ils prétendent nous accuser de péchés , ils nous prennent vraiment pour des c… !! ce qui me réjouit par contre, c’est qu’ils tous finir en enfer ! comme tu le dis si bien, amities et bises chere Françoise …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *