Joie

La joie est une émotion. C’est aussi une sentiment plus ou moins durable de satisfaction spirituelle qui se rapproche d’une forme légère de bonheur.  La joie se distingue des plaisirs, satisfaction du corps, non de l’esprit. J’ai été étonnée il y a quelques mois par un message publicitaire parlant de joie.

« La Joie
Nous créons la joie.
Nous parlons le langage de l’exaltation, du plaisir, du grand frisson, de la jubilation,
Pour que la joie nous transporte toujours plus et toujours plus loin.
Notre histoire est à la croisée des chemins entre passion et vision.
L’innovation est dans nos gènes, la Joie coule dans nos veines.
La joie est notre moteur. Nous l’avons alimentée, analysée, éprouvée,
pour mieux la réinventer.
Et jamais la joie n’a été aussi efficace, dynamique, responsable.
Elle a le pouvoir de mouvoir et d’émouvoir.
Et quand certains vous promettent tout,
Nous vous offrons une seule chose, la plus précieuse, la plus personnelle,
La plus humaine, la plus excitante de toutes les émotions :
La Joie. »

Des créatifs ont pondu un message qu’ils croient dans l’air du temps. C’est la crise donc il faut donner de la joie au consommateur, a fortiori si ledit consommateur se considère comme un privilégié. La crise ne le touchera pas, lui.

Alors vous savez qui est le joyeux annonceur ?
Une nouvelle secte ? Une église ? Une paroisse ? Un coach en développement personnel ?
Non !

C’est BMW !
« Nous sommes créateurs de voitures, mais nous faisons bien plus que des voitures.  Nous créons des machines à remonter le temps ; des chasses neiges et de véritables œuvres d’art. Partout nous avons des amis et des fans clubs. Nous sommes efficients et dynamiques… et donnons même à l’avenir (respiration sensuelle)… un visage. Depuis toujours, nous savons que ce vous ressentez est aussi important que ce que vous conduisez. Chez BMW  c’est la joie qui nous transporte. La joie est BMW ».

Et bien oui, vous les possesseurs de BMW, vous êtes de joyeux nantis ! Enfin, on essaie de vous le faire croire. La vérité est-elle autre ? C’est vous qui voyez. Vous avez acheté un véhicule européen, c’est bien. Le service est-il à la hauteur de vos espérances ? Le prix du service ?

Les temps changent. Rien n’est parfait en ce bas monde, mais à force de vous faire laver le cerveau, vous finirez peut-être par y croire : « vous êtes joyeux » (la méthode Coué, ça marche, parait-il). Dites-vous qu’il y en a tant qui vous envient…

Pour tenter de dire la vérité, la joie et la publicité ont déjà marché ensemble, il y a quelques années, après les chocs pétroliers. « Dans la joie jusqu’au cou » était un album de bandes dessinées, paru en 1979 qui reprenait les planches d’Alexis et Gotlib (la Coccinelle) parues de 1974 à 1977 dans les magazines « Actuel », «L’écho des Savanes», «Fluide glacial», et « Pilote ». C’était une parodie du télé-achat qui vendait des objets improbables que j’ai oubliés (il y avait le tube de colle jaune : Limpidol, mais ça, c’est une autre histoire).

Cette année la FNAC nous promet un Noël éclatant de joie. J’attends de voir.

Moi j’ai plutôt envie de chanter ça : « C’est pas la joie ! »

Et vous ?

Share

7 réflexions au sujet de « Joie »

  1. Bonjour Françoise, car vue l’heure d’ici je pense que tu es déjà debout à la Réunion, nous savons tous que les publicitaire sont là pour dénaturer le sens des mots. Alors vu l’état général de connaissance de la langue, la majorité se laisse abuser. Je pense que l’on peut être heureux, satisfait, d’avoir une BMW , mais ce n’est pas pour autant que l’on est joyeux.
    Mais bon c’est les possesseurs qui savent: en tous cas pour moi les pires souvenir de voiture problématique sont liés à une BMW.
    Bonne journée
    Antonio

  2. Coucou Françoise,
    J’aime bien ton article, même si ce n’est pas la joie en effet !
    Et le clip dit bien ce qui ne va pas du tout.
    Alors on se console comme on peut, on se dit que si on a la santé, ce n’est déjà pas si mal. Mais cela suffit-il pour avoir une vie heureuse ? est-on sur terre pour se faire suer tout le temps ?
    Moi je rigole (jaune) avec la pub des banques, par exemple « demander plus à votre argent » chez LCL ! Ils nous prendront toujours pour des zozos.
    Bisous et passe une bonne journée (dans la joie si possible).

  3. Je ne sais pas si l’acte d’achat en lui même procure une certaine joie , la suite est si décevante que souvent on le regrette.
    La joie , la vraie , elle ne se nourrit que de petits riens , qui bout à bout nous dire que la vie est au fond belle.
    La joie est plus profonde quand elle provient par un acte d’amour , et plus grande quand cet acte est gratuit, le dévouement par exemple..
    Notre société pour se vendre , nous fait croire grâce à la publicité que la joie s’achèterait presque et qu’il suffirait de faire comme cela pour qu’elle arrive
    Fadaises

    Ton sujet est vaste ,Françoise, mais il mérite qu’on s’interroge

    Douce journée
    Bisous
    timilo

  4. Bon, ces publicitaires sont vraiment curieux…
    Ils nous fatiguent….
    Amitiés
    Jean

  5. Merci de tes visites et pardon de n’avoir pas répondu tout de suite, le temps me manque moi aussi, trop de choses à régler
    Passe de belles fêtes
    Gros bisous

  6. La publicité exagère, le plus souvent, et, parfois, nous trompe. Et tout le monde le sait : on ne se laisse pas attraper par la publicité, ou rarement. Avez-vous remarqué que l’on est toujours prévenu qu’il va y avoir une « pub ». Le lecteur ou l’auditeur rectifie sa position. Il sait quà partir de maintenant, ce n’est que de la publicité donc pas forcément vérifiable. Quant à l’information, c’est de l’information. Mais est-ce vraiment de l’information ? Donc vous vous dites : « ça va être vrai » Mais l’est-ce toujours ? est-ce démontré, vérifié, controlé ? rarement (voir le blog de Magitte « tout peut servir pour les huitres »). Pour autant, on peut dire que l’information, c’est probablement de la publicité dérivée. La publicité ne ment pas (puisqu’on sait que c’est faux donc vrai), et que l’information ment beaucoup plus souvent. De ce fait vous ne rectifiez pas votre position, et vous n’avez plus de position critique. Amicalement. Pimprenelle.

  7. Effectivement, ce n’est pas la joie
    Et cette publicité est profondément attristante…L’achat d’une belle voiture peut procurer du plaisir mais la joie ne peut pas être attachée à des biens matériels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *