Là, c’est le coup de pompe.

Ca y est, ma petite-fille est enfin arrivée…

Aujourd’hui je suis un peu fatiguée. Normal ? J’ai un coup de pompe. Mais d’où vient donc cette expression : avoir un coup de pompe ?

Apparue dans les années 1920 (les «Années Folles», c’est ça, avant le krach de 1929), elle trouverait son origine dans l’aviation. On aurait effectivement appelé « coup de pompe » les chutes brusques subies lors du passage dans un trou d’air (il y aurait des trous dans l’air comme dans le gruyair, je sais : Gruyère ; si on ne peut plus s’amuser. Pfff !). Coup de pompe, pourquoi, et bien ça, je ne sais pas : en regardant une pompe qui monte et baisse sans doute. On compare donc la chute de tonus que l’on ressent à ces «coups de pompe», la descente… aux enfers (non pas tant, heureusement, on en réchappe).

Le coup de pompe est donc, communément, un brusque accès de fatigue, parfois très intense, dont la raison n’est pas toujours connue.

Pourtant donner un coup de pompe aux roues de son vélo (un grand bonjour à «encre violette»), c’est les regonfler. Pourquoi mon coup de pompe me dégonfle-t-il  ? (Au figuré, parce que moi, quand ça me gonfle, que je suis fatiguée, je gonfle).

Une chose est sûre, cette expression apparaît aussi aux alentours de 1920 dans le milieu cycliste. Bizarre ? Non. -«  Moi, j’ai dit « bizarre, bizarre » ? Comme c’est étrange. Pourquoi aurais-je dit « bizarre, bizarre« ? (Réplique connue de Louis Jouvet dans « Drôle de drame » en 1937)

Parmi les pompes, en dehors de celles à vélo, il y a :

– petit un : la chaussure, en argot, dont un coup bien placé peut éventuellement provoquer une grosse honte, d’où la déprime et la fatigue qui s’en suit  ;

– petit deux : les exercices du sportif qui musclent au moins les bras à défaut des abdos et qui laissent éreinté (moi, je m’en fous, j’y arrive pas à faire des pompes) ;

– petit trois : les antisèches (ne l’oubliez pas, j’étais prof) les pompes du collégien, du lycéen ou d’un quelconque étudiant qui triche (gruge avec des antisèches, fionne à la Réunion… moi ce «fioner» un n ou deux, je ne sais pas, m’a laissé perplexe : un fion, à Grenoble, c’est une raillerie, une moquerie, une pique même : «oh, je lui ai lancé un fion» et c’est aussi, un peu partout,  un orifice utile à la sortie des résidus des aliments digérés chez les animaux ou les êtres humains, et «l’avoir dans le fion», c’est s’être fait avoir, pas très élégant mais tout le monde connait cette expression, Non ? Vous mentez.   😉

– petit quatre : les pompes, pour ceux qui ont pratiqué des engins volants comme le planeur, l’aile delta ou le parapente, par exemple, (non merci, pas moi, j’ai assez donné dans les avions à hélices, moteurs, réactions, enfin des trucs qui volent plus «sérieusement») sont des bulles ou des colonnes d’air chaud qui s’élèvent et peuvent ainsi aider à gagner de l’altitude ou, au moins, à se maintenir plus longtemps en l’air, ce qui est le but recherché quand on joue les Icares.

Allez je redémarre, façon Plastic Bertrand (clic sur le titre) : souvenirs, souvenirs « Ca plane pour moi« . Ca me donne envie de bondir dans tous les sens. Pas vous ?

C’est parti. J’écoute.

12 réflexions au sujet de « Là, c’est le coup de pompe. »

  1. félicitations aux parents et à toi aussi !
    tu es toute retournée, sans même avoir besoin d’ un trou d’ air !
    Passe une belle journée !
    bises

  2. Eh! bien , en voilà une nouvelle qu’elle est bonne ! VIVE MORGANE? et LONGUE ET RICHE VIE A MORGANE (Mémé, toi, on s’en moque t’as déjà vécue !)

    Remets-toi de tes pompes et « Ne leur pompe pas trop l’air » ….
    Quoi ?
    MOI ?
    Non , m’ai j’ai rien dit ….
    Bisous aux Trois, Grand mère, Mère et Fille et …
    aux collatéraux …. Ben, eux aussi ils doivent être heureux, non ?

  3. Bonjour
    Ma très chère Françoise
    J’ai adoré ton texte plein d’humour décapant , comme c’est bon de rire quand le moral est au ras des pâquerettes
    Merci pour cette bonne humeur c’est du bonheur
    Je te souhaite ma douce amie une bonne journée avec de gros bisous
    Méline

  4. Bonjour Françoise,
    Avec ton coup de pompe tu nous a fait un fabuleux billet.
    J’aime l:)
    Tu dois être heureuse de l’arrivée de ta petite fille et ta petite fille doit être heureuse de retrouver sa grand mère.
    Bonne fin de semaine
    Amitiés

  5. Bonsoir Françoise, je ne connaissais pas pour les anti-sèches !
    Alors, ça y est, elle est là, la môme Morgane ! Bienvenue à elle, hélas, elle arrive dans un drôle de monde.
    Bonne soirée. je t’embrasse.

  6. C’est rigolo ton idée de creuser… le coup de pompe ! ça me fait penser également à la vieille pompe à bras de nos pompiers du village, quel boulot à actionner. Je suis aussi en grande baisse de forme, les petits sont bien mignons mais … !!! bonne soirée, mes amitiés Françoise

  7. Bonjour Françoise,
    encore félicitations, heureuse mamie !
    tu as le coup de pompe, mais tu prends le temps de nous écrire un billet rigolo !
    Bonne journée et bisous.

  8. Bravo, jolie grand mère, je suis bien content, il va falloir que tu te remettes à biberonner alors ? hi hi, que du bonheur…bise et bon week end…

  9. un coup de pompe à l’arrivée de ta petite fille…est-ce possible
    en tout cas ton article est super
    et bienvenue à Morgane!

  10. Sans compter les »pompes » funèbres
    Et leurs croque morts, eh oui pour savoir si le défunt était bien mord on mordait un orteil, bonjour l’odeur parfois
    À présent, on dit employé des pompes funèbres, pourquoi qu’est-ce qu’ils font aux défunts. Bon ! je le concède j’ai les idées mal placées, pardon …
    Je t’embrasse

  11. Ha.. pas mal tous ces blablas sur pompe… j’ai bien aimé !

    Belle journée.
    Bises
    et les shadocks « pompaient »…

  12. bonjour Françoise et compliments pour cette petite-fille ! Puisque vous êtes en hiver, je vous adresse un amical bonjour des Hautes Alpes où…c’est l’été !
    Pas d’ordinateur à ma disposition ou très peu…et je me repose ! mais je pense à tous quand même!
    Je vous embrasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *