Respect

« Rèspèk sak la vi solèy avan ou » , petit dicton créole de la Réunion, ou en bon français respecte celui qui a vu le soleil avant toi. La sentence insiste sur le respect dû à l’âge et à la sagesse qui va (en principe) avec.

Voila qui me rappelle le sujet de ma première dissertation de philosophie en 1970, ce n’est pas d’hier. C’était une phrase de Louis Jouvet dans le film «Entrée des artistes», il était question de respect pour les cheveux blonds ou bruns de la jeunesse au lieu de l’habituel respect dû aux cheveux gris de la sagesse. Long débat possible.

Le respect des plus anciens aujourd’hui, où est-il ? Avez-vous vu souvent des jeunes se lever dans le bus, le métro pour céder leur place assise à une personne âgée ? Les leçons de morale de ma jeunesse m’avaient enseigné cela.

D’une manière générale, le respect est une valeur disparue, or le respect d’autrui est l’un des premiers principes que nous devons suivre pour que la vie en société soit possible.
« Le respect de l’autre est à la société ce que l’huile est au moteur : Il permet d’éviter les frictions. » Yves MICHALLET

Nous respectons l’autre parce que nous reconnaissons qu’il est un autre nous-même,  nous le considérons comme un égal, en dépit du fait qu’il ne soit pas nous. Le respect d’autrui se base sur l’acceptation d’un principe d’égalité entre les hommes. Nous savons que l’autre a les mêmes droits que nous et également les mêmes devoirs.

Respecter autrui, c’est lui accorder le statut de « personne », au sens où la notion de « personne » est à la fois de nature juridique et morale : sujet de droit doué de conscience et de raison, libre et responsable, capable de se reconnaître comme l’acteur et le sujet de ses actes et de ses décisions. Le problème actuel est, à mon avis, que les individus se reconnaissent des droits mais pas de devoirs.

Education défaillante des parents, assistanat et infantilisation de la part des gouvernements. Quel avenir ? Monde en perdition.

C’était déjà le cas il y a bien longtemps : « Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans. » disait déjà Socrate.

 

6 réflexions au sujet de « Respect »

  1. J’aime beaucoup ce dicton, il est si joliment dit ! Et oui respect aux anciens ! Bonne journée sous le soleil !!! A bientôt

  2. Le respect est un phénomène en voie de disparition parce que l´entourage n´agit pas en conséquences: se faisant respecter!
    Il est essentiel de s´aimer, d´avoir de l´autoestime pour soi…ceci est un premier pas pour ne pas admettre un manque de respect envers soi!
    Ensuite, cela conduit à inculquer cette notion indispensable aux enfants et leur faire remarquer quand ils manquent de respect et de bonnes manières. C´est valable aussi en Société quand une personne a une attitude répréhensible pourquoi l´ignorons nous ? Pourquoi cette indifférence?
    Bon après midi, bisous Ismeralda
    PS: merci pour cet intéressant commentaire sur mon blog.

  3. Salut Françoise
    et si on parlait tout simplement de règles de vie en commun? Il fut une époque, pas si lointaine, où on nous disait tout simplement cela ne se fait pas, dans ce cas tu dois faire comme ceci ou comme cela! Ce qui pouvait passer pour les enfants pour une contrainte était en quelque sorte un apprentissage de la vie, l’apprentissage des us et coutumes, de la tradition. Mais qui transmet encore de nos jours ces us, cette tradition? Et ce n’est pas vrai que tradition est égal rigidité de pensée car nous voyons bien qu’elle a évolué dans le temps. Mais transmettre implique communiquer et cela de nos jours est une autre histoire!
    Amicalement
    Antonio

  4. Rigidité d’antan ? C’était pour la bonne cause et nous acceptions…Des droits et des devoirs, l’un n’allant pas sans l’autre…Maintenant, on entend » j’ai le droit…vous avez droit à ceci ou cela… » Mon père nous avait appris que les droits impliquaient des devoirs…Que reste-t-il de cette éducation qui visait le respect que l’on doit aux autres (en ce compris les parents et les enseignants !) ? Dès sa naissance, l’enfant est roi et n’est pas éduqué, ce qui pourtant est un signe d’amour …
    Cela ne se fait pas, combien de fois l’avons-nous entendue cette phrase !
    Bien de l’avis d’Yves MICHALLET ….
    Beau sujet, bien d’actualité. Merci Françoise .

  5. je crois que ce mot a perdu son sens en 68 !
    il suffit de voir l’ attitude des jeunes qui emploient ce mot à toute occasion.
    Pour eux, le respect c’ est pour ceux qui gagnent facilement de l’ argent en vendant de la drogue.
    éducation et morale ne sont plus au programme des parents, pas plus que de l’ école !
    bonne journée
    bisous

  6. Bonjour Françoise,
    Le respect, mais il n’y en a plus !!
    Les parents ne savent plus ou ont du mal à éduquer les enfants…
    Bon jeudi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *