Free Hugs Day

Encore une «journée de quelque chose» (vous savez que je n’aime pas ça, les journées de…), pourtant je vous informe, si besoin était, que le «free hugs day» (la journée des câlins gratuits), c’est aujourd’hui le 21 janvier.

Le mouvement « Free Hugs » (câlins gratuits) a été créé en Australie en 2004 par un jeune homme qui, loin de sa ville natale, avait un gros coup de blues. Comme il trouvait que les grandes villes étaient tristes et surtout dépourvues de chaleur humaine, il eut l’idée de faire partager son ressenti en brandissant une petit pancarte réclamant des câlins. Le succès fut immédiat et le concept se propagea à travers le monde.

Nous avons tous besoin d’échange, de tendresse et d’affection. Un câlin, ça fait du bien qu’on le reçoive simplement d’une personne amicale, mais mieux encore d’un parent, d’un enfant ou d’un(e) chéri(e). Un câlin apaise et rassure, malheureusement le câlin, sincère et gratuit, se raréfie d’autant que la famille se disperse.

Revenons à cette journée ; le principe est simple : dans un lieu public, quelqu’un propose une accolade sans contrepartie et se signale par une petite pancarte sur laquelle il est écrit « Free hug » ou « câlin gratuit ». Il ne faut pas voir dans cette proposition une tentative de racolage mais seulement un besoin de chaleur humaine, tout simplement pour rompre l’isolement.

J’ai écrit plus haut que le mouvement était né en Australie, une grande île dans laquelle on peut se sentir perdu quelquefois, et je dois avouer que j’étais surprise du choix de cette date : 21 janvier. En Australie, en janvier, c’est l’été, nul besoin de réchauffer l’atmosphère. (Vous savez sans aucun doute que c’est la période des grands incendies. J’étais à Sydney en janvier 1993 et je m’en souviens bien ; pas cuisant le souvenir mais presque.) Pourquoi donc le 21 janvier ?

Je viens de trouver la réponse : ce n’est pas en Australie mais dans le Michigan (aux Etats-Unis), le 29 Mars 1986 (juste avant Tchernobyl) qu’un révérend créa la première journée des câlins. Il avait constaté que la période située entre le début janvier et la Saint Valentin était propice à la déprime parce qu’après avoir bénéficié de la chaleur humaine de la famille et/ou des amis pendant les fêtes de fin d’année, de nombreuses personnes souffraient d’un manque de contact émotionnel. Pour recevoir des marques d’amour, il était donc bénéfique d’encourager les gens, vers la fin janvier, à manifester leur affection ou simplement leur besoin de contact humain.

Pourquoi pas ? Un sourire ne coûte pas cher, une parole encourageante, une accolade non plus, alors pourquoi être radin, pourquoi économiser ce qui peut faire du bien, tant à celui qui reçoit qu’à celui qui donne. Il faut cesser d’avoir peur et de lésiner. Ouvrons-nous aux autres au lieu de nous renfermer ! Bon, je suis sûre que vous me prenez soit pour une illuminée, soit pour une demeurée, mais comment pouvons-nous avoir l’espoir que les choses aillent mieux si nous ne faisons rien pour relancer la machine du bonheur ?

Et si nous commencions, aujourd’hui, par prendre quelques résolutions pour nous faire du bien et faire du bien autour de nous :


- serrer dans ses bras des personnes que l’on apprécie mais à qui on ne l’a jamais dit (voisins, amis, collègues) et bien sûr les membres de sa famille, en leur déclarant combien ils nous sont chers.


- rendre visite à une personne âgée ou malade et la «câliner» (une étreinte vaut souvent mieux qu’un long discours).

– téléphoner ou écrire (un mail, une lettre, une carte) à ceux qui sont loin de vous pour leur montrer que vous pensez à eux.

– sourire à ceux que vous croisez, c’est un bon début si l’accolade vous fait peur ou vous répugne.

                                

SOURIEZ même si vous n’êtes pas filmés. Bonne journée !

Share

8 réflexions au sujet de « Free Hugs Day »

  1. tu as d’ autant plus raison, qu’ on gagne plus à donner qu’ à recevoir.
    bonne journée
    bisous

  2. Sourire pour moi, est bien plus simple que prendre dans ses bras…
    Déjà avec mes proches, sauf les enfants, j’ai du mal… alors avec des étrangers…
    Mais vive la journée Free Hugs 😉

  3. Et si, tout bêtement, il n’y avait pas de journée spéciale pour sourires et câlins ? Un sourire peut faire tellement de bien ! Et ne journée « sans vilains mots » ? imaginez un peu ! on ne se comprendrait plus !!!
    Je ne suis pas trop portée sur les journées spéciales…
    Avec un beau sourire, je vous embrasse Françoise !

  4. Salut Françoise,
    moi je suis comme toi, les journées de m’indisposent. En plus, passée la journée, faut-penser que les câlins sont payants?
    Nous devons adopter des comportements de vie et essayer de les appliquer tout au long de l’année, du mieux possible. L’amour du prochain n’est pas un vain mot et ne s’exprime pas forcément avec des dons matériels et surtout il ne faut pas s’attendre toujours à la réciprocité. Il y a des actions qui portent leurs fruits longtemps après ou peut-être jamais: toutes les graines semées ne germent pas, mais cela n’empêche pas la moisson.
    Alors oui pour les câlins toute l’année
    la journée de la femme toute l’année
    et celle des mères et des pères aussi
    et pourquoi pas celle de la musique
    et surtout toute l’année celle du sourire!
    Amicalement
    Antonio

  5. Bonjour Françoise
    ne JAMAIS faire cela en Chine, un sourire OUI
    bonjour le partage des virus….lol
    je passe te faire un coucou
    Je te souhaite un très bon mardi
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  6. Bonjour Françoise

    Je viens t’apporter un peu de soleil, j’ai dit un peu, il ne faut pas en abuser non plus, on risquerait de l’user, il est vrai que ces temps-ci on aimerait bien que le temps soit plus doux. Brr !! 😉

    Tant qu’à faire je te remercie pour tes visites qui m’apportent un peu de chaleur et de couleur, et ça fait du bien…

    Comme dirait une adorable amie qui se reconnaitra, restons zen !

    Je te souhaite un bon mardi avec le sourire et la bonne humeur qui va avec.

    Une couverture de bisous…

  7. Il y a toujours une journée pour quelque chose , on en parle ce jour-là et après on range tout dans un tiroir jusqu’à l’année prochaine.
    J’espère que tu vas bien ,Françoise , avec mes petits soucis de santé j’en oublie même mes meilleurs ami(e)s , c’est terrible ……….
    Douce journée

    Bisous

    timilo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *