SOS Racisme

Non je ne fais pas ici de publicité pour SOS Racisme, une association française créée en 1984, dont le but est la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et plus généralement toutes les formes de discrimination. Harlem Désir en fut président de 1984 à 1992. (Bon tremplin vers le pouvoir.)

Non pas de publicité même si j’ai bien aimé l’idée et le slogan au début : « Touche pas à mon pote ! »

Le slogan a été repris et détourné par la suite ; il est devenu par exemple:

Ce slogan était une bonne idée mais il y a eu des dérives que « Pierre Desproges a bien relevé à sa manière dans les Fonds de tiroir / Éditions du Seuil  :

« J’adhérerai à SOS-racisme quand ils mettront un S à racisme. Il y a des racistes noirs, arabes, juifs, chinois et même des ocre-crème et des anthracite-argenté. Mais à SOS-Machin, ils ne fustigent que le Berrichon de base ou le Parisien-baguette. C’est sectaire. (…) Mais attention, il ne faut pas me prendre pour un suppôt de Le Pen sous prétexte que je suis contre tous les racismes. 

 

J’approuve, je suis moi aussi contre tous les racismes. sauf peut-être le racisme anti-cons mais, c’est quoi un con au juste ? Peut-être qu’au fond nous le sommes tous, non ? Nous sommes tous le con de quelqu’un.

La seule vraie question : qu’est-ce qu’un con ?

C’est flou, c’est vague…

Une chose est sûre : personne n’aime les cons.

Le con lui-même a tendance à nier l’être ou relativise sa connerie : «Je ne suis pas plus con qu’un autre» et le terme « con » s’accompagne de qualificatifs tous plus ou moins péjoratifs : pauvre con (des souvenirs, hein ? « casse-toi, pauvre con ! »), sale con, gros con, vieux, petit…  Avez-vous vu un con affublé d’un adjectif flatteur ? Non ?

Et comme en France tout se termine par des chansons, je ne peux résister à l’envie de vous offrir Brassens

et pourquoi pas, si vous avez le temps, allez relire un de mes vieux articles en cliquant ou ICI.

 

Share

2 réflexions au sujet de « SOS Racisme »

  1. Ça ne fait pas de mal de finir par une ptite chanson…
    Moi (personnellement, je pense que) je l’ aime bien

  2. Bonjour
    Il y aussi « touche pas à ma porte, je viens de la repeindre..! »
    Quand aux cons, je ne suis encore qu’un simple challenger mais j’ambitionne un jour de détrôner leur roi, je sais que cela va être dur, il y a beaucoup de prétendants.
    Et bien entendu cela reste tout de même un jugement de valeur car cela dépend toujours de là où l’on se place.
    Bonne journée
    Stan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *