Esotériques modes d’emploi

Les appareils high-tech sont de plus en plus sophistiqués, en plus ils sont souvent très beaux. On en voudrait bien. On en veut. On en a finalement. Pour faire comme les autres ou pour faire des envieux. Pourtant mais peu de gens s’en servent correctement, c’est-à-dire en utilisant leurs capacités ou leurs fonctionnalités au mieux. Pourquoi ? Parce que personne ne comprend les modes d’emploi. Je vous en parlais hier et j’ai réfléchi un peu plus.

La lecture des modes d’emploi est un casse-tête dès les premières lignes du manuel. A dire vrai, avant même de l’avoir ouvert. Pourquoi ? Il est souvent trop gros, trop long, trop gris, pas beau… Je vous parlais d’économie ou plutôt de profit, c’est bien l’essentiel du problème : la documentation est le parent pauvre des services marketing et quand il faut serrer les coûts, c’est la notice qui est la première victime. La documentation n’a rien de stratégique et sa qualité n’influe pas sur les ventes puisque le client la découvre après l’achat ;  une fois le produit acheté, le client se débrouille (je suis polie aujourd’hui, puis c’est écrit, alors).

Les notices en couleurs sont réservées aux appareils de haut de gamme (et encore) donc généralement, c’est du noir et blanc, souvent sur du papier recyclé gris et il parait que ça coûte toujours trop cher. Cela représenterait, pour une notice moche jusqu’à 2% du prix de l’appareil entre la conception, les traductions,  le papier et l’impression. (Il faudrait imprimer moins de versions, comme je l’ai écrit hier).

Et puis qui lit les modes d’emploi ? Personne ou presque. Sauf en cas de problème.  Mais même ce rôle de dépannage, ils le jouent mal. Vous y comprenez quelque chose, vous, aux diagnostics et conseils ? Moi, à part, « allez voir votre revendeur » qui va me dire : « La réparation coûte cher, la garantie est terminée, achetez autre chose »…Bof… Inutile !

Et le reste ? Les conseils d’utilisation alors ? Vous les appréciez ? Vous les comprenez ?

Je ne parle même pas de l’orthographe et de la grammaire, de la ponctuation, des majuscules, plus personne ne semble s’en préoccuper, mais de la syntaxe même. Des phrases sont incomplètes, inachevées, tronquées et donc incohérentes, totalement incompréhensibles. Des mots différents, créés pour l’occasion, désignent une même fonction. Bonjour les néologismes, barbarismes, solécismes et autres incongruités !

Par ailleurs, les informations sont souvent bien trop longues et  bien trop compliquées pour des biens censés vous simplifier la vie et être d’une utilisation aisée. Un enfant pourrait s’en servir… Et le fabricant croit m’appâter en me faisant passer pour une idiote ?

Moi je constate que bien souvent, sur les notices, il n’est fait aucune différence entre les fonctions de base et les fonctions avancées. Trop de détails, trop d’informations tuent l’information. Peut-être me suis-je habituée à la structure des menus déroulants ? Il suffit de faire un plan, un index clair ; c’est la même chose.

Les notices sont écrites sans aucune préoccupation du client-lecteur. Personne ne pense à l’attirer : il a déjà acheté.

Pourquoi donc ces notices sont-elles si peu claires ?

  •  Les matériels et notices sont souvent fabriqués en Asie ou en Europe de l’Est.
  • Certaines traductions de bas de gamme sont faites par ordinateur.
  • Les traducteurs travaillent à plusieurs sur des extraits  notice et sans se concerter.
  • Les textes ne sont pas relus avant impression.
  • Ce sont souvent les ingénieurs rédigent les explications, et les termes qu’ils emploient sont trop techniques et donc difficiles à traduire.

Même les produits français ont des notices ésotériques… Goût de la langue de bois ? Je m’en foutisme ? Insouciance ? Inadaptation ?

Tout ça a un coût pour le fabricant. Il lui faut y penser. Engorgement de la hot-line quand elle existe. Agressivité des clients chez les revendeurs. Encombrement et débordements des SAV  (Services Après-Vente). Mauvaise image du produit et de la marque.

Conséquence ? Passage à la concurrence. Ah… L’autre n’est pas mieux ?

On récolte ce qu’on sème, non ?

Et ça finit comment ce monde-là ?

Share

4 réflexions au sujet de « Esotériques modes d’emploi »

  1. salut Françoise
    je dirais: et la saga continue…..
    Belle journée
    Amicalement
    Antonio

  2. et en plus, on sait que tout est prévu pour que les produits vendus ne durent pas trop longtemps !
    bonne fin de semaine
    bisous

  3. Bonjour Françoise

    C’est déjà le week end et un peu de repos ne fera de mal à personne, donc je te souhaite qu’il se passe dans la joie et la bonne humeur.
    En espérant que tout va bien autour de toi et que tu vas profiter de plein de douceur et en disperser toi-même.

    Un peu de mon temps pour toi c’est ce que je t’offre aujourd’hui avec toute mon amitié.

    Lolli/Mariposa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *