Petite phrase

Deux petites phrases de Jacques Chirac qui n’a pas dit que des âneries : « La montée des extrémismes, c’est toujours la sanction de l’inaction. » (…) « Si quelqu’un favorise les extrêmes, dans un pays comme le nôtre ou ailleurs, ce sont toujours ceux qui ne veulent pas voir, qui ne veulent pas comprendre, qui ne veulent pas agir. »

Tiens donc. Avec les résultats du Front National hier, il faudrait que François II de la République, ou Normal I°, se pose des questions et surtout les bonnes questions. Que faut-il faire aujourd’hui ?

Faire comme Mme Vallaud-Belkacem qui a prononcé ces mots : «  Est-ce que pour autant c’est une raison aujourd’hui d’annoncer un changement ? Je crois au contraire que ce qui fait la force de ce gouvernement, c’est de tenir le cap sur des politiques et des réformes qu’il a commencé à conduire, qui certes n’ont pas encore toutes porté leurs fruits. » Est-elle sourde, aveugle, trop endoctrinée, de mauvaise foi ?

Mis à part augmenter la pression fiscale, nous prendre de plus en plus d’argent, qu’a fait le gouvernement Hollande 1 ? Il a surtout laissé pourrir des situations de plus en plus insupportables : insécurité ressentie et réelle, invasions diverses, réformes inadaptées de l’école… J’oublie le chômage mais c’est un problème qui perdure.

Ce que je retiens surtout c’est le rejet, par les Français, de toute la politique, de droite comme de gauche, la politique qui a été abandonnée aux bureaucrates européens, aux juges, aux partis, aux associations diverses, aux financiers, le rejet de ce monde politique gangréné par la corruption…

Les Français ont bien compris aussi que c’est une grande illusion que de vouloir faire coexister dans un même pays des communautés ayant des civilisations différentes : l’affrontement est inévitable ; ce ne sont pas des conflits de race mais des conflits de culture et de croyance. Les Français ont le sentiment que les « bons citoyens » sont spoliés par la racaille politique et des indésirables d’origines diverses. Voilà ce qui fait monter le Front National. Ce n’est pas compliqué à comprendre. Il faut changer la politique sociale pour qu’elle soit plus favorable à ceux qui ont cotisé ou qui cotiseront.

Les Français ne peuvent plus vraiment s’exprimer, ils ne sont pas entendus, pas écoutés et quand ils peuvent réellement choisir, ils votent : soit pour celui qui les a compris en apparence (qui dit ce qu’ils veulent entendre), soit pour le candidat le moins pire à leurs yeux.

Oui, le moins pire. François Hollande a été élu par des Français qui ne voulaient plus de Nicolas Sarkozy tout comme Chirac avait pu faire deux mandats grâce à Le Pen.

DSK aurait-il fait mieux que François Hollande depuis deux ans ?

Qui aurait pu faire mieux ?

Voilà les vraies questions ?  Je vous rappelle mon article « L’homme providentiel » en mars 2012 ou celui de février 2012 mais aussi cette petite phrase : «La dictature, c’est « ferme ta gueule ». La démocratie, c’est « Cause toujours ».

Quel espoir maintenant ?

Share

3 réflexions au sujet de « Petite phrase »

  1. bonjour, je suis tout à fait d’accord avec ses deux petites phrases, mais lui, qu’a t il fait de plus???? on a du souci à se faire !je te souhaite une bonne journée bisous

  2. J’adhère complètement à vos propos
    Plus il aura d’immigration, plus le FN montera en puissance car nous nous reconnaissons plus dans ce nouveau paysage et les agressions faites par ces personnes de couleur (français ou non) légitimera de plus en plus la volonté de faire table rase. La victimisation ou l’incompréhension de plans d’aides tout en abandonnant la nation (enfants et ainées) cautionnera cette vague bleue Marine, conforté par les anti-européens et les (nouveaux) chômeurs de l’agroalimentaire elle est la seule à vouloir comprendre la détresse d’une minorité qui se sentent rejeter d’une société en ayant plus sa place tellement ils sont lâchement oubliés par l’intérêt d’un politiquement correct dont nous en avons assez …

  3. Si le Fn n’ était pas un parti démocratique, je suppose qu’ il y a longtemps qu’ il aurait été interdit !
    Quel dommage que les soit disant républicains pro liberté égalité fraternité aient tous refusé la proportionnelle !
    Au moins auraient ils pu ainsi voir ce parti à l’ oeuvre !
    c’ est bien dommage, mais force est de constater que l’ umps nous a conduit dans le mur, et que l’ Europe n’ a pas tenu une seule des promesses de Maastrich, pire encore, elle pourrait être le détonateur d’ une nouvelle guerre froide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *