Avocats et compagnie

Sans les fous et les sots, les avocats porteraient des sabots !

J’ai trouvé ce proverbe ce matin en lisant un blog et je n’ai pu m’empêcher de commenter. Voilà comment : Des sabots, mais pas ceux des ânes, ceux du diable sans aucun doute. Il suffit de regarder qui est accusé et comment certains défendent leurs clients.

Pas possible d’en écrire des pages dans un commentaire et pourtant, quand j’en laisse des commentaires, il est rare qu’ils ne fassent que trois mots. A quoi bon dire « bonjour et bonne journée » (sans doute en copié-collé) ? Un commentaire, c’est fait pour commenter pour discuter. Alors, « Au diable, l’avarice », moi je suis prodigue de mes mots.

Au passage, ne dites pas que c’est Molière qui a écrit « Au diable l’avarice » dans l’Avare, même pas vrai ! Jean-Baptiste Poquelin a rédigé ainsi : « la peste soit de l’avarice et des avaricieux ». Grand Dieu, c’est bien vrai : la peste sur l’avarice et les avaricieux ! L’avarice fait partie des sept péchés capitaux (Clic), c’est simplement se donner bonne conscience que de l’écarter en l’envoyant au diable : « Au diable, l’avarice ! »

Après ces moments « culture générale » (entrainement aux questions pour un champion), mon blabla du jour.

Hier quelqu’un m’a dit (non, je ne vais pas chanter Carla Bruni. Clic pour entendre « Quelqu’un m’a dit »), « Mais alors, tu n’es pas de droite, toi ? »

Il va falloir que je vous raconte un peu. Je ne suis plus ni de droite, ni de gauche ; je ne me reconnais pas dans les partis politiques, ni dans leurs représentants. J’expliquerai plus tard mais déjà, je vous donne à réfléchir : je ne me reconnais nulle part en politique et si un grand nombre de jeunes se désintéresse autant de ce sujet, c’est qu’ils ne comprennent pas bien ce qu’on leur raconte (orateurs besogneux et soporifiques, politiques magouilleurs et immoraux…) ; ils ont l’impression de ne pas pouvoir changer grand chose, c’est probablement vrai. Ils ne veulent plus voter, ne sachant pas pour qui le faire. Je les comprends. Et vous, au fait, vous savez ? Je ne vous demande pas de réponse, c’est juste pour votre réflexion.

En attendant, pour vous détendre, ça vous dirait d’écouter une parodie de Carla.  Notre Carlita chante et elle est imitée… vous pourrez entendre en cliquant là, sur le titre

« C’est Nico qui m’a dit ».

J’avoue que j’aime bien la chanson de Carla Bruni, elle n’est pas si mal. A force de l’entendre peut-être… Celle-là, jugez vous-mêmes.

Quand je vous dis qu’à la poterie, les mains travaillent, le cerveau aussi ; de plus, nous ne sommes pas muettes les potières du jeudi. Nous bavardons de « choux et de raves » aurait dit ma grand-mère. Et ça passe du coq à l’âne, vite fait, bien fait. Poterie, cuisine, peinture, politique, musique, lectures… ça n’arrête presque jamais. Sans mentir, nous ne sommes pas toujours d’accord mais aucune discussion ne s’est envenimée. Les femmes seraient-elles si conciliantes ? C’est peut-être pour ça qu’on les prend pour des gourdes, des blondes et que certains en abusent, d’où le retour au proverbe du début : Sans les fous et les sots, les avocats porteraient des sabots. Avez-vous réussi à suivre ma pensée ? Qui enrichit les avocats ? Les fous, les sots. Les femmes ne sont pas folles et pas si sottes qu’on voudrait le croire, elles savent qu’en général « un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès ». Un monde géré par les femmes verrait peu de guerres ; elles ne veulent pas pleurer les enfants qu’elles ont portés.

En ce moment, il y en a au moins un fou (?) qui a du fric à donner aux avocats. Le fric de sa femme pour être plus proche de la vérité. Oui, DSK. C’est bien ça. C’est à lui que je pense… Sot, je ne crois pas ; fou, pourquoi pas mais…

Je ne sais pas ce qu’il en est de cette affaire, cependant quand je vois comment le procureur et les avocats de DSK ont essayé de salir cette femme noire qui l’a accusé, je suis très mal à l’aise. Comme à chaque fois d’ailleurs que sont évoqués des procès de violences ou de viols, les femmes sont toujours coupables de quelque chose : elles l’ont bien cherché, leurs vêtements trop courts, trop moulants, trop transparents, leurs sourires aguicheurs, leurs « non » qui n’en étaient pas vraiment, leur réputation d’avant… Si les hommes, friqués ou pas, avaient un peu de moralité, ils n’enrichiraient pas les avocats ; ils réfléchiraient davantage. Grâce à eux, les avocats portent non pas des sabots mais de beaux souliers, bien cirés, qui cachent, allez savoir, les sabots de Belzébuth. Ce sont quelquefois des avocats du diable, eux qui défendent quelqu’un d’indéfendable, quelqu’un en l’innocence duquel personne ne croit plus ou plus guère. Les avocats sont-ils des hommes immoraux ?

L’avocat combat pour gagner la cause de son client. Il doit défendre le violeur ou l’assassin, même lorsqu’il est commis d’office et payé trois fois rien. C’est son rôle de défendre son client. Déontologiquement, il doit le faire au mieux. Pas facile. Mais s’il sait qu’il est bien payé, il fera sans doute plus facilement un effort. Les mafieux ont des avocats (véreux ?). Joli métier qui m’aurait plu pour les potentielles tirades que j’aurai pu écrire et déclamer, mais qui m’a horripilé quand j’ai appris que j’aurais à défendre celui qui me le demandait. Une fois avec un cabinet à soi, on peut refuser un client, mais au début, quand on est commis d’office… que nenni. Défendre un voleur de poules, un voleur de voiture, pourquoi pas, mais un mari violent, un violeur d’enfant… impossible. Comment fait-on dans ces cas-là ? Obligé ! Horrible… pour le coupable et son avocat. Et que penser des avocats dont le cabinet avait été choisi pour défendre les intérêts des banquiers suisses, poursuivis par le congrès juif pour récupérer de l’argent enlevé par les nazis aux familles juives pendant la guerre ? Pouvaient-ils refuser un tel mandat parce qu’il était immoral ? Il fallait pourtant des avocats pour défendre ces banquiers.

Quand nous entendons dire « il n’y a pas ou il n’y a plus de moralité », ce n’est pas faux. Les avocats qui défendent les terroristes ou n’importe quel coupable, en connaissance de cause, sachant que les victimes sont mortes ou marquées à vie, ruinées, ces avocats, dis-je, peuvent-ils dormir tranquilles et se regarder sans honte dans un miroir le matin ?

Certains au Parti Socialiste doivent penser au proverbe écossais : « Mieux vaut tenir le diable dehors que de le mettre à la porte. » DSK est socialiste. il est dans la maison. C’était le copain de qui ?  Euh, quand ? Avant ? Trop tard ! Tout le monde se traine, se vautre dans la boue maintenant. Chacun pour soi. Beau modèle. Bel exemple.

Pas beau, pas propre la politique.

Et s’il n’y avait que ça…

Share

15 réflexions au sujet de « Avocats et compagnie »

  1. Et bien hier, le 22, tu as été avare de mots chez moi ! (rire). Un petit com de rien, sniff sniff !
    C’est 01h47, alors je reviendrai demain commenter !
    Bisous.

  2. J’ai lu « Un salaud lumineux » de Vergès. Cet avocat a défendu les pires causes alors qu’il est de gauche et il explique comment et pourquoi, c’est son métier comme tu dis. Parfois il y a des erreurs dans la justice et c’est aussi à l’avocat de défendre et rendre la justice donc ils ne sont pas tout le temps véreux. Bon week-end, bisous

  3. chère Françoise,
    Tu abordes tellement de problèmes à la fois que je ne sais pas par lequel commencer pour te répondre.
    La politique, moi je suis de gauche, mais réellement de gauche, pas socialo-libérale, si tu vois ce que je veux dire et ce qui arrive à DSK cela m’arrange, dans le sens où il disparaît de la circulation pour 2012. Je ne suis pas non plus extrême gauche, je n’aime pas ce qui est trop radical. Je voterai à gauche car je crois quand même qu’il y a une différence sur les valeurs avec la droite. Il ne faut pas se décourager et laisser la porte ouverte à une Le Pen, attention !!
    Pour les avocats, les bavards si tu préfères, certains sont très médiatisés et cela ne me plaît pas toujours. Mais tu sais, c’est comme pour les policiers, on les critique tant qu’on n’en a pas besoin, je pense sincèrement qu’il doit y en avoir qui font bien leur boulot. Et heureusement qu’ils sont là pour les innocents, des erreurs judiciaires il y en a et il y en a eu, un bon avocat ça peut aider.
    Je n’aime pas les critiques trop acerbes envers les professions qu’on ne pratique pas.
    On a besoin de TOUTES les professions.
    Tu vois, je ne te mets pas « salut et bisous » moi ! je dis ce que je pense.
    Un dernier détail, les femmes au pouvoir seraient plus conciliantes mais il ne faut pas oublier Mme Tatcher (voir la chanson de Renaud). Certaines peuvent avoir un grand pouvoir de malfaisance.
    Alors maintenant, je te fais des bisous et te souhaite une bonne journée.

  4. Laisser un commentaire « passe-partout » histoire de faire voir qu’on est passé….Pas mon truc non plus ! Je pense que nous nous sommes prouvé toutes les deux que nous étions des bavardes !!!
    Le métier d’avocat peut être un très beau métier, mais il faut pouvoir défendre avec autant de conviction victimes et accusés et ça,il me semble que c’est plus difficile….Ce qui est important, c’est de rester honnête, ne pas voir dans ce métier que ce qu’il peut vous rapporter (argent ou gloire…).
    La politique….pas beau, pas propre comme vous le dites. Un vrai panier de crabes….Quand il est nécessaire de détruire quelqu’un, on ne se gêne pas pour mettre tout en oeuvre….Je suis écoeurée….les anciens amis deviennent ennemis, mais en gardant le sourire…c’est le régime des peaux de bananes qui vous font tomber….Je crois que l’affaire DSK qui devient de plus en plus glauque, en est une illustration…..Droite, gauche ? où est la différence ? Ce n’est pas « Je roule pour vous », mais « Roulez pour moi » …..
    Passez un bon week-end (ou une bonne fin de semaine en bon français !). Moi, je vais préparer (en partie) mes vacances et donc mes valises ! c’est pour très bientôt !
    Je vous embrasse.

  5. pas beaucoup d’avocats font leur métier par amour de celui-ci
    aujourd’hui l’argent est roi car nous vivons dans une société de consommation
    attention à force de dénigrer les partis politiques,il ne faudrait pas amener au pouvoir les extrêmes,(droite ou gauche)
    bon week-end et grosses bises
    janine

  6. et bien moi, j’ ai toujours été de droite, et ce n’ est pas près de changer, même si parfois j’ ai donné ma voix au « moins pire »
    Il n’ y a plus de morale, en France, ni chez les politiques !
    Quand à la justice, c’ est pour moi du grand guignol !
    Quel besoin de se déguiser !
    et lorsque je me dis qu’ une même affaire, jugée à Marseille ou à Lille, le serait différemment, le moins serait qu’ on parle de justice à l’ humaine !
    je finirai par Carla Bruni !
    j’ ai horreur de ces voix pratiquement inaudibles, à la Birkin !
    bonne journée
    bises

  7. Bonjour Françoise, je comprends le travail d’un avocat qui défend un innocent ou qui a un problème concernant des lois qu’il ne connaît pas comme dans le travail !
    Mais des avocats comme ceux de DSK qui sont prêts à salir les victimes, ils me donnent envie de vomir !
    Sarkozy était avocat, et il continue à mentir, à promettre ce qu’il sait qu’il ne pourra pas tenir.
    Il y a des avocats qui deviennent aussi pourris que ceux qu’ils défendent.
    Pour Carla Bruni, elle n’a pas de voix, visage refait entièrement, elle est donc fausse pour moi. Elle s’est mariée avec Sarko car il était président, elle a toujours fréquenté des hommes connus. Elle ne cherche que la gloire. Je ne l’aime pas, une femme de gauche qui épouse un mec de droite !!! ce n’est que mon avis.
    Pour le tableau, ma remarque, c’était de l’humour, certains l’ont aimé (ma remarque) !
    Concernant un com plus haut, il ne faudrait pas amener les extrêmes, et bien restons alors dans le vague entre deux eaux ! laissons nous « couillonner » comme de braves moutons. Et ne pas se plaindre de la baisse du niveau de vie, du déficit de la France et de l’augmentation des impôts et des taxes !
    Je te souhaite un bon samedi.
    Je t’embrasse

  8. Bonjour Françoise,

    Je travaille dans le milieu et je peux dire que ce ne sont pas tous des « rigolos ».
    Il y en a qui se la joue, mais il y en a ecore qui font leur travail par amour et passion de ce métier.
    Bon week end, ici c’est soleil et mistral.
    Amitiés

  9. Je m’en vais répondre à une seule de tes questions : « Avez-vous réussi à suivre ma pensée ? » – Réponse : NON ! Je te lis avec patience , parce que je t’aime bien .
    Parce que je te sens généreuse, enjouée, spontanée .
    Parce que tu as de réelles qualités d’écriture, une culture certaine .
    Parce que tu es sincère et que tu abordes des sujets de fond dans tes articles . Pas des banalités .
    Parce que tes sujets sont variés et plein d’humour , souvent .
    A cause de toutes ces qualités, je me dois de te dire, et je sais que tu le recevras comme je te le dis : en toute amitié . Je te dois de te dire que tu gagnerais beaucoup à « resserrer ton discours » . A éviter le trop de digressions qui nuit à ton propos . Fais plusieurs articles s’il le faut , mais tiens-toi à ton sujet . Je sais, tu le sais Je pense que tu essaies parfois … mais tu es trop généreuse !
    Les conseilleurs ne sont pas les payeurs . Les conseils sont faciles à donner !
    Si je me permets de te le dire, c’est parce que j’ai été comme toi et le suis encore, j’ai noirci des tonnes de feuillets avant ma période ordinateur . J’en ai brûlé beaucoup !
    Il m’arrive encore de le faire . J’ai( encore) un classeur nommé « ELUCUBRATIONS » où je suis la reine du coq à l’âne . … Bref ! Ma réponse est déjà trop longue .
    Je t’embrasse Amie Françoise !

  10. Moi aussi, je suis écoeurée par la politique..J’ai l’impression qu’ils ne pensent qu’à accroître leur pouvoir et leurs richesses, le reste leur est très secondaire et ils nous prennent pour des pigeons..écoeurée par l’affaire DSK…quelle honte!

  11. Bonsoir Françoise ..
    Comment cela se passe- t -il dans votre pays ? Avez vous la canicule comme ici . C’est effrayant une telle chaleur , nous n’avions jamais vu ça ..J’espere que les températures sont plus tolérable pour vous et vous souhaite une bonne semaine ..
    A bientôt ..
    Bien amicalement ..
    Bisous .

  12. Chère Françoise,
    Il me semble que vous ne connaissez pas bien la profession d’avocat. L’avocat ne plaide pas seulement pour les sots et les fous. Il a un rôle de conseiller dans tous les domaines de la vie. De plus il rédige des actes, des contrats en fonction des lois votées par nos élus. L’avocat utilise toujours le droit. Si des décisions judiciaires (rendues) paraissent iniques, ce sont à cause des lois mal étudiées, des failles, que le plaideur utilise à bon escient pour son client. Je pense que vos propos dénoncent, il est vrai, ce problème, et notre rôle de citoyen est aussi de le dénoncer aux législateurs.
    Amicalement. Pimprenelle

  13. Je connais un peu la profession d’avocat ; je n’en connais pas il est vrai toutes les attributions mais je cite un proverbe en disant qu’ils défendent les sots et les fous, entre autres.
    L’avocat utilise toujours le droit et c’est bien pour cela que les plus « vicieux » s’en tirent aussi bien en attaquant ou en défendant sur la forme plutôt que sur le fond.

    En France, quelques lois sont faites à la va-vite et d’autres ne sont jamais abrogées d’où les problèmes. Problèmes que nos élus oublient, trop préoccupés par leur bien-être et leurs avantages que par la bonne marche de la Nation et de la République.
    Il y a aussi le problème de l’application des peines et de l’organisation générale de la justice. La justice a tant de méandres que le citoyen lambda baisse les bras.
    Elus, magistrats et avocats devraient tenter de remettre de l’ordre dans tout ça.

    Et nous, comment nous faire entendre ?

    Bonne journée et merci pour votre commentaire.
    Amicalement et à bientôt.

  14. Nous, à la Réunion, c’est l’hiver : autour de 20° sur la côte. Nous ne sommes pas du tout concernés par une quelconque canicule.
    Bon courage si vous êtes au « trop chaud ».
    A bientôt.
    Bonne semaine à vous aussi et courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *