C’est dimanche (76)

Aujourd’hui, c’est dimanche. Un de plus et, rions entre amis ou en famille, rions de la famille. Oui c’est possible. La famille, c’est bien, c’est rassurant, mais elle peut être pesante, lourde, usante. Familles, je vous hais ! avait écrit André Gide. Nous avons souri aussi avec les films « Milou en mai » ou « La vie n’est pas un long fleuve tranquille » et tant d’autres histoires dans lesquelles on se reconnait plus ou moins.

*****

Une famille de cannibales est à table pour le dîner.
Le plus petit des enfants dit à sa mère :
– « Maman, je n’aime pas mon professeur de mathématiques. »
Sa mère lui répond :
– « Ce n’est pas grave, laisse-le et mange tes haricots ! »

*****

C’est jour de deuil à la ferme : la mule vient de tuer la belle-mère du fermier en lui balançant une bonne ruade au moment où elle passait. (Avait-elle une vengeance à assouvir ? Comme la mule du pape si célèbre.)
Tous les fermiers des environs font le déplacement jusqu’à l’église. Le curé voyant la foule au dehors s’adresse à un membre de la famille de la défunte :
– «Elle devait être très appréciée ; quand on voit le nombre de fermiers qui a quitté les champs pour assister aux funérailles…»
La réponse est immédiate : «Ils ne sont pas ici pour la Berthe, paix à son âme… Ils sont tous venus pour acheter la mule.»
*****

Une mère rentre dans la chambre de sa fille. Personne. Sur le lit, une lettre. Elle imagine le pire en ouvrant ce courrier.
« Ma Maman chérie,
Je suis désolée de devoir te dire que j’ai quitté la maison pour aller vivre avec mon copain. Il est l’amour de ma vie. Tu devrais le voir, il est tellement mignon avec tous ses tatouages, son piercing et sa super moto.
Ce n’est pas tout ma petite maman chérie. Je suis enfin enceinte et Abdoul dit que nous aurons une vie superbe dans sa caravane, en plein milieu des bois. Il veut beaucoup d’enfants avec moi, et c’est mon rêve aussi.

Je me suis enfin rendu compte que la marijuana est bonne pour la santé et soulage bien des maux. Nous allons en cultiver et en donner à nos copains lorsqu’ils seront à court d’héroïne et de cocaïne pour qu’ils ne souffrent pas.
Entre-temps, j’espère que la science trouvera un remède contre le sida pour qu’Abdoul aille mieux. Il le mérite vraiment tu sais. Ne te fais pas de soucis pour moi maman, j’ai déjà 13 ans, je peux faire attention à moi, toute seule et le peu d’expérience qui me manque, Abdoul peut le compenser avec ses 44 ans.

J’espère pouvoir te rendre visite très bientôt pour que tu puisses faire la connaissance de tes petits enfants. Mais d’abord je vais avec Abdoul essayer de te convaincre pour que nous puissions nous marier. Après, ce sera plus facile pour lui d’obtenir son permis de séjour.
Ta fille qui t’aime.

PS : Je te raconte des idioties maman, je suis chez les voisins !
Je voulais juste te dire qu’il y a des choses bien pires dans la vie que le bulletin scolaire que tu trouveras sur ta table de nuit.
Je t’aime. »

C’est bien les enfants, non ? Reposant.
*****

Un jeune homme sort avec sa petite amie depuis plus de deux ans mais il est tracassé par le comportement de la plus jeune sœur de sa chérie.

Elle a vingt ans, porte des mini-jupes et des « hauts » dénudés. Elle se penche et offre une vue plaisante sur ses sous-vêtements. Un jour, elle l’a même appelé et lui a demandé de venir la retrouver sous un prétexte fallacieux ; elle était seule, elle lui a chuchoté que bientôt il serait marié, qu´elle avait des sentiments et du désir pour lui, qu´elle ne pouvait et ne voulait pas nier ses envies et qu´elle voulait faire l´amour juste une fois avant qu’il ne soit marié avec sa sœur. Elle a dit ensuite : « Je vais en haut dans ma chambre, et si tu veux passer à l´acte tu peux monter et me prendre. »

Complètement estomaqué, le jeune homme la regarde monter les escaliers. Quand elle atteint le palier, elle enlève sa culotte et la lui jette au bas des escaliers. Il prend en vitesse la direction de la porte d´entrée, l’ouvre et marche directement vers sa voiture.

Le futur beau-père se tenait dehors, avec des larmes aux yeux, il étreint le futur gendre et lui dit : « Nous sommes très heureux ; vous avez passé notre petit test avec succès. Nous ne pouvions pas penser à un meilleur homme pour notre fille. Bienvenue dans la famille.  »

Moralité : il faut toujours garder ses préservatifs dans sa voiture.
*****

Un jeune homme vient tout juste d’obtenir son permis de conduire et demande à son père s’ils peuvent discuter ensemble de l’utilisation de la voiture familiale…

Son père l’amène dans son bureau et lui propose le
 marché suivant :
 « Tu améliores tes résultats scolaires, tu étudies la Bible et tu te fais couper les cheveux, ensuite, nous parlerons de la voiture. »

Un mois plus tard, le garçon revient à la charge et son père l’emmène à nouveau dans son bureau. «Mon fils, je suis vraiment très fier de toi. Ça va beaucoup mieux à l’école ; tu t’es concentré sur la Bible plus que je ne l’aurais cru, mais tu n’as pas fait couper tes cheveux.»
Le jeune réplique : «Tu sais, papa, j’ai beaucoup réfléchi à cela… Samson avait les cheveux longs…  Moïse avait les cheveux longs… Noé avait les cheveux longs… 
et  même 
Jésus avait les cheveux longs ».

Et du tac au tac, le père réplique :
– « Et ils se déplaçaient à pied !  »

*****

Voilà une lettre reçue par des parents : « Chers parents, j’ai vraiment honte de toujours vous écrire pour vous demander de l’argent. Et même si cette fois encore, je dois vous demander de m’envoyer à nouveau 150 €, tout mon corps se rebelle mais je vous demande humblement de me pardonner. Je sais que pour vous aussi, la vie est dure… Votre fils,Kévin.

P.S: J’étais tellement mal en écrivant cette lettre que j’ai voulu courir après le facteur qui ramassait le courrier dans la boite aux lettres au coin de la rue pour reprendre cette lettre et la brûler. J’aurai vraiment aimé le rattraper, et j’ai prié le Bon Dieu pour y arriver, mais il était trop tard. »

Quelques jours plus tard, l’étudiant reçut une réponse de son père : 
«Le Bon Dieu a entendu ta prière : ta lettre n’est finalement jamais arrivée ! »

*****

Heureusement que les parents ne sont pas aussi simples (ou bêtes) qu’on ne croit.

Bon dimanche.

6 réflexions au sujet de « C’est dimanche (76) »

  1. bonjour Françoise, bonne cuvée , merci nous avons bien ri ! (aujourd’hui repas de famille !!!) bon dimanche et de grosses bises

  2. amusantes ces histoires, parce que très vraisemblables en plus !
    Merci Françoise
    bon dimanche
    bisous

  3. @ Jeanine et René :
    Bonne journée en famille et en été, enfin.
    Grosses bises à tous les deux et amicales pensées à vous et à votre grande tribu.

  4. « Ses amis on les choisit, sa famille on la subit » dit-on parfois. Bah, faudrait pas exagérer. Et si ça permet de raconter de bonnes blagues… Amitiés.

  5. Bonjour douce Françoise, ouf le dimanche est encore chez toi !!

    Encore un début de semaine et cette fois avec de la chaleur et un ciel tout bleu, ça change non ? Ne viens pas me dire que tu trouves qu’il fait trop chaud lol !

    J’espère que ton week end a été agréable, si ce n’est pas le cas, ce lundi sera peut-être meilleur, allez on ne désepère pas, on garde sa bonne humeur et on reste zen, ça c’est notre amie Mousse qui le dit et je la copie ? Hi hi !
    Oui je sais je suis une chipie. Mais c’est ainsi que tu m’apprécies, donc j’en profite.

    Le petit café ou ce que tu préfères, on bavarde quelques instants puis je m’envole, car je n’ai pas encore fait le tour de notre grande famille.

    Je te souhaite une douce journée avec plein de bons moments à la clé.

    Prends soin de toi, c’est important.

    Lolli

  6. Bonjour Françoise
    Ah la famille!
    La petite futée chez les voisins, j’en ai une dans ma famille
    Mais le gars au préso! J’étais surprise par sa résistance…
    Qu’il entre dans cette famille…A suivre!
    Sourires et douce journée
    Frieda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *