Bienvenue à la Réunion : chikungunya en musique !

Lundi matin, commençons la semaine en musique.

Couleurs locales pour deux sur trois des chansons. La première est une création métropolitaine ; je constate que ce n’est pas charitable de rire du malheur d’autrui. Si ça avait été vous…

L’île de la Réunion est située dans l’océan Indien. Son climat tropical est propice au développement des moustiques et certains de ceux qui sont présents dans l’île peuvent transmettre des maladies, notamment la dengue, le chikungunya et le paludisme.

Allez, cliquez sur le mot « chikungunya »en couleur et une jolie parodie de chanson ; en avant !

L’île a été touchée par une épidémie de dengue en 2004 et de chikungunya en 2005-2006. On en garde un souvenir douloureux. (Pas moi ; en créole, je dis  » Moin la pa gagné »).

Actuellement, il n’y a pas d’épidémie de chikungunya à la Réunion.

Le paludisme a été éradiqué en 1979. Les cas constatés (une centaine par an) sont des cas importés, c’est-à-dire que les personnes ont contracté la maladie en dehors de la Réunion et l’ont gentiment rapportée.

Quelques cas de dengue sont constatés de façon sporadique.

Juste une remarque cependant, il n’y a jamais eu autant de moustiques qu’en ce moment. Alors je me pose des questions. Et si ça recommence, on fait quoi ? Les vendeurs de produits anti-moustiques ont fait du marché noir en 2006. Produits rares donc chers. Merci  qui ?  Nombreux coupables : la DDAS qui ne démoustiquait plus, ou les mairies, le département, la région, les pharmaciens, le gouvernement mais aussi les Réunionnais, les touristes. Oui, il faut être solidaires et prévoyants. Surtout ne jamais écouter tous ceux qui veulent nous endormir.

Il n’empêche que ça a permis des créations : emplois de démoustiqueurs de jour et de nuit, inspiration de musiciens et chanteurs, modèles uniques de t shirts…

Le ragga, style musical local. A la Réunion, on est créatif et la musique créole évolue.

Qu’il y ait ou non des épidémies en cours, tout voyageur (et tout résident) doit impérativement se protéger des piqûres de moustiques ailleurs et ici.

Et comme en France, tout finit par des chansons, regardez donc un jeune homme qui a trouvé un remède anti-douleur : le rhum.

Sa même la Réunion !

Share

10 réflexions au sujet de « Bienvenue à la Réunion : chikungunya en musique ! »

  1. Bonsoir,
    Je suis de retour, il a fait un beau week-end, j’espère qu’il en a été de même pour toi. Je te remercie de ta visite
    A bientôt
    Bisous
    Domjade

  2. que ça m’ énerve de cliquer et de ne rien obtenir !
    je crois qu’ il vaut mieux mettre le lien, à reporter dans une autre fenêtre, google par ex.
    En lisant ton commentaire, je me faisais la réflexion qu’ il y a quelque soit le pays, des avantages et des désavantages.
    et j’ ai maintes fois constaté que dès qu’ il fait chaud, même chez moi, dans le nord, les mustiques sont de sortie, surtout près des étangs où je pêche !
    Mais j’ ai ma botte secrète !
    Ma pipe !
    Les moustiques sont non fumeurs !
    bonne journée
    amitiés

  3. moin la gagné…dès mon premier jour sur l’ile; m’a duré en gros trois mois et rechute 6 mois plus tard pendant 1 mois! donc, moin MI conné! mais j’ai continué à travailler (avec des pieds triplés de volume, de la grattouille partout et des douleurs ) et puis un beau dimanche, j’ai su qu’il était parti…me suis dit en me réveillant…c’est fini…allez ouste, douche, clefs voiture et hop…au Maïdo! dès le dé »but, j’ai décidé de « narguer la bête » dur dur quand même!
    gros bisous à+

  4. Désolée, Trublion, je vais voir ce que je peux faire mais je ne suis pas encore très douée en maniement de blog. Ecrire ça va, les « enjolivures », ça se complique.
    Vrai que les moustiques n’aiment pas trop la fumée. La cigarette , ils commencent à bien s’habituer mais de là à me mettre à la bouffarde… Pas trop féminin.

    Quant à toi Cardamome, je te trouve particulièrement « chanceuse ». Dix huit mois à la Réunionn et quatre mois d’ennuis. Dur, dur ! Et malgré ça, tu gardes un bon souvenir de l’île. Tant mieux pour nous, tu n’es pas rancunière.

    Merci pour vos commentaires. A bientôt.

  5. J’ai modifié un peu l’accès aux musiques sur des fenêtres ou des onglets qui s’ouvrent à côté. J’espère que ça marchera mieux.

  6. merci d’ avoir corrigé !
    là, ça marche parfaitement !
    c’ est bien de parler du problème en chanson, mais ton récent article montre qu’ il ne faut pas prendre cet anophèle à la légère .
    bien à toi
    amitiés

  7. Voilà deux fois que mon ordinateur se fige et plus moyen de faire quoique ce soit aussi ne vais-je pas m’étendre…en ce qui concerne la dengue je l’ai contracté en Haïti où l’on m’a soignée avec des remèdes pays juste avant un retour en France car mère venait d’avoir un infarctus…en arrivant en France j’ai dit au médecin j’ai toujours la dengue…je passais du 40 au 37 en un rien de temps…il ne connaissait pas cette maladie…j’avais finalement une forme bénigne…mais cela immunise…je pense que je l’ai été ce fameux soir de décembre 1976 alors que je m’étais endormie avec des somnifères et que je me suis réveillée le lendemain avec des milliers de piqûres pas un endroit de ma peau qui n’était pas couverte d’un point rouge…à bientôt amie

  8. Ping : Phase IV | FrancoiseGomarin.fr

  9. Ping : Crétinisation | FrancoiseGomarin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *