Que dire de ces chiffres ?

60 : c’est le nombre de parlementaires qui, selon des informations du Canard Enchaîné, ne seraient pas en règle avec l’administration fiscale. Des citoyens, un peu au dessus des autres, en délicatesse avec les services des impôts. D’autres victimes de phobie administrative ?

« Les nouveaux Thévenoud », c’est ainsi que sont surnommés par l’hebdomadaire satirique une soixantaine de parlementaires ayant des « soucis » avec le fisc. Ils seraient actuellement contactés par les services fiscaux pour des irrégularités repérées dans leurs déclarations de revenus, de patrimoine, etc.

« Ils sont quelques-uns à tenter sciemment de tromper l’administration » tout comme le ministre Cahuzac. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique s’occupe de collecter les documents concernant le patrimoine des élus et de les transférer ensuite au fisc. Ce dernier peut ainsi comparer ce qui est déclaré par les parlementaires avec ce qu’ils possèdent réellement ; il s’avère que, pour de nombreux députés, il existerait un décalage plus ou moins grand entre les deux totaux. « Nombre d’entre eux minimisent leur patrimoine, par négligence ou par calcul, mais sans dépasser les 5 ou 10% de la valeur réelle. Pas bien grave, me direz-vous… mais nous, nous déclarons nos revenus, ou plutôt « on » nous les déclare à l’euro près et nos biens, peu nombreux, sont enregistrés et déjà « sur » taxés.

80 : c’est 80% de Français qui jugeraient que François Hollande n’est pas « un bon président » selon un sondage Odaxa pour Le Point. Malgré tout, il reste en place… Contrairement à ses promesses de campagne :

– « Moi président de la République, je ne serai pas le chef de la majorité, je ne recevrai pas les parlementaires de la majorité à l’Élysée.- Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire.- Moi président de la République, j’essaierai d’avoir de la hauteur de vue, pour fixer les grandes orientations, les grandes impulsions, mais en même temps je ne m’occuperai pas de tout, et j’aurai toujours le souci de la proximité avec les Français.– « Il n’est pas question d’augmenter le prix du gaz plus que de l’inflation »- Les allocations familiales ne seront pas soumises à condition de ressources…

Ai-je rêvé ? Je suis sûre de ne pas avoir entendu celle-là, pourtant bien tenue :

« Moi Président, je serai le président qui sera sans arrêt dans la recherche d’un compromis même si cela me pousse à revenir sur mes promesses ou à passer outre les valeurs et principes de la République.

Moi président de la République, je ne chercherai pas la rupture avec le gouvernement précédent, je mènerai sur les questions économiques et sociales une politique de continuité avec celle du gouvernement Fillon. »

Des petits chiffres… Loin des 6,7 milliards d’euros de la hausse des recettes de TVA en 2013,  des -82,2 milliards du solde général et surtout négatif, du budget de l’Etat en 2014, et des 1 950 milliards d’euros de la dette nationale soit 30 000 euros par Français.

Allons, que vont  faire les déçus de François Hollande, se taire ? S’unir avec ceux qui ne voulaient pas de ce président-là ? Crier, gronder… Et après ?

 

Share

1 réflexion sur « Que dire de ces chiffres ? »

  1. Ce n’ est pas seulement leur patrimoine qu’ il faut déclarer, mais combien ils paient d’ impôts, puisqu ‘une partie de ce qu’ ils touchent n’ y est pas soumis !
    Je crois que nous aurions des surprises !
    Les promesses lui ont permis d’ être élu, mais elles l’ empêcheront aussi d’ être réélu.
    On ne gouverne pas avec l’ utopie comme cheval de bataille !
    Quoiqu’ il en soit, depuis la révolution, ces messieurs, de droite comme de gauche se sont constitué un bon matelas de privilèges qui ne sont pas de mise avec un pays en crise !
    Bon dimanche Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.