Prénom Francoise

Un prénom très rare aujourd’hui. Oui, rare chez les nouveaux-nés mais il y a une sacrée troupe de Françoise, filles du baby-boom. Ça m’a bien perturbé en classe dans ma jeunesse, il y avait toujours au moins trois Françoise. A dire vrai, il y avait autant de Chantal, Catherine, Brigitte. Je laisse de côté les Michèle et Martine, Nicole ou Sylvie qui pullulaient aussi. Les parents, en ce temps-là, manquaient d’imagination. Aujourd’hui ils sont plus libres. Quoi que… Je crois qu’il y a des bataillons de Mathis, Nathan ou Enzo ainsi que de Loana, Lola ou Lilou… Phénomènes de mode, c’est tout.

Pour en revenir aux Françoise, prénom-phare des années 50 (1950. En 2050 qui sait ?),  c’est un prénom féminin d’origine greco-latine, francus : homme libre, franc.
Le signe astrologique qui lui est associé est le Bélier.
Le prénom Françoise est fêté le 9 mars.

Non seulement,  il y a Françoise mais il existe de multiples prénoms dérivés, de Fanny à Ciska en passant par Fanchon, Fanette, Frannie, j’en oublie… volontairement.

Comme je l’ai dit plus haut, le prénom Françoise vient du latin francus, «homme libre» ; le mot a même été utilisé pour désigner un peuple (de barbares ?) : les Francs, une confédération de tribus germaniques qui colonisa la Gaule qui devint la France.

Sainte Françoise (1384-1440), mariée et mère de famille, manifesta une piété et un dévouement hors du commun. C’était une romaine, chrétienne fervente, qui fut une diplomate et médiatrice avisée lors du Grand Schisme d’Occident. L’Église lui doit l’ordre des Oblates de Marie. Françoise passait pour avoir des entretiens privés avec son «ange gardien» ; sa profondeur mystique était vénérée. Mouais…

Alors que dit-on des Françoise ?  Des généralités plus ou moins flatteuses. Je fais un «copié-collé» du site «ELLE» à lire ci-après.

Françoise possède beaucoup de charme mais n’est généralement pas très belle d’après les canons classiques, encore faut-il s’attendre à rencontrer quelques natives d’une beauté exceptionnelle. On la reconnaît à son allure souple et élégante ; lorsqu’elle marche, on dirait qu’elle ébauche des pas de danse.

Le visage, le plus souvent ovale, reflète fidèlement et instantanément toutes les émotions et tous les sentiments. Cela concorde bien avec le caractère de la native, puisqu’elle est foncièrement instable, passant sans transition du rire aux larmes, de la gaieté à la mauvaise humeur, de la douceur à l’agacement. On remarque aussi ses yeux toujours brillants et mobiles ainsi que ses dents solides et très longues.

Françoise est une créature qui a besoin de manifestations extérieures d’affection. Elle en prodigue aussi volontiers qu’elle en réclame. Pour elle, tout sentiment doit s’extérioriser pleinement, sans retenue aucune. Un amant qui ne lui murmure pas continuellement à l’oreille « je t’aime » ou « je t’adore » serait pris par elle pour un « refoulé » ou un timide. Souvent ses effluves sentimentaux embarrassent son entourage. Il n’est certainement pas souhaitable de réprimer systématiquement les manifestations de ses sentiments ; mais on ne devrait pas non plus se laisser aller sans retenue, compte tenu du fait que nous vivons en société et que nous devons des égards aux autres. « La pudeur sied bien à tout le monde ; mais il faut savoir la vaincre et jamais la perdre. » Ce conseil de Montesquieu me paraît tout à fait judicieux. Même dans l’intimité la plus totale, une certaine dose de pudeur n’est jamais inutile : « La pudeur est le parfum de la volupté » (André Suarès).

Françoise a aussi besoin d’encouragements, de compliments et parfois de flatteries pour agir. Mais elle ne cherche pas à se donner en spectacle ; elle a seulement besoin d’un stimulant, car elle est souvent inquiète et manque de confiance en elle-même. Une fois qu’elle est assurée de l’approbation des autres, elle peut aller de l’avant avec beaucoup d’entrain.

La native a un des défauts que les hommes reprochent habituellement au beau sexe et dont ils ont horreur. Si elle est généralement charmante envers les gens, elle ne peut s’empêcher de tarabuster fréquemment ceux qui lui sont intimes — son mari, ses enfants, ses parents, ses meilleurs amis, etc. Certains, excédés, l’appelleraient volontiers « une sacrée emmerdeuse ».



En toute vraisemblance, il lui démange de maugréer, de ronchonner. Ses criailleries ne l’empêchent nullement d’être affectueuse, dévouée, prévenante. Inutile de dire que son comportement est susceptible de lui causer bien des dommages et risque de compromettre ses chances de bonheur. Quant à ses victimes, elles feraient mieux de ne pas trop prendre ses ronchonnements au sérieux ni de lui en tenir rigueur. C’est d’ailleurs ce qu’elle souhaite intérieurement. Si l’on sait que ses récriminations ont peu de rapport avec ses vraies pensées, on peut facilement les laisser couler comme l’eau sur la tête d’un canard.

La fidélité conjugale de Françoise est bien connue. « Si j’aime un homme, c’est pour la vie. » Telle semble être sa devise.

Alors les Françoise, vous êtes-vous reconnues ?  Et les proches des Françoise, quelque chose à dire ?

14 réflexions au sujet de « Prénom Francoise »

  1. bonjour Françoise, on reconnait un peu les Françoises dans ta description, nous en connaissons au moins une demi douzaine, et tout particuliérement notre fille , qui aura 50ans cette année, toujours souriante, elle déborde d’activité, c’est celle qui est la plus « famille », fidèle bien entendu, mais pas du tout « emmerdeuse », c’est une perle ! bonne fin de semaine et de grosses bises

  2. Coucou Françoise,

    Jeudi que je pense à toi ce matin.
    Jeudi que pour cela je passe te dire bonjour.
    Jeudi que je t’apprécie beaucoup
    Jeudi que si je ne pouvais pas t’envoyer ce message, ça me rendrait triste pour la journée.
    Jeudi que ce matin je double ma ration d’amitié parce que tu le mérites.
    Et toi tu me dis quoi ce jeudi ?

    Et oui je dis, bon jeudi à toi si fidèle à mon petit monde.

    Un bol de bisous pour toi.

  3. Quelque chose à dire ? Il me semble que « presque tout » semble vrai !!!
    Est-ce que les parents, quand ils donnent un prénom à leurs enfants, connaissent à l’avance son caractère ? J’ai lu la définition de mon prénom…tout à fait ça !
    Bon, on est comme on est et c’est pour ça qu’on a des amis qui nous apprécient…même si on rouspète et qu’on grogne (c’est le signe qu’on existe !)
    Françoise, mon amie, je vous embrasse.

  4. Salut l’amie
    attention avec l’entrée de l’automne les fleurs commencent à être plus chères!
    Belle journée
    Antonio

  5. Coucou ma Françoise,

    Un petit coup de vent m’a poussé jusque chez toi
    Un petit coin de ciel bleu c’est ce que je t’apporte
    Un chaudron de bisous c’est ce que je dépose ici
    Un morceau d’amitié que je partage volontiers

    Passe un beau vendredi et n’oublie pas de distribuer des sourires

  6. Moi, je fais partie de la génération des Sylvie, Catherine, Nathalie, Isabelle, Patricia, Laurence… Sortis de ces prénoms, elles (et ils d’ailleurs) étaient peu nombreux à avoir un prénom un tant soit peu original. Et moi je fais partie de la cohorte des Marie quelque chose encore nombreuses à cette époque. De nos jours, il y a des modes encore mais (je le vois avec mes enfants et leur camarade de classe), il y a quand même une grande variété.
    Des Françoise, j’en ai rencontré bien sûr et vous êtes trois blogueuses avec j’entretiens des liens virtuels fidèles. Vos points communs ? Vous êtes ouvertes à plein de choses et ça c’est agréable ! Bises, passe une belle après-midi

  7. J’ai une amie Françoise, très calme, elle sait rester,
    On la surnomme Framboise, c’est pour la taquiner.

    Dan
    Quand je pense à elle, je pense surtout à son calme, sa sérénité.
    Bonne journée

  8. et ben didon en voilà un portrait ! y a du vrai, y a du vrai ! avec quelques variantes pour assurer le caractère unique de chacune !
    Tu sais, je n’ai aucun entretien particulier avec mon ange gardien ! Ce genre de portrait, c’est comme l’horoscope ! tout le monde dit ne pas y croire, mais on s’empresse de les lire !
    J’ignorais le lien avec le Bélier ! ça semblerait aller dans le même sens !
    Bonne journée, « autre Françoise » ! ….
    PS . J’aime bien le commentaire d’Esclarmonde, Je lui donne raison !

  9. bonjour je venais d un blo ami et j ai cliqié sous votre prénom
    je m appelle Monique
    et sur les bancs de l ecole nous étions cinq dans une certaine classe
    des françoise en bretagne il y en à beaucoup
    nous les prénonmons souvent . Fanch , Fanchic par amitiés Finch pour les François
    un trés joli prénom ( j ‘ai une amie qui le porte )
    je le préfére au mien loll
    bonne continuation
    kénavo

  10. Bonsoir Françoise, et merci de ta visite.
    J’ai reconnu certains traits de mon caractère dans ces descriptions, certains, mais pas tous, car certains ne me ressemblent absolument pas. Intéressants à lire, en tous cas.
    Belle soirée à vous, à bientôt 🙂

  11. Les « Françoise » sont un peu distraites… Je commence par le « tu », et je termine par le « vous » (sourire). Alors, j’opte pour le « tu » ! D’accord, Françoise ? 🙂

  12. Maman était une Françoise, je la reconnais totalement dans tout ce qui est dit, sauf peut être sur la beauté. M

  13. Maman était une Françoise, je la reconnais totalement dans tout ce qui est dit, sauf peut être sur la beauté. Maman était belle, née en 1936, elle avait été dans les années 50 reine de beauté dans sa région. Une Miss régionale ! Présence d’ailleurs à l’arrivée du Tour ! Quand on voit ce qu’elle est devenue au fil des années… Aimer un seul homme, mon père, ne lui a pas servi, elle a gâché sa vie ! Elle ne méritait pas ça ! Je t’aime maman. RIP.
    Jj (François-Xavier,)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *