C’est dimanche (45)

Un nouveau dimanche pour rire et le sujet aujourd’hui ? Découvrez-le.

******

Accusée d’avoir expédié les funérailles de Ben Laden sans aucun respect pour le culte musulman, l’armée américaine a assuré que le corps avait été jeté à la mer, en direction de la Mecque.

Une courte prière à Allah a même été prononcée par les Marines (tout à fait, j’étais là),ils ont dit texto :
– Allah une….
– Allah deux….
– Allah trois….
et plouf !!!….. Allah mer !!!
Et en tombant, Ben Laden a dit:
« Oussama fait mal. »
Et les requins sont arrivés et ont dit : Allah soupe !!!!!

*****

Le pape arrive à Roissy, et une limousine est mise à sa disposition.
Or, peut-être ne le saviez-vous pas, le pape est un fan de bagnoles. Il supplie le chauffeur de prendre le volant. Le chauffeur , après de longues hésitations, finit par accepter.
Il se met à l’arrière et le pape prend le volant. Le pape démarre, emprunte le périphérique et commence à pousser un peu la caisse histoire de voir ce qu’elle a dans le moteur.

A ce moment-là il est flashé et une moto de la gendarmerie fait arrêter la limousine.
La vitre teintée se baisse, et le gendarme aperçoit le pape. Le gendarme, livide, prend son talkie-walkie :
– Allo brigadier chef ?
– Oui, je vous entends.
– A priori, nous venons d’arrêter quelqu’un de très important pour excès de vitesse.
– Ah bon ? Le préfet ?
– Non, brigadier-chef. Plus important.
– Un ministre ?
– Non, brigadier-chef. Plus important.
– Enfin… Le président de la république ???
– Non, brigadier-chef. Plus important.
– Ne me dites pas que c’est Bill Clinton !!
– Non, brigadier-chef. Plus important.
– Enfin ce n’est pas possible ! Dites-moi enfin de qui il s’agit !!
Et le gendarme d’ajouter :
– Ecoutez , je ne sais pas, mais il a le pape comme chauffeur !!

*****

Jésus, avec ses douze apôtres, au bord du lac de Tibériade dit à ses hommes : « Maintenant, on va aller de l’autre côté du lac ».

Et il se met à marcher sur l’eau.

Tous les apôtres le suivent en marchant sur l’eau. Et, en dernier, Judas n’arrive pas à y croire. Il part le dernier, essaie de marcher sur l’eau, mais il coule et crie :

–  « Au secours, les gars, je sais pas nager »

A ce moment-là, Saint Pierre se retourne et lui dit : « Arrête de déconner, Judas, et fais comme tout le monde, marche sur les pierres ! « 

******

Un juif très pieux est en train de dire sa prière de l’après-midi sur un rocher juste à côté de la mer. La prière se prolonge et la mer monte, monte, entoure le rocher et monte encore. Le juif continue à prier avec ferveur. Passe un bateau. On lui fait des signes, on l’appelle, mais lui, imperturbable, continue à prier. La mer monte toujours, et menace maintenant de submerger le rocher. Passe un deuxième bateau. On l’appelle pour le sauver mais il continue à prier. La mer monte, recouvre les pieds du juif en prière. Passe un troisième bateau, mais il continue à prier. La mer atteint ses épaules, sa bouche. Il continue obstinément à prier. Puis la mer le recouvre totalement.

Il meurt noyé et arrive au Ciel avec un air indigné :
– Comment, mon Dieu, tu m’as noyé alors que moi, j’étais en train de prier pour Ta gloire ! Tu aurais dû m’épargner !
– Mais, lui répond Dieu, outré, je t’ai envoyé un premier bateau et tu n’as pas voulu monter dedans. Je t’ai envoyé un deuxième bateau, tu ne voulais toujours pas. Je t’en ai envoyé un troisième, et tu oses Me faire des reproches ?

*****

C’est le soir anniversaire d’un jeune homme juif. Sa mère, pour lui faire plaisir et pour qu’il soit tout beau devant tous les invités, décide de lui offrir deux cravates : l’une rouge, l’autre bleue. Le fils, très reconnaissant monte dans sa chambre en enfile la rouge. Tout fier, il descend l’escalier en la mettant bien en valeur. Sa mère le regarde descendre, préoccupée, et lui dit :
– Quoi, qu’est-ce qui y a ? La bleue, elle te plaît pas ?

*****

Trois moines et un mécréant sont réunis dans une pièce; la théologie va de bon train.
Soudain, panne d’électricité…
Le Franciscain s’agenouille et demande « la Lumière » au Seigneur.
Le Bénédictin récite son bréviaire qu’il connaît par cœur, persuadé que le Seigneur lui fera grâce.
Le Dominicain se lance sur une rhétorique de la Lumière et de l’obscurité de ce monde.
La lumière revient… mais où est le mécréant ?

Lui aussi revient… Il était allé changer les plombs.

*****

Allez, bon dimanche à tous.

6 réflexions au sujet de « C’est dimanche (45) »

  1. bonjour chere Françoise, merci pour ta page d’humour …tout est tres amusant, mais nous avons un faible pour la dernière…le mécréant ! nous esperons que tout va bien pour toi, bon dimanche et de grosses bises

  2. Un père , fervent catholique, revoit sa fille après de nombreuses années, et lui demande de quoi elle vit !
    je suis prostituée lui répond elle !
    Comment ?
    ben pute quoi !
    Ah bon, tu m’ as fait peur !
    j’ ai cru que tu étais protestante !
    bon dimanche
    bisous

  3. Merci Françoise pour ce rire, passage obligé du dimanche ! Et voilà, j’ai ri de bon coeur et comme d’habitude, je vais porter ces histoires chez l’amie qui m’a invitée à déjeuner !….c’est ça le partage !!!
    Est-ce que tout va bien pour vous ? A bientôt sans doute ?
    Je vous embrasse. Bon dimanche.

  4. Salut Françoise
    ah ces hommes de religion ils sont incorrigibles!
    Bon dimanche à toi
    amicalement
    Antonio

  5. Bonne journée accompagnée de tendresse Françoise,
    Merci pour le sourire du dimanche.
    Merci aussi pour ton passage chez moi.

    Ton amie Mariposa par tous les temps, toujours présente du mieux qu’elle peut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *