Ras-le-bol

Je ne sais pas pour vous mais moi, je suis excédée de devoir me taire et de faire profil bas, surtout quand je n’ai rien à me reprocher et que je ne suis pas coupable des faits incriminés. Ce qui m’exaspère le plus, c’est quand celui qui ose faire les reproches, en criant de préférence fort, n’est pas dans son bon droit. Je crois me souvenir que non seulement «charbonnier est maître chez lui» mais que d’après un adage de droit «nul ne peut invoquer ses propres turpitudes», or c’est ce que je vois.

Déformation professionnelle de l’ex-enseignante, j’explique l’adage précédent : nul ne peut réclamer justice si le dommage qu’il subit est le produit d’actions illicites ou illégales. Nul ne peut invoquer la protection de la loi s’il ne la respecte pas. C’est clair comme ça, non ?

Demandons aux Français de toutes origines et aux immigrés de toutes confessions de respecter nos lois existantes : porter une tenue laïque, c’est-à-dire pas de signe manifeste d’appartenance religieuse ou politique. C’est un principe laïc français, faisons-le respecter.

Allons-nous faire la loi chez nos voisins ? Je ne crois pas. Alors stop, assez avec les annonces intempestives et les pétards mouillés. Moi je suis fatiguée, des « deux pas en avant, trois pas en arrière ». Comme cela, nous reculons.

Ça me gave ce devoir de mémoire envers les descendants d’esclaves qu’il faudrait indemniser. Et qui les a vendus aux négriers les esclaves ? D’autres Africains il me semble.
Et que dire de nos esclaves nationaux ? En France au XX° siècle, les enfants placés dans des familles, façon Cosette, n’étaient-ils pas de véritables esclaves ? (Je pense à ma grand-mère maternelle qui a vécu ça).

Et si nous devons nous repentir, pendant qu’on y est, pourquoi l’Espagne ne viendrait pas demander à la France des réparations énormes pour l’invasion du pays par les troupes napoléoniennes ?  Et nous, nous pourrions demander aux Anglais une indemnité pour avoir brûlé Jeanne d’Arc et dévasté la France pendant des années. Et ces maudits Prussiens qui nous avaient pris l’Alsace et la Lorraine ? Et les Arabes qui sont venus jusqu’à Poitiers ? Il y a quelquefois nécessité d’oublier, pas de pardonner mais de solder les comptes.

Le passé a existé mais c’est le passé. Pensons présent et faisons respecter ce qui doit l’être en évitant les effets d’annonce inutiles. Il faut agir pas bavasser. Tranche de 75% d’impôts sauf… Si on ne fait pas, pourquoi l’annoncer ? Des économies à faire… par les autres. A force d’exaspérer les Français, je crains que la situation devienne ingérable et que la fin soit terrible.

Parlons clair, vrai, enfin. Mettons-nous tous d’accord et au travail selon nos compétences et donnons des récompenses aux méritants, pas aux grandes gueules et aux truands. Le nettoyage s’impose, il est urgent.

Si nous voulons un monde solidaire, ou même simplement une Europe solidaire, il faut se battre contre la finance internationale et les nantis qui gravitent autour avec de l’argent trop facilement (et salement ?) gagné. Il faut nous unir entre citoyens lambda, nous qui ne pensons qu’à l’avenir de nos enfants, il faut agir avant qu’il ne soit trop tard.

3 réflexions au sujet de « Ras-le-bol »

  1. Bonjour Françoise

    MERCI, est le premier mot que je souhaite écrire aujourd’hui, on ne le dit pas assez je trouve et il se perd comme le reste, alors sans vouloir exagérer, je viens te dire un grand MERCI d’être régulièrement au rendez-vous de notre amitié dans mon petit monde.

    Tu sais, pour moi ce n’est pas le nombre de fois que tu vas venir me voir, qui compte, mais la foi que tu mets à m’écrire généreusement quelques mots pour illuminer ma journée.

    Que ton mardi soit aussi doux que tes pensées de tous les jours.

    Amicalement

    Lolli

  2. Bien sûr qu’il est sain de cesser de se taire. Quand on a quelque chose à dire mieux vaut le faire. Même si cela ne changera rien. Je ne suis pas raciste, mais je trouve qu’il y a exagération de la part des musulmans. Ils voudraient vivre chez nous à leur façon, allant même jusqu’à critiquer notre manière de vivre.
    Garde le moral. Amicalement. dinosaure80.

  3. Bien dit l’amie
    tous ces devoirs de mémoire que l’on essaye de nous faire porter me révoltent car en réalité ce sont des moyens de pression bien instrumentalisés pour en tirer profit et, autant que possible, financiers.
    Il faut rendre à l’histoire son rôle: faire savoir ce qui a été et en tirer des enseignements, son rôle ce n’est pas la morale.
    Si nous voulons avancer nous nous devons avant tout de regarder vers l’avenir alors que j’ai le sentiment qu’en ce début de 21me siècle nous ne faisons que regarder en arrière de peur de perdre je ne sait quoi de si précieux.
    Ce replis conservateur est mondial avec des niveaux d’excés qui font peur dans certains pays, que ce soit sous des pretextes religieux ou autres.
    Il nous faut des visionnaires mais surtout une prise de conscience individuelle qui permette d’accepter que le passé est le passé et que seul le metier sur lequel nous tissons ce jour a de l’importance!
    Et cela à commencer par de personnes de base: mais cela va être dur car le pouvoir d’endormissement des masses que les medias detiennent et utilisent à leur profit ne nous aidera pas beaucoup.
    Amicalement
    Antonio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *