Proverbe créole 5

« Larg pa toutsuit pou trap talèr ».  Proverbe ou aphorisme, c’est pas un peu pareil ?  L’aphorisme est une proposition résumant à l’aide de mots peu nombreux mais significatifs et faciles à mémoriser, l’essentiel d’une théorie, d’une doctrine, d’une question scientifique et plus simplement une proposition concise formulant une vérité pratique couramment reçue, exemple : « Les absents ont toujours tort de revenir» (Jules Renard), ça c’est un aphorisme, c’est sûr.

Alors « Larg pa toutsuit pou trap talèr », c’est un proverbe créole réunionnais «ne lâche pas maintenant pour attraper tout à l’heure» ou une autre façon de dire : «Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras.»

Avez-vous vu une faute à tiens ? Beaucoup écrivent le proverbe sans S à tien,  j’en étais ; ils supposent qu’il s’agit du possessif et comprennent l’expression comme « ce qui est déjà à toi est préférable à ce qui pourrait l’être et qui ne le sera peut-être jamais ». Une fois de plus et selon la formule consacrée dans Kaamelot  «c’est pas faux», puisque ce proverbe peut aussi être compris comme cela sans en dénaturer le sens.

La forme d’origine, chez La Fontaine comporte le S. Il s’agit de la conjugaison du verbe tenir ; en clair, ce que tu tiens déjà dans tes mains est préférable à ce que tu pourrais peut-être tenir plus tard.

Cet aphorisme  «Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras» est apparu en France au XVIe siècle, mais il semble s’inspirer d’un proverbe espagnol « Mieux vaut un prends que deux je te le donnerai ». Jean de La Fontaine a popularisé l’expression au XVIIe siècle dans sa fable Le Petit Poisson et le Pêcheur
Un Tiens vaut, ce dit-on, mieux que deux Tu l’auras ;
L’un est sûr, l’autre ne l’est pas.

Mieux vaut choisir la possession immédiate d’un bien plutôt que l’attente d’un bien de plus de valeur mais seulement peut-être et plus tard.

«Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras» c’est encore autrement dit «Mieux vaut tenir que courir. » Une chose obtenue vaut mieux que des choses attendues ou promises. Un avantage réel, même modique, vaut mieux qu’un profit illusoire bien plus considérable. Pourtant ces dernières années, les miroirs aux alouettes ont bien piégé les plus crédules (et même les moins) ; pensez aux offres alléchantes des banquiers avec leurs comptes en actions. Finalement, rien ne vaut le bon vieux livret A pour la sécurité.

«Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras» et «Mieux vaut tenir que courir. », ces deux locutions proverbiales ne sont jamais que des formalisations d’un simple bon sens dont personne ne devrait se départir.

Il existe de nombreuses formes de ces mêmes proverbes. En voici deux autres :
– Il ne faut pas lâcher la proie pour l’ombre.
– Mieux vaut l’oeuf maintenant que la poule plus tard.

Soyons pragmatiques, réalistes, terre-à-terre par les temps qui courent, on ne sait vraiment pas de quoi sera fait demain. Ne croyez-vous pas ?

14 réflexions au sujet de « Proverbe créole 5 »

  1. Ah tu l’as dit, on ne sait pas ce que nous réserve demain !
    Alors je rajouterai « carpe diem » à tes propos, fort érudits et intéressants, tu sais combien j’aime le français et ses expressions !
    Bonne nuit, Françoise !

  2. Bonjour
    Merci de tes dernières visites….
    A vrai dire je ne t’avais plus dans mes favoris….. et je me demande pourquoi ?
    Je vais y remédier….
    C’est certain, peu de mots valent mieux que beaucoup…..
    J’ai horreur des longs sermons qui endorment…
    mais un court, bref et incisif… c’est très efficace….
    Sincèrement
    Jean

  3. Si hier je te parlais de mon grand-père avec sa vision sur le crédit , combien de fois ai-je entendu cette expression  » Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras quand j’hésitais à prendre quelque chose en pensant que j’aurais mieux demain.
    Prend ce qu’on te donne ou ce que tu mérites , demain c’est loin et tout peut changer .
    Sans doute marquer par les deux grandes guerres , les illusions sur un avenir radieux s’éloignaient vite et le terre à terre prenait le dessus.
    Le monde est petit , à la Réunion comme dans les Pyrénées , les expressions imagées se ressemblent car les préoccupations sont identiques
    Joliment tourné ton article, j’aime beaucoup

    Douce journée Françoise

    Bisous

    timilo

  4. Oui, c’est incroyable le nombre d’expressions que l’on doit à La Fontaine… Merci pour cet article très instructif!

  5. C’est vrai que parfois peu de mots, résume bien la situation.
    Bonne journée Françoise.
    Sous le ciel gris pour nous. ))

  6. Bel article, agréable à lire. Si La Fontaine revenait, il en aurait des sujets de fables ! et pourtant il semble que celles déjà écrites étaient souvent faites pour notre époque ! Visionnaire…
    Bonne journée (ce matin ici, brouillard à couper au couteau !!! mais le soleil semble vouloir se montrer…attendons !)

  7. on hasarde de perdre en voulant trop gagner, comme disait La Fontaine dans sa fable  » le héron  »
    Mais dans notre monde pourri , les spéculateurs y gagnent souvent, et lorsqu’ ils perdent on les remet à flots, ce qui quand même est un comble !
    bonne journée
    bisous

  8. Salut Françoise
    meglio uno oggi che due domani c’est aussi comme cela qu’on dit, entre autre, en italien
    Comme tu dis ils ont été de plus en plus nombreux à lâcher l’un pour le deux et maintenant il y en a beaucoup qui pleurent dans les chaumières!
    Bonne journée
    Antonio

  9. Merci Françoise …je sais le temps vient à manquer lorsqu’on fait la mamie gardienne…mais c’est une activité qui conserve…

  10. Je connais aussi cette expression , il y a en pas mal dans la langue française . Merci de ta visite ! Bonne soirée , bisous Françoise !

  11. Une explication de texte bien menée et qui ne prend pas la tête. J’apprécie.
    Amitiés: papy Scham

  12. très intéressant cet article
    il y a toujours plusieurs façons de dire la même chose
    et un peu de pragmatisme ne nuit pas à l’idéal

  13. Bon, je te tiens, je ne te lâcherai pas pour l’ombre ! OÙ EST LE FAMEUX CLIC S’IL TE PLAÎT ? …
    Bien dit ! Bref et clair ! Merci !

  14. Réponse en direct sur ton mail, Vieille Marmotte.
    Et une réponse quasi identique à Magitte qui apparait dans mes commentaires.
    J’espère que vous me comprendrez et surtout que ça marchera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *