Mémère, Pépère

Mémère, voilà qui me rappelle une des premières chansons de Julien Clerc, à l’époque où je lui vouais un amour un peu fou (quand on a dix-sept ans, c’est normal). La Chanson Pour Mémère ne vous dit rien sans doute moi je pourrais vous chantonner :

…le vent fait frémir la maison
la girouette est figée
il faut bien te couvrir
oh! mémère, mémère
il fait bien froid chez toi
oh! mémère
ne prends pas tous les draps
….

Quand on dit « mémère », pépère n’est jamais loin. Il y a quelques années « Le Canard Enchaîné » rapportait  que François Hollande portait ce charmant sobriquet de « Pépère » qui aurait été choisi par les conseillers de l’Elysée, en référence à sa politique, jugée « trop pépère » par certains hommes de gauche… À l’Elysée on aurait osé suggérer que Valérie Trierweiler pourrait alors être surnommée « Mémère »… un petit nom plus charmant que le Dracula donné à Cécila Sarkozy. Pour François II, cela change de la Fraise des bois (surnom donné par Fabius pendant les primaires PS) ou encore Flamby, Mimolette ; l’ex First-Girlfriend aurait même été affublée du doux nom de Rottweiler.

Pépère est un nom commun masculin ou un adjectif, selon les cas.I – En substantif, nom commun, masculin

A. − Familier. Père ; grand-père.
B. − Ou :  Homme d’un certain âge.
C. − Homme ou enfant gros, fort et placide.

II  − Adjectif populaire lui aussi :

A. − Qui vit tranquille, loin des soucis et des dangers; confortablement installé dans la vie. Un type pépère
Employé comme adverbe : Sans risques.
B. − Où l’on est tranquillement et confortablement installé. Un coin pépère.
C. − Qui n’est pas astreignant, qui ne présente pas de difficultés majeures. Un boulot, un métier pépère. (Dict.xxes.).
*****

Or donc, notre pépère retourne, pépère, dans son coin pépère, pour voter le dimanche. Cette petite sortie, le plaisir d’aller voter au calme, dans ce trou perdu, coûte quelques euros aux contribuables français. Combien ? Moyens de locomotion, gardes du corps, forces de police locales et détachées, sans oublier les journalistes invités à immortaliser le pépère incapable (pour laisser le temps de la photo) de trouver l’ouverture de l’urne. N’y avait-il pas là une occasion de commencer à faire des économies ?

Mais au fait, s’il vote à Tulle c’est qu’il y est domicilié ( et pas à l’Élysée, à Paris, puisque c’est provisoire, du moins je l’espère, il n’empêche que ça commence à être long). S’il y est domicilié, c’est qu’il y a une adresse ou qu’il y possède un logement, non ?
Déclaré dans son patrimoine ? Pour combien ? À moins qu’il ne soit aussi locataire kàà-bas…

Dans le journal « Le Monde », « on » ne parlait pas de bien immobilier creusois pas plus que sur Légifrance, voilà ce que j’ai trouvé :

LIEU DE SITUATION
Nature du bien (1)
Superficie
ORIGINE
de propriété
RÉGIME JURIDIQUE
du bien (2)
DATE D’ACQUISITION PRIX D’ACQUISITION
et montant des travaux
VALEUR ACTUELLE
Maison individuelle (130 m²), 112, avenue des Chênes, 06250 Mougins Acquisition indivise en 1986
Partage en 2011
Bien propre 1986
2011
408 000 F et 80 000 € pour ma part (60 %) 800 000 €
Appartement (54 m²), 22-28, avenue Montrose, 06 Cannes Acquisition Indivision (70 %) 2000 630 000 F pour ma part (70 %) 230 000 €
Appartement (80 m²), 22-28, avenue Montrose, 06 Cannes Acquisition SCI (30 %) 1997 450 000 F pour ma part (30 %) 140 000 €

 

Les estimations cannoises me paraissent bien basses, mais bon… Je ne suis ni inspecteur des impôts, ni contrôleur fiscal, je ne suis pas non plus membre de la Cour des Comptes, alors… mais pourquoi Tulle puisque M. Hollande est le propriétaire à Mougins, dans les Alpes-Maritimes, d’une maison achetée en commun avec son ex-compagne, Ségolène Royal, en 1986, et qu’il possède en propre au terme d’un partage réalisé en 2011. Il évalue le prix de cette propriété, de 130 m² au total, avec piscine, à 800 000 euros.

Le montant indiqué par M. Hollande n’est pas du tout le même que celui évoqué par Madame Royal en 2007 ; la candidate du PS à l’élection présidentielle avait déclaré seulement 270 000 euros, ma modeste case de La Réunion valait parait-il, d’après les services fiscaux, bien plus. Ben voyons, juste au dessus du Chaudron, faut pas exagérer.

Aujourd’hui , pour François belle plus-value : la maison achetée 800 000 francs en 1986, a vu sa valeur multipliée par 6,5 au moins.

Savez-vous aussi que M. Hollande ne déclare pas de véhicule, pourtant il a fait état publiquement, de nombreuses fois, du fait qu’il roule sur un scooter trois roues de marque Piaggio ?

Il avoue ainsi être plus nanti que Madame Taubira qui ne possède presque rien, sauf son vélo.

Madame est-elle à plaindre comme d’autres politiques ? Une petite émission pour faire la quête et les gâter pour Noël ?

Share

2 réflexions sur « Mémère, Pépère »

  1. ce qui me dégoute le plus, c’ est qu’ il touchera plus en retraite qu’ aujourd’ hui en tant que président, tant il a cumulé d’ emplois, et qu’ il peut bien que n’ exerçant plus, continuer à cotiser !
    Mais ce ne sont pas le biens immobiliers qui devraient être transparents, mais surtout le montant des impôts payés, parce que je ne suis pas persuadé qu’ ils en payent !
    Bonne journée Françoise
    Bisous

  2. je crains qu’ils ne soient plus voleurs les uns que les autres… et sur notre dos… c’est pire que du temps de la royauté… au moins c’était toujours les mêmes, alors que là, ça change régulièrement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.