Reprise

Je ne suis pas très disponible en ce moment et comme mes premiers articles n’avaient que peu de lecteurs, je me permets de vous re-proposer un billet écrit il y a bientôt deux ans.

Albert Jacquard

Publié le

J’adore Monsieur Albert Jacquard. Lisez plus loin et vous saurez pourquoi.

Extrait de Petite Philosophie à l’usage des non-philosophes

« Manifester son bonheur est un devoir ; être ouvertement heureux donne aux autres la preuve que le bonheur est possible. » Tiens, voilà qui confirme ce que j’ai écrit à plusieurs reprises dans mes articles, tout particulièrement dans « Dépression nerveuse ». Je n’ai fait que redécouvrir ce que d’autres savaient déjà, mais qu’y a-t-il de meilleur que l’expérience pour apprendre ?

« L’oisiveté est, dit-on, la mère de tous les vices, mais l’excès de travail est le père de toutes les soumissions. » Depuis longtemps, j’ai compris. Malheureusement, nombreux sont ceux qui n’ont pas encore ouvert les yeux. Le dernier billet, avec une citation d’Emil Cioran, traitait de ce problème que j’ai évoqué à plusieurs reprises. Il faut travailler pour vivre et non vivre pour travailler…

« Exprimer une idée est une activité difficile à laquelle il faut s’exercer ; la télé supprime cet exercice ; nous risquons de devenir un peuple de muets, frustrés de leur parole, et qui se défouleront par la violence. » J’ai évoqué la nécessité de savoir parler, mais il faut avant tout réfléchir. L’école ne suffit plus pour apprendre la rhétorique. Qui vous empêche de parler à vos proches, de vous expliquer ? Taisez-vous et abrutissez-vous, voilà sans aucun doute les directives des gouvernants ! Vous le savez tous, plus vous courbez l’échine, plus on abusera de vous. Allez-vous vous laisser faire longtemps encore ? Réfléchissez et parlez !

Cependant ne perdez jamais de vue que « La liberté n’est pas la possibilité de réaliser tous ses caprices ; elle est la possibilité de participer à la définition des contraintes qui s’imposeront à tous. » Démocratie participative ! Vous n’avez pas la parole ? Pas grave, prenez là ! C’est comme la liberté. Prendre la liberté de parler. Beau programme, non ?

Et souvenez-vous qu’on ne peut avoir la pluie sans les orages.

4 réflexions au sujet de « Reprise »

  1. Salut Françoise
    les bons articles sont comme les bons vins: ils se bonifient avec le temps. Il en est ainsi du sujet de la liberté et de la passivité des grandes masses toujours prêtes à se mobiliser pour des histoires de portefeuille ( je suis d’accord sur le fait que par moment cela est indispensable) mais beaucoup plus rétive à manifester uniquement pour des idéaux.
    Et ce que on oublie souvent, et tout est fait pour cela, que le plus grand nombre doit son bien être surtout à la bataille menée pour des idéaux.
    Surtout ne recommence pas à stresser comme cet été.
    Amicalement
    Antonio

  2. rien ne se donne
    si quand même il y a plein de choses gratuites à donner
    mais la liberté elle se gagne
    on nous la grignote
    soyons vigilantes
    amicalement

  3. Coucou Françoise

    Fidèle comme l’amitié, je suis là ce matin à l’heure habituelle, enfin presque habituelle…

    Alors bonjour, dix bonjours, mille bonjours pour la journée qui vient.

    Je souhaite que ce jour soit plus doux encore que celui d’hier.

    Tu as raison pour les anciens billets remis au goût du jour… je me demande ce qu’il faut faire pour que les visiteurs s’intéressent à OB, je crois que cette plateforme ce meurt lol !

    Prends soin de toi.

    Je t’offre mon sourire.

    Une montagne de bisous tendres.

    Ps :
    Tous les week end de nouveaux quizz sur
    http://bebemariposa.over-blog.fr/#

    Lolli Mariposa

  4. le monde moderne fait de nous des spectateurs sans réactions, qui subissons, sans participer.
    et cela doit bien arranger nos gouvernants !
    bonne journée
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *