C’est dimanche (96)

C’est à nouveau dimanche et je pense très fort à Magitte, qui ne me lit pas en ce moment du fait qu’elle est en train de se réparer ; elle me manque.  Je vais trouver quelques histoires spécialement à son intention, elle les lira dès qu’elle ira mieux et qu’elle aura accès à son ordinateur. Bon courage, Geneviève, revenez-nous vite en pleine forme. Des histoires de malades, de médecins et d’hôpital, puisqu’il faut rire de tout.

****

C’est l’histoire d’un fermier qui se retrouve à l’hôpital avec une jambe cassée. L’interne de garde lui demande:  « Comment est-ce arrivé ? » Le fermier commence :  « Eh bien, c’était il y a 25 ans… »
L’interne l’interrompt : « Ne me racontez pas toute votre vie. Dites-moi simplement comment vous vous êtes cassé la jambe ce matin ! »
Le fermier répond :  « Comme je vous le disais, il y a 25 ans, je travaillais comme journalier dans une ferme de la région. C’était ma première nuit sur place et juste après que je me sois couché, la fille du fermier (une superbe créature) est entrée dans ma chambre. Elle m’a demandé si je n’avais besoin de rien. Je lui ai répondu  : « Non non, tout va bien. »
Puis elle a insisté : « Vous êtes vraiment sûr qu’il n’y a rien que je puisse faire pour vous ? » Je lui ai répondu : « Non , non, je vous remercie. »
L’interne reprend la parole et demande :  « Je ne vois pas très bien ce que cette histoire a à voir avec votre jambe ? »
Et le fermier répond :  « Ben, mon gars, c’est que ce matin, alors que je réparais mon toit, j’ai finalement compris ce qu’elle avait voulu dire… et je suis tombé par terre ! »
*****

Un médecin a une aventure extra-conjugale avec une infirmière. Elle lui annonce, un matin, qu’elle est enceinte. Comme le médecin ne veut pas que son épouse ait le moindre doute, il donne à l’infirmière une bonne somme d’argent pour lui payer un long voyage en Italie, loin de chez lui.
– « Mais comment vais-je te faire savoir que le bébé est né ? » lui demande-t-elle.
– « C’est simple, » lui répond-il. « fais-moi parvenir une carte postale et écris juste « Spaghetti » sur celle-ci. »
Environ six mois plus tard, l’épouse du médecin téléphone au bureau de son mari et lui dit qu’il a reçu une étrange carte postale d’Italie.
– « Lorsque je serai à la maison ce soir, je t’expliquerai. »
Le soir, en arrivant chez lui, il demande la carte, la lit et tombe au sol, victime d’un arrêt cardiaque.
Les ambulanciers, tout en lui donnant les soins appropriés et le préparant à son transport à l’hôpital demandent à son épouse :
– « Comment l’accident cardiaque est-il arrivé ? »
Elle leur explique que c’est à la lecture d’une carte postale qu’il s’est effondré. Elle ne comprend pas ce qui l’a choqué et leur lit le texte :
– « Spaghetti, Spaghetti, Spaghetti, Spaghetti, deux avec des boulettes et deux sans boulettes ! »
*****

Le patient à son médecin :
– « Écoutez docteur, je vais être franc avec vous ; avant de vous consulter, je suis allé voir le père Mathieu, le rebouteux… »
– « Et quelle idiotie vous a racontée ce charlatan ? »
– « Heu… Il m’a conseillé de venir vous voir… »
*****

Un artiste-peintre se rend à la galerie qui expose ses œuvres pour mesurer l’intérêt que suscitent ses toiles auprès des amateurs d’art.
Le galériste lui explique sans détour :
– « En fait, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer. La bonne nouvelle, c’est qu’un investisseur est venu l’autre jour pour une évaluation globale des toiles que vous présentez chez nous. Il nous a demandé si vos œuvres prendraient de la valeur après votre disparition. »
– « Et que lui avez-vous répondu ? », interroge le peintre.
– « Nous lui avons dit que sans nul doute, les prix de vos tableaux doubleraient après votre mort… Et il a acheté les dix-huit tableaux en exposition. »
– « Excellent ! », réagit le peintre. « Et la mauvaise nouvelle, alors ? »
Le propriétaire de la galerie explique, un peu hésitant :
– « Hé bien, c’est que cet acheteur, c’est votre médecin généraliste. »
*****
Un homme qui semble être littéralement exténué va consulter son médecin.
– « Docteur, ça ne peut plus durer. Ils vont me faire mourir… »
– « Ah, bon ? Mais qui veut votre mort ?  »
– « Ce sont les chiens du voisinage qui viennent roder toutes les nuits autour de ma maison et ils aboient jusqu’à l’aube. Je ne peux plus fermer l’œil de la nuit. »
– « Ne vous inquiétez pas. J’ai ce qu’il vous faut. Il s’agit d’un nouveau somnifère qui marche très très bien. »
– « Super ! Je veux bien essayer n’importe quoi pourvu que je puisse dormir enfin. »
Quelques jours plus tard, l’homme est de retour chez son médecin et il a l’air encore plus fatigué que la première fois.
– « Docteur, ce que vous m’avez proposé il y a quinze jours, ça ne fonctionne pas. Je suis encore bien plus fatigué qu’avant. »
Le médecin, incrédule, secoue la tête de gauche à droite et de bas en haut :
– « Je ne comprends pas comment c’est possible… C’est pourtant le somnifère le plus fort du marché… »
– « Peut-être… Mais quand je me lève la nuit pour courir après les chiens, hé bien c’est pas facile d’en attraper un et de lui faire avaler ces satanés comprimés, vous savez. »
*****

Un patient voit une bonne sœur sortir affolée du cabinet médical. Il demande : « Docteur, qu’est-ce qui lui est arrivé ? »
Le médecin répond, distraitement :
– « Je lui ai dit qu’elle était enceinte. »
– « Et elle l’était vraiment ? »
– « Non, mais son hoquet s’est tout de suite arrêté. »

Il parait que la fin justifie les moyens.

Bon dimanche. Courage, Magitte et bonne santé à tous !

12 réflexions au sujet de « C’est dimanche (96) »

  1. se réparer..expression pleine de délicatesse..je lui souhaite rapide

  2. Une bien jolie histoire ..
    J’espère Françoise que tout va pour le mieux
    Bon et doux Dimanche
    Bisous

    timilo

  3. excellentes tes histoires, chere Françoise, je te remercie pour tes gentils mots, ce n’est pas le meilleur weekend de l’année, mais, bien entouré, je tiens le coup, bon dimanche, bisous

  4. Comme on n’ est pas maitre de ce qui pourrait nous arriver, mieux vaut prendre de l’ avance dans le rire !
    après tout, même les croque-morts sont de joyeux drilles !
    Bon dimanche Françoise
    bisous

  5. Bonjour Françoise
    Je passe te faire un coucou et te souhaiter un bon dimanche nous partons pour la journée faire une petite balade
    Bonne journée bisous

  6. Je me sens un peu étranger à tout ça, mais je souhaite un prompt rétablissement à ceux qui ne font « pas bien ».
    Beau dimanche.

  7. bonjour, j’ai bien aimé celle de la galerie d’art !! se méfier de tout le monde !!
    je te souhaite une bonne journée, ici c’est soleil + mistral !!!

  8. Mais où vas-tu donc les chercher ?
    Je souhaite un prompt rétablissement à ton amie Geneviève, Ta Petite Mère de Coeur !
    Je me suis accommodée et m’accommode, parfois avec bonheur, de ma famille de sang. Mais je t’avoue avoir aussi un famille de coeur que j’ai choisie !
    Bonne fin de journée, ma belle !

  9. Bonjour Françoise. Après les ennuis avec canalblog et les problèmes avec ma boîte mail yahoo, j’avais bien besoin de tes blagues pour récupérer. Chez moi ça flotte mais restons philosophe (on est en Belgique, alors…). Amicalement.

  10. Bonjour Françoise ..
    J’ai aperçût ton petit signe sur mon ancien blog over et me fais un plaisir de passer sous ta fenêtre pour te saluer a mon tour .
    Merci douce amie lointaine . J’espère que tout va pour le mieux pour toi ..Chez nous tout va bien .
    Nous avons beaucoup voyages tout l’été ,et sommes rentrés hier soir d’ un super petit voyage en Floride , le dernier de l’année j’espère , c’est un peu fatiguant de vivre dans les valises ..Tu vois qu’il n’y a pas a s’inquiéter pour nous ,mais je pense que c’est bien triste pour les personnes qui ont a faire aux docteurs et a la médecine ..
    Merci pour tes bonnes histoires , je vais les raconter a Jacques qui est toujours prenant pour rire .
    Je t’envoie ce com avec ma nouvelle adresse de blog , si tu y passes tu pourras suivre les petits voyages de cet été ..
    A bientôt chère Françoise .
    Bonne journée ..
    Je t’embrasse ..
    Nicole

  11. Bonjour Françoise
    Hier au menu Spaghetti avec des boulettes
    Vrai!
    Sourires!!!
    Bisous et doux lundi
    Frieda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *