Ça s’en va…

Ça s’en va et ça revient… Comme la saint Sébastien, le 20 janvier. Pourquoi je pense à ce saint-là ? Parce que l’hiver approche en métropole et que, selon un dicton : « À la Saint-Sébastien, l’hiver s’en va ou revient ». Même si le changement de saison est un plaisir, l’hiver n’est vraiment pas ma saison préférée : journées trop courtes, gris, brouillard, froid, gadoue en ville… Je passe sur les embouteillages du réseau routier.

L’hiver comme ça, là c’est beau !Résultat de recherche d'images pour "hiver"

Là, à Montréal, beaucoup moins.

Image associée

Les saisons, c’est comme ça, ça s’en va et ça revient.

Savez-vous qu’en 2006, dans un arrêt du 3 février, rendu public mardi 14 février, la cour d’appel de Paris a confirmé la condamnation d’Ardis, la société de production de Thierry Ardisson, pour avoir voulu utiliser, pour une de ses émissions, l’expression « ça s’en va et ça revient ». La haute juridiction a estimé que l’expression « ça s’en va et ça revient » était une création « unique et originale », directement liée à la chanson interprétée par Claude François et écrite par Nicolas Skorsky.

Ça s’en va et ça revient
C’est fait de tout petits riens
Ça se chante et ça se danse
Et ça revient, ça se retient
Comme une chanson populaire
L’amour c’est comme un refrain
Ça vous glisse entre les mains

C’est comme ça que certains s’approprient des expressions, quelquefois nullisimes comme celle de Nabila : « Allo non mais allo quoi », « Allo ! t’es une fille t’as pas de shampoing c’est comme si je dis t’es une fille t’as pas de cheveux« . Expressions déposées par la production de l’émission-télé (laquelle je ne sais pas) ; la même phrase, précédée du prénom Nabila a été déposée quelques semaines plus tard par Nabila Benattia elle-même. C’est le grand n’importe quoi de nos jours. Il faut dire que ça rapporte quand l’expression est reprise en publicité (droits d’auteur) comme Ikea qui a été parmi les premiers à détourner la phrase pour promouvoir son coussin Hällö » affichant  « Allô ? Non mais allô quoi ? T’es une chaise et t’as pas de coussin ? Allô ? Allô « 

Ce qui revenait aujourd’hui c’était la journée de la gentillesse (clic). (Le jour de la gentillesse était fixé le 13 novembre mais la date a été déplacée au 3 novembre pour respecter la commémoration des attentats du 13 novembre 2015 au Bataclan entre autres).

Il importe de bien prendre conscience que, si être gentil avec les autres n’est pas toujours évident, être bienveillant avec soi se révèle encore plus compliqué pour certaines personnes (dont je fais malheureusement partie) qui ont toujours tendance à se déprécier, se juger et se critiquer en permanence. Pour en sortir, il faudrait apprendre s’accorder un peu plus d’indulgence et de bienveillance, il faudrait apprendre à s’aimer. Pourquoi est-ce si difficile ?

C’est aussi ça la gentillesse. Être gentil aussi avec soi-même.

Aime-toi le ciel t’aimera ! À une lettre près, c’est ce qu’on nous a appris, jadis, à l’école, non ? «Aide-toi, le ciel t’aidera», le vers qui conclut la fable Le Chartier embourbé de Jean de La Fontaine. Alors essayons d’être gentils avec tous et surtout avec nous.

Bonne journée.

Share

3 réflexions au sujet de « Ça s’en va… »

  1. Il est sur que pour aimer les autres il faut s’aimer soi même, quand à la gentillesse ce n’est pas un jour par an que l’on doit y accorder son temps, c’est dans chaque instant que la vie nous offre, ça ne coute rien et ça fait un bien fou.
    Passe une belle journée
    Amicalement
    Claude

  2. On peut alors reprendre dans les expressions : Charité bien ordonnée, commence par soi même !
    Si j’ extrapole, un gouvernement doit d’ abord veiller au confort de ses citoyens, avant celui de migrants qui se soucient bien peu de la France et de sa culture !
    Va savoir ce qui fait le succès d’ une chanson, comme  » il est beau le lavabo » !
    et ces énervantes répétitions comme dans  » papa où t’ es  » !
    Par contre des chansons qui expriment un message, comme la femme grillagée de pierre Perret sont boycottées par les merdias !
    Et méfions nous, gentil n’ a qu’ un oeil !
    Passe une bonne fin de semaine Françoise
    Bisous

  3. J’avoue que je ne suis pas vraiment gentille avec moi et je me contemple souvent avec un regard qui n’a rien d’indulgent !
    J’aurais même tendance à me déprécier …
    Peut-être parce que je donne toute ma gentillesse et mon indulgence aux autres ???
    Je ne sais pas, mais je reconnais que je suis un peu pareille avec ceux que j’aime : je dis souvent ce que je pense mais je sais à qui je le dis en sachant que ce ne sera pas pris « de travers ».
    Je trouve ridicule cette idée d’approprier des expressions aux personnes qui les ont employées, uniquement parce qu’elles sont connues et que ça a fait soit un tube, soit un buzz !
    A-t-on encore le droit de dire « Casse-toi, pov’ con » à quelqu’un ??? 😉
    Bon week end … toujours enrhubée !
    Bisoux, ma françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *