L’art nouille

J’ai récemment pris conscience qu’un grand nombre de personnes confondaient «Art nouveau» et «Art déco» et ça se complique encore plus pour eux avec art moderne et art contemporain. Mon travers d’ex-prof me donne envie de tenter de mettre les choses au clair même si je ne suis pas spécialiste de ce sujet. Je vais m’y prendre en plusieurs temps et commencer par l’art nouveau appelé aussi « art nouille » par ses détracteurs.

L’Art nouveau est l’art de la fin du XIXe siècle et du tout début du XXe siècle. C’est «l’art de la Belle Époque» (belle, pas pour tout le monde, il y avait des miséreux en France), il accompagna le changement de siècle et naquit au moment de la révolution industrielle. Il prônait le retour aux valeurs et au modèle de la nature. L’Art nouveau se caractérise donc par des formes ondoyantes et enchevêtrées, des plantes, des fleurs, des insectes, des animaux, des enroulements, des volutes, des arabesques privilégiant l’esthétique des courbes.

C’est l’art de l’ornementation d’où son côté un peu trop chargé, il s’impose dans tous les domaines : mode, joaillerie, mobilier, architecture, sculpture, calligraphie, ferronneries, mosaïques, fresques, vitraux…

En France, l’Art nouveau était également appelé «style nouille» par ses détracteurs non parce que les artistes étaient un peu stupides mais en raison de ses formes caractéristiques en arabesques. Il est appelé aussi «style Guimard», à cause des bouches de métro parisiennes réalisées en 1900 par Hector Guimard.

Quelques-uns de ses plus célèbres représentants furent Emile Gallé avec ses lampes en pâte de verre, Louis Majorelle ou encore Lalique, bijoutier

et Antonio Gaudi (la Sagrada Familia) de Barcelone).

Les affiches de l’époque ont été reproduites sur divers supports, vous connaissez sans aucun doute celles-là

Si vous voulez en savoir plus, sur Wikipédia, lisez un bel article en cliquant juste.

Apparu au début des années 1890, en 1905 l’Art nouveau a atteint son apogée. Juste après la Première Guerre mondiale, il évolua vers un style plus sobre, plus géométrique qui sera caractéristique du mouvement artistique :  Art déco (1920-1940).

Share

9 réflexions au sujet de « L’art nouille »

  1. Je viens de lire ton com chez moi, comme je suis insomniaque , j’ai pris le temps de lire ton billet, j’aime bien ces affiches que l’on retrouve parfois sur des belles boîtes , en principe je marche au feeling et puis, il faut dire que tous les goûts sont dans la nature pour satisfaire tout le monde
    Bonne fin de semaine

  2. Toujours content de venir sur ton blog…Françoise
    Ces temps-ci je suis un peu à la bourre …
    J’aime bien cet art nouveau …
    J’espère que tu as bien ..
    Bon et doux weekend
    Bisous
    timilo

  3. J’adore l’Art Nouveau. Horta en est le pied d’œuvre mais de grands nom méritent que l’on s’y intéresse plus en détail. Bruxelles garde encore quelques secrètes demeures aux façades flamboyantes et au mobilier inclassable.
    Bien à toi et merci pour ce partage.

  4. j’ai la même lampe en pâte de verre je l’adore; j’aime bien ce style moi qui ne mage pas de pâtes
    l’art nouille sur les blogs beaucoup s’y croient..

  5. Bon jour,
    Un art qui est loin de me déplaire, même si je ne le choisirai pas pour mon environnement quotidien.
    Superbe le luminaire en pâte de verre.
    Bonne journée

  6. bien cet article, parce qu’ il est vrai que je me mélangeais un peu les pédales.Une chose est sure, je préfère l’ art nouveau à l’ art contemporain, mais je me dis qu’ il y aura bientôt un autre élan correctif !
    bonne journée Françoise
    bisous

  7. j’aime bien l’idée en réaction au classicisme, aucune règle n’est imposée à l’artiste, un art de la liberté, qui se dégage des convenances petits bourgeois

  8. Je ne connaissais pas cette appellation, je dormirai moins bête ce soir! Intéressant ton article.
    Je n’aime pas forcément ce qui est trop chargé mais il y a des choses pas mal du tout dans le style… j’adore ces lampes en pâte de verre (et les pâtes aussi!).
    Bon week-end, bises!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *