Pour être heureux

Aujourd’hui je ne vais pas philosopher. Demain… sans doute. Aujourd’hui juste quelques conseils à ma sauce pour être heureux. Pourquoi ça ? Parce qu’une personne que j’aime bien s’est inquiétée de mon sort, croyant que j’avais le moral en berne. Il n’en était rien, je lui ai dit que, comme elle, j’étais un peu trop lucide et que regarder le monde tel qu’il est me contrariait beaucoup mais ne me minait plus le moral comme lorsque j’étais plus jeune.

Alors mes conseils actuels pour être heureux :
1 – ne plus se mettre la pression ; on angoisse à l’idée de ne pas réussir à tout faire dans l’heure, la journée, la semaine ou le mois… Chantez donc «Aujourd’hui peut-être»

Vive la procrastination !

Franchement, qui vous en voudra si vous arrivez en retard au bureau, une fois ou deux ? Idem pour le ménage ou le repas. Si vous êtes seul(e), pourquoi le désordre ou le sandwich vous font-ils peur ? Si vous vivez en couple ou en famille, pourquoi le ménage ou le repas seraient-ils votre domaine exclusif ? Celui est gêné doit agir pour se sentir mieux : faire le ménage ou la cuisine à votre place. D’où le conseil suivant :

2 – penser enfin à soi : jouer les bons samaritains, au bout de quelques heures, jours, mois, années, ça fatigue, il faut savoir dire «Halte !» ou « Stop !» J’ai eu assez de collègues à écouter se plaindre du proviseur, des élèves, du ministre, du système, des syndicats, et des copines qui ont pourri mes journées ou mes soirées à pleurer sur leur sort et qui ne faisaient rien pour faire changer vraiment les choses, qui n’écoutaient rien sinon elles-mêmes et combien d’autres véritables « vampires » ? Ils sont à plaindre et vous jamais. Vous êtes solides et chanceux. Il faut arriver à leur dire stop pour se protéger.

Vous allez certainement culpabiliser dans un premier temps ; vous changez vos habitudes mais être un peu égoïste, c’est bon pour soi.

Finalement être heureux ce n’est pas si compliqué : un peu de procrastination et une petite dose d’égoïsme, de la lucidité et beaucoup d’espoirs.

10 réflexions au sujet de « Pour être heureux »

  1. Salut Françoise
    on ne peut pas bien penser aux autres si on ne pense pas à soi-même! Ce n’est pas de l’égoisme c’est la dure réalité car, quand il faut être le bon samaritain, parfois cela est indispensable, on ne peut l’être que si l’on est en bon terme avec soi-même. Et puis il ne faut jamais oublier d’être lucide car, comme tu le dis si bien, il y a des personnes dont la seule raison de vivre est de pouvoir se plaindre de leur sort alors même qu’elles s’y complaisent.
    Il y a des tâche dont l’urgence n’est que dans nos mauvaises habitudes et il faut s’employer à prendre des distances avec elles. Alors un seul mot d’ordre, procrastinons!
    Je suis à nouveau dans mon village à Ofena, la température est encore fraiche mais les amandiers sont en fleurs et mes yeux sourient.
    Amicalement
    Antonio

  2. Bonjour Françoise
    je suis comme toi je déteste les égoïste, je croise souvent une dame sur les blog, ses com, c’est elle, elle et encore elle, rien a ciré des autres
    Je te souhaite un très bon vendredi
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  3. eh bien voilà, tu as trouvé la formule, soyons heureux, nous sommes si peu sur terre, pourquoi se casser la tête ! soyons un peu égoistes ! bonne fin de semaine chere Françoise, bisous

  4. c’est à chacun de trouver son bonheur, j’en suis persuadé;
    belle journée, Françoise;

  5. Bien que tous différents, nous pouvons vivre notre vie avant de vivre celle des autres.
    D’ ailleurs, bien souvent, la famille représente beaucoup.
    Ce n’ est pas d’ hier que l’ on dit :  » charité bien ordonnée commence par soi même  » !
    bonne journée
    bisous

  6. La vie est un éternel recommencement donc nous avons tous le mode d’emploi pour toujours faire mieux pour un bonheur partagé
    Mais un bonheur c’est si simple , il suffit de peu …
    Un sourire
    une main tendue
    un partage du temps : bénévolat
    et c’est le bonheur

  7. Bonjour ma douce Françoise, je pense à moi…♥♥

    Tu sais quoi, ce matin j’ai du mal à me réveiller, alors le café c’est tout de suite, sinon mes yeux vont se refermer.

    Il faut dire que le week end pour moi commence le vendredi, alors même si je m’endors dans tes commentaires, pas grave. Tu me laisseras dormir d’accord ?

    Hi Hi ! Je t’aime bien tu sais, surtout si tu ne fais pas de bruit… et aussi si tu as une belle couette bien chaude, et même sans vouloir abuser, quelques croissants à mon réveil, ben quoi, c’est ça aussi l’amitié Hi Hi !!

    Allez je plaisante, passe une belle journée et bon courage à toi.

    Ton amie zzzzzzzzzzzzz Lolli 😉

  8. bonjour Fançoise
    merci de tes visites
    et de tes commentaires si intéressants
    ton article sur les « recettes » du bonheur est excellent
    la procrastination ! … je cros avoir écrit qeulques vers là-dessus… si je les retrouve, je les republierai en ton honneur
    Un peu d’égoïsme… oui, mais pas trop
    bon week-end à toi
    bises amicales
    jean-marie

  9. Ping : Mensonges ! | FrancoiseGomarin.fr

  10. Deux ans après… Mouais, je ne suis pas vraiment mes conseils mais je suis sur la bonne voie. Enfin, j’espère.
    Il me faudra juste : un peu PLUS de procrastination et une petite dose d’égoïsme EN PLUS, de la lucidité EN MOINS et beaucoup d’espoirs BEAUCOUP PLUS D’ESPOIR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *