C’est dimanche (79)

C’est un nouveau dimanche qui commence, c’est le premier dimanche des vacances d’été et surtout, c’est enfin un dimanche d’été. Un dimanche de rêve ? Je vous le souhaite. En attendant, pour rire aujourd’hui, la magie, les fées et les magiciens.

*****

Un monsieur, un peu inquiet, va voir son médecin.
Il s’allonge sur la table d’examen et dit au médecin : 
- «Docteur, je suis inquiet car chaque fois que je prononce le mot « abracadabra« , les gens autour de moi disparaissent. Savez-vous pourquoi ? Qu’est-ce qui m’arrive ? Est-ce que ça se soigne ?»
Deux minutes se passent dans le silence le plus complet. Le patient, de plus en plus inquiet :

 – «Docteur, Docteur, où êtes-vous ?»
*****

C’est une petite vieille qui habite seule dans une vieille cabane avec son chat ; un jour, alors qu’elle jardine, elle voit une grenouille prise dans un piège à souris. Elle qui d’habitude déteste les animaux (son chat mis à part) la prend, la soigne et lui donne à boire et à manger. C’est alors que la grenouille se transforme en fée et lui offre de réaliser trois de ses souhaits.

La petite vieille réfléchit et dit :
– «Tout d’abord, j’aimerais que ma cabane soit un château.»
– «Comme deuxième vœu, j’aimerais retrouver la jeunesse et la fraîcheur de mes vingt ans.»
– «Et pour finir, j’aimerais que mon chat se transforme en Prince charmant.»
Sitôt dit, sitôt fait. Le chat transforme en Prince Charmant, prend la parole et dit :
– «C’est maintenant que tu vas regretter de m’avoir fait castrer !»
*****

Au Moyen Âge, deux preux chevaliers se vouaient une haine réciproque et tenace. Un beau jour, ou plutôt un jour, le seigneur du coin les envoie tous les deux en mission. Les voici donc dans la forêt où ils découvrent une tortue renversée sur le dos. Ils savent que cette position sera fatale à la bête. Ils descendent donc tous les deux de cheval pour la sauver. Ils remettent la pauvre bête sur ses pattes. Or, la tortue est une fée qui remercie les deux chevaliers de l’avoir délivrée de ce mauvais pas.
– «Vous allez être récompensés tous les deux. Mais qui m’a délivrée, au fait ?
– «C’est moi», dit l’un des deux preux.
– «C’est moi», dit le deuxième chevalier.
– «Ne l’écoutez pas c’est bien moi», dit le premier.
– «Bon… Bien, alors voila ce que l’on va faire, je vais réaliser le vœu du premier qui parlera et je donnerais le double à celui qui n’a pas parlé.»
Embarras des deux chevaliers, ils se haïssent tellement que le simple fait de demander quelque chose que l’autre aura de façon double les laisse sans voix… quand tout d’un coup l’un des deux pris d’une inspiration subite dit à la fée :
– «Crève moi un œil !»
*****

Un homme entre dans un bar avec une femelle flamant rose derrière lui. Comme il s’assied, le patron arrive et prend la commande.
L’homme dit :
– «Je prendrai une bière.»
Il se tourne alors vers la femelle flamant rose et lui demande :
– «Et toi ?»
– «Je prendrai une bière aussi», répond la femelle flamant rose
Le patron amène les deux bières et dit :
– «Cela fait 7,35 €, s’il vous plait.»
Le type plonge la main dans sa poche et sort la somme exacte.
Le jour suivant, l’homme et le flamant rose reviennent et l’homme demande une bière et le flamant rose demande la même chose. À nouveau, l’homme met la main dans la poche et sort la somme exacte demandée. Cela devient une routine, chaque soir les deux reviennent dans le bar.
– «Comme d’habitude ?» demande le patron.
– «Non. Pour changer, je vais prendre un double scotch.»
– «Pour moi aussi», dit le flamant rose.
– «Cela fera 10.95 €.»
À nouveau, l’homme plonge la main dans sa poche et en ressort la somme exacte qu’il place sur le comptoir.
Le patron ne peut retenir plus longtemps sa curiosité.
– «Excusez-moi, monsieur. Comment arrivez-vous à sortir de votre poche la somme exacte à chaque fois ?»
– «Eh bien», dit l’homme, «il y a des années, j’étais en train de nettoyer mon grenier quand j’ai trouvé une vieille lampe. Quand je l’ai frottée, un génie est apparu et m’a offert deux souhaits. Mon premier souhait a été de pouvoir toujours payer ce qu’on me demandait juste en mettant la main dans la poche et en ressortir la somme exacte.»
– «Bien vu !», répond le patron, «la plupart des gens aurait demandé un million d’euros ou quelque chose du genre mais ainsi vous serez aussi riche que vous le voulez aussi longtemps que vous vivrez.»
– «Exact ! Que ce soit pour une baguette de pain ou une Ferrari, la somme exacte est là», dit l’homme.
Le patron demande alors :
– «Encore une chose, monsieur, et le flamant rose ?»
Le client répond :
«C’est là que j’ai merdé, pour mon deuxième vœu, j’ai dit que je voulais une belle «escort girl» à fière allure, mais il ne savait pas ce que c’était, alors je lui ai expliqué que je voulais une poulette avec des grandes jambes.»
*****

Un représentant, une employée de bureau et un chef du personnel sortent du bureau à midi et marchent vers un petit restaurant lorsqu’ils trouvent, sur un banc, une vieille lampe à huile. Ils la frottent et un génie s’en échappe.
– «D’habitude, j’accorde trois souhaits, mais comme vous êtes trois, vous n’en aurez qu’un chacun.»
L’employée de bureau bouscule les deux autres en gesticulant :
– «À moi, à moi ! Je veux être sur une plage immaculée des Bahamas, en vacances perpétuelles, sans aucun souci qui pourraient m’empêcher de profiter de la vie».
Et pouf, l’employée de bureau disparaît. Le représentant s’avance à son tour
–  «À moi, à moi ! Je veux siroter une pina colada sur une plage de Tahiti avec la femme de mes rêves !»
Et pouf, le représentant disparaît.
– «C’est à toi», dit le génie en regardant le chef du personnel.
– «Je veux que ces deux là soient de retour au bureau après le déjeuner. »
Moralité : Laissez toujours les chefs s’exprimer en premier.
*****

Une fée dit à un couple marié : «Pour avoir été un couple si exemplaire depuis 25 ans, je vous accorde à chacun un vœux. » La femme dit alors : «Je voudrais faire le tour du monde avec mon mari adoré. » La fée agite sa baguette magique, et abracadabra, des billets d’avion apparaissent dans la main de la femme. Maintenant c’est au tour du mari : «Euh… c’est un instant très romantique, mais une opportunité comme celle-là n’arrive qu’une fois dans la vie. Alors je suis désolé ma chérie, mais j’aimerais avoir une femme 30 ans plus jeune que moi. » La femme est terriblement déçue, mais un vœux est un vœux.
La fée fait un cercle avec sa baguette magique… «Abracadabra !»
Soudain le mari a 90 ans !
Moralité : Les hommes sont parfois des salauds, mais les Fées sont toujours des femmes.  *****

Alors faut-il toujours se méfier des femmes ? Une petite histoire de plus qui tend à le prouver.

Une voyante reçoit une dame entre deux âges !
– Je vois l’avenir de votre mari, bien sombre, je crains que vous ne soyez bientôt veuve, ma pauvre dame.
– « Oui, ça je sais, ce que je veux savoir c’est si je serais acquittée. »

Alors, à vous tous, je souhaite une belle et agréable journée.

8 réflexions au sujet de « C’est dimanche (79) »

  1. bonjour chere Françoise, merci pour ces petits sourires du dimanche , nous faisons un voeu, « que ton dimanche soit heureux » ! bisous

  2. et bien, je vais faire bien attention, et faire goûter tous les plats par ma femme en premier !
    Merci pour ces histoires !
    bonne journée
    bisous

  3. Bonjour Françoise, youpiiii vive dimanche …

    On dirait presque que l’on tourne en rond, un peu comme la terre quoi…
    On revient toujours à lundi, c’est fou ça ! Sais-tu d’où vient l’appellation des jours de la semaine ?
    Il vient du latin.
    Ce sont en effet les dieux de l’Antiquité romaine qui ont donné leur nom à la plupart d’entre eux.

    Lundi : vient du latin « lunis dies » = « jour de la lune »

    Nous voila donc en harmonie avec la lune, je t’invite donc ce matin à prendre un café au clair de lune lol, en début de semaine il faut bien trouver un peu d’humour pour démarrer.

    J’espère que tu as passé un bon week end et que tu vas bien.

    Le soleil brille, les gens semblent heureux je peux donc repartir l’esprit tranquille. Tu es d’accord ?
    Même si tu n’es pas d’accord je dois partir quand même hi hi, on m’attend un peu plus loin.

    Prends soin de toi et commence bien cette semaine.

    Lolli

  4. Sympa cette petite page d’humour! Je connaissais l’histoire du chat, mais elle me fait toujours autant rire. J’adore la dernière!
    Merci pour ce petit moment de rigolade… très bon pour la santé!
    A+

  5. Bonjour Françoise
    Je souris aux bons vœux de la petite vieille
    et quand je regarde le chat, il a toujours un airsournois…
    Et maintenant je vais ajouter rancunier
    Je comprends pourquoi…Sourires
    Bisous
    Frieda

  6. Cette page est magique
    Lire chaque histoire m’inspire un com…
    Crever un œil…Qu’as fais la fée Tortue?
    Bises Françoise
    Frieda

  7. Pourquoi regretter,
    C’est de bonne compagnie un flamant rose
    qui ne vous coûte que ce que vous désirez
    MDRRRRR!!!!
    Sourires Françoise
    Frieda

  8. Pourquoi regretter???
    C’est de bonne compagnie un flamant rose
    qui ne vous coûte que ce que vous désirez
    MDRRRRR!!!!
    Sourires Françoise
    Frieda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *