Le vol de l’Ange

Le vol de l’Ange est l’événement qui marque le début des festivités du carnaval de Venise, il a lieu le dimanche, avant midi, sur la place Saint Marc. Cette année c’était le dimanche 4 février aux environs de onze heures que s’est envolé l’Ange. Je l’ai vu partir, voler et arriver.

Cette tradition du vol de l’Ange est née au XVI° siècle, lorsqu’un turc aurait accompli l’exploit de relier le campanile de la place Saint Marc depuis un bateau en marchant sur une corde et en utilisant un balancier. Les Vénitiens auraient  repris à leur compte cet exercice le jeudi avant le carême : des acrobates s’élançaient depuis le campanile vers la loggia du palais des Doges pour être accueillis par le doge lui-même. Or, en 1759 un accident provoqua la mort de l’acrobate ; on le remplaça alors par une colombe en bois pendant les années suivantes ; c’est pour cette raison que la manifestation est aussi connue sous le nom de Vol de la Colombe.

Depuis quelques années, c’est une jeune fille, en chair et en os qui fait l’ange. En 2018, l’heureuse (et courageuse) élue est une étudiante de dix-neuf ans, Elisa Constantini. Attachée à un câble à 80 mètres au-dessus de la foule, elle s’est élancée et a lancé des confettis sur les touristes et les Vénitiens et a rejoint la scène installée sur la place Saint Marc où elle a été accueillie par le Doge. Comment a-t-elle été choisie ?

L’Ange est la « Marie » élue lors de la fête des Marie de l’année précédente (les détails dans le prochain billet).

Le carnaval, qui doit se prolonger jusqu’au 13 février, aurait été créé à Venise en 1162 au lendemain d’une victoire militaire. Tombé en désuétude pendant des décennies, il a été remis au goût du jour par la municipalité en 1980. Les festivités, rythmées par des soirées masquées et costumées, permettent à la Cité des Doges de s’animer à une période de l’année plutôt morne.

Savez-vous que le Carnaval de Venise est animé essentiellement par des Français ? 70% des costumés seraient Français. J’en ai rencontré beaucoup, c’est vrai.

Share

3 réflexions au sujet de « Le vol de l’Ange »

  1. Je n’aime pas ce festival.
    Je reconnais que les costumes sont très beaux, mais j’ai horreur des masques !
    Déjà, toute petite, ils me donnaient une peur bleue, je ne sais pas pourquoi …
    C’est grave, docteur ?
    Bon week end, sans neige, enfin, j’espère …
    Tout comme j’espère une visite de mes zamours, si le temps le permet !
    Bisoux, ma françoise

  2. et bien tu aurais pu rencontrer Catherine, Dhelicat dans mes favoris, passionnée par les masquées, et qui part à Venise tous les ans à cette occasion.
    Tant qu’ à découvrir Venise, autant que ce soit au moment de ces traditions !
    Mais je trouve plus impressionnant de voir un funambule que cette jeune fille pendue !
    Passe une bonne journée
    Bisous Françoise

  3. magnifique ce festival, costumes et masques sont evidemment remarquables, la jeune fille est semble t il plus en securitè qu’un funambule sur une corde , avec un balancier, je suis allé à Venise un 15 aout, ça n’a evidemment aucun rapport , sinon un monde fou partout ! je ne savais pas qu’il y avait un tel engouement pour ce carnaval parmi les français ? merci pour cet article et ces videos, bon weekend chere Françoise, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *