Masculin-féminin

Aujourd’hui je souris encore parce que j’ai envie de vous parler, un peu plus tard, de la connerie du siècle (une de plus) : l’écriture inclusive.. En attendons, je souris encore.

Une enseignante francophone expliquait à sa classe que dans la langue française, les noms, contrairement à l’anglais, sont désignés au masculin et au féminin ; en français, pas de neutre. Par exemple : maison est féminin, on dit une maison. Crayon est masculin, un crayon. Un élève demanda à l’enseignante de quel genre est donc le nom ordinateur. Pas facile de connaître le genre des objets ! Au lieu de donner la réponse, l’enseignante a séparé la classe en deux groupes, garçons et filles, leur demandant de décider par eux-mêmes si ordinateur est masculin ou féminin. Elle a demandé à chaque groupe de donner quatre bonnes raisons pour appuyer sa recommandation.

Les garçons ont décidé à l’unanimité que ordinateur est définitivement féminin (la ordinateur si on ne connait pas les règles de grammaire) parce que :

  1. Personne d’autre que son créateur ne comprend sa logique intérieure.
  2. Le langage de base que les ordinateurs utilisent avec d’autres ordinateurs est incompréhensible pour tout le monde.
  3.  Même la plus petite erreur est gardée en mémoire vie à long terme pour être ramenée à la surface plus tard.
  4. Aussitôt que vous utilisez régulièrement une ordinateur, vous vous exposez à dépenser la moitié de vos revenus pour acheter des accessoires pour elle.

Le groupe de filles, toutefois, a conclu que l’ordinateur est masculin parce que :

  1. . Afin d’accomplir quoique ce soit avec lui, tu dois l’allumer.
  2. . Il est bourré de matériel de base, mais ne peut penser par lui même.
  3. . Il est sensé régler beaucoup de problèmes, mais la moitié du temps, il est le problème lui-même.
  4. . Aussitôt que tu en utilises un régulièrement, tu réalises que si tu avais attendu un peu, tu aurais obtenu un meilleur modèle.

Les filles ont gagné ! Normal, c’est une institutrice, pardon une professeure des écoles qui a décidé du résultat.

Ça c’était pour sourire ; reste que le fonctionnement du français, comme celui des autres langues romanes est de parler des femmes au féminin et des hommes au masculin. Il faut faire un choix pour les choses, les événements puisqu’il n’y a pas de neutre.

Mais pourquoi dit-on : «ce mec est une andouille»«elle est son mentor» ?

7 réflexions au sujet de « Masculin-féminin »

  1. il serait logique que les objets soient du genre neutre, mais là aussi, ce n’ est pas si évident quand on voit qu’ en allemand on dit la soleil et le lune !
    Le problème pourrait se situer au niveau des mots nouveaux engendrés par le modernisme !
    Quelle connerie encore cette écriture inclusive initiée à mon sens par le théorie du genre !
    Bonne journé e s Françoise
    Bisous

  2. Pas facile, de bien connaître les genres.
    Il m’arrive encore de me poser la question.
    Les pires, ce sont les noms qui ont les deux genres et ne veulent pas dire la même chose au masculin qu’au féminin, quand on les prononce. Car l’écriture est rarement la même.
    Pour l’histoire de l’ordinateur, je la connaissais.
    Pour l’écriture inclusive, c’est une autre histoire …
    Bon mardi, dans la brume et pluie fine … en espérant que ça ne va pas durer.
    Bisoux, ma très chère françoise.

  3. Juste un tit coucou pour te souhaiter une bonne fin de semaine, dans la grisaille … mais il fait très doux
    Pas encore de résultats de l’hôpital.
    Bisoux, ma très chère françoise

  4. Bon début de semaine, toujours avec du beau temps, mais plus pour longtemps …
    Bisoux, ma chère françoise … devenue muette ! lolll

  5. T’es partie faire une retraite dans un couvent ???
    Bon mercredi, un peu nuageux, comme mon esprit …
    Bisoux, ma françoise

  6. Bonne fin de semaine, avec un temps mitigé …
    Bisoux, ma très chère françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *