Casse-toi !

« Et j’ui ai dit : « Toi tu m’fous les glandes
Pis t’as rien à foutre dans mon monde
Arrache-toi d’là t’es pas d’ma bande
Casse-toi, tu pues et marche à l’ombre ! » »
Renaud Séchan – Marche à l’ombre – 1980

« Casse-toi, pauvre con ! », cette répartie, surprenante de la part d’un Président de la République dans l’exercice de ses fonctions, est prononcée par Nicolas Sarkozy quand un homme refuse sa poignée de main en disant « Ah non, touche-moi pas ! Tu me salis ! ». En continuant son chemin, le président répond « Eh ben casse-toi alors, pauv’ con ! » Pas très élégant soit mais au moins, ça avait le mérite de la clarté. (Au fond, la clarté, nous aimons ça, non ? Ça change des magouilles « secrètes ».)

Mais savez-vous d’où vient cette expression populaire « casse-toi  » ?

« Va-t-en ! « , c’est clair. Pars !

C’est au XIX° siècle qu’apparaît pour la première fois l’expression « se casser la jambe », c’était de l’argot bien sûr, du langage populaire ;  « se casser la jambe », ce n’était pas se briser les os mais s’enfuir. Le rapprochement, l’image se fait parce que celui qui s’enfuit trop vite, peut perdre l’équilibre, tomber et se fracturer la jambe mais on ne peut oublier le taulard à qui il arrive la même mésaventure alors qu’il tente de faire le mur. Je me souviens d’Albertine Sarrazin de son astragale (un petit os du pied). Albertine et sa drôle de vie, elle s’était évadée en sautant d’une hauteur de dix mètres…

C’est au début du XXe siècle (attestée en 1908) que cette expression perd la jambe pour donner celle qu’on utilise aujourd’hui dans la langue familière. On a aussi dit simplement « se la casser ».

Moi, je me casse…Pas de quoi vous tenir la jambe plus longtemps.

Vous avez aussi envie de partir sans doute. En tous cas, il y en a beaucoup à qui j’ai envie de crier « casse-toi » en ce moment. Pas vous, bien sûr, vous pouvez lire d’autres billets si le cœur vous en dit. À bientôt.

8 réflexions au sujet de « Casse-toi ! »

  1. Pas moyen ni envie de me casser la jambe. Bicause, l’intérêt pour l’explication. Tant qu’à faire, si tu pouvais m’apprendre l’origine de « prendre son pied ». Il semblerait que des personnes te casseraient les tiens. Relax Max !

  2. Mieux vaut se casser la jambe que les brunes, non ? ^^
    Tout compte fait, moi aussi je vais prendre mes jambes à mon cou 😉

  3. Bonjour ma Françoise, bon je file sur les mains, ça m’évitera de me casser une jambe lol !

    Nous sommes mercredi, ce n’est pas un scoop je sais
    lol !
    Mais comme c’est le bon jour pour s’évader, alors je te
    propose de voyager dans un univers ou le soleil brille et
    ou l’on mange Tajine et Couscous.
    Notre Hôtesse sera mon adorable Sourour. Elle te
    fais des petits plats en un rien de temps et sa maison
    prends un air épicé, sucré et doux en un tour de main.
    Je t’invite à prendre l’avion avec moi aujourd’hui pour la rejoindre.
    Attache ta ceinture, départ pour le Maroc.
    http://oumhichamessabil.eklablog.com/tajine-d-agneau-aux-pdt-et-petits-pois-a107097920

    Je te souhaite de passer une bonne journée, puis soirée et nuit en
    ce troisième jour de cette semaine hi hi !
    Merci pour ta présence dans mon petit monde.

    Prends bien soin de toi et si tu fais parti de mes petits malades,
    je te souhaite une douce convalescence.

    Lolli (Pas de café je suis trop pressée lol)

  4. je me souviens avoir lu  » l’ astragale  » alors que j’ étais abonné à France loisirs !
    Un livre qui est passé entre les mains de tous mes enfants !
    Lorsqu’ un personnage me déplait, je n’ irais certainement pas me mettre sur son parcours, ou alors, il faut admettre que c’ est juste dans l’ espoir de pouvoir sortir une vacherie, et je trouve que la réponse de Sarkosy était le seule que ce genre d’ individu pouvait comprendre.
    et j’ avoue que j’ aimerais que plus d’ un politiques se casse autre chose que la jambe !
    Bonne journée Françoise
    bisous

  5. S’ils pouvaient tous « se casser » ! quel rêve ! mais non, ça s’accroche ces gens-là !
    Merci Françoise pour cette nouvelle explication qui m’empêchera de « mourir idiote »…
    Pour l’instant, « je me casse » et vous dis au revoir ! Bises.

  6. l’argot n’est que rarement poétique
    il me gêne… qt à Sarkozy j’en suis inconditionnel
    un des politiques les plus sincère
    ton article est intéressant
    fais-en un autre s t p sur :
    DES MOTS RIGOLOS
    « ma choute » « un chouchou » « mon gros chou »
    Arrêtons avec « va-t-faire chatouiller par les grecs »

  7. Ping : Expressions pour popopopo | FrancoiseGomarin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *