Salade de jeunes pousses de betteraves aux fraises et aux noisettes

En provenance directe de l’Atelier des Chefs, où grâce à ma fille Amandine j’ai pu apprendre à moins rater ou à mieux réussir les macarons, une recette originale, colorée et aux saveurs variées.

 

X 6 Personnes            20 Min 

Salade de jeunes pousses de betteraves aux fraises et aux noisettes

ingrédients

Pousse(s) de betterave : 300 gramme(s) Crottin(s) de chèvre : 2 pièce(s)
Fraise(s) : 200 gramme(s) Noisette(s) entière(s) : 100 gramme(s)
Cive verte d’oignon : 3 pièce(s) Vinaigre balsamique : 3 centilitre(s)
Huile d’olive : 10 centilitre(s) Fleur de sel : 6 Pincée(s)
Moulin à poivre : 6 Tour(s)
Laver les fraises à l’eau froide, les équeuter et les couper en 4. Laver les pousses de betteraves et la cive des oignons nouveaux, puis les sécher soigneusement. Émincer la cive en fines rondelles. Concasser grossièrement les noisettes.

Enlever la peau du crottin de chèvre et réaliser des copeaux de fromage à l’aide d’un couteau économe.
Dans un bol, mélanger le vinaigre et l’assaisonnement, puis ajouter l’huile d’olive.

Dans un saladier, réunir les pousses de betteraves, la cive des oignons nouveaux et les morceaux de fraises. Assaisonner le tout de vinaigrette, puis répartir le mélange dans 6 assiettes et le parsemer de noisettes et de copeaux de chèvre.

Servir cette salade bien fraîche.

Le plus du chef pour réussir votre Salade de jeunes pousses de betteraves aux fraises et aux noisettes

Ajoutez des tranches de jambon de Parme et quelques tomates cerises pour en faire un repas complet.

Share

6 réflexions au sujet de « Salade de jeunes pousses de betteraves aux fraises et aux noisettes »

  1. ma foi, j’ aurais, concernant les jeunes pousses, pensé à de la soupe, comme je fais avec les plants de navets que je démarie !

  2. La cuisine est un art inventif, non ? Cette salade m’a surprise. Mais pourquoi ne pas essayer ?

  3. Et bien, c’est un sujet que je ne peux pas commenter. Je ne sais pas faire la cuisine et je ne désire plus apprendre à mon âge.
    Quand je fréquentais l’école puis le collège, mon père avait interdit à ma mère de me faire l’aider à la cuisine ou au ménage : laisse là étudier, ce n’est pas avec « ça » qu’elle gagnera sa vie. Et bien ayant dû élever mes deux fils SEULE, sans pension, heureusement que j’avais étudié !!!

  4. je n’en ai jamais goûté, tu arrives à en trouver à la Réunion de ces pousses?
    j’adore la roquette et j’en avais fait pousser de merveilleuse feuilles lorsque j’habitais aux trois bassins; j’en donnais à tout le monde et surtout je n’en trouvais pas dans les commerces!
    je suis morte ce soir…pourtant, pas fait grand choses qu’aller en ballade à 35 km d’ici et pas marché beaucoup…
    on va passer à table!
    je te souhaite une très belle soirée! bises

  5. Y a pas d’âge pour se lancer quand on a envie, Chantou. Mais bon, c’est selon son bon plaisir. Moi gourmande, j’aime faire la cuisine, pourtant dans ma jeunesse, la cuisine (la salle de cuisine) était « zone interdite », territoire réservée de ma grand-mère et de ses secrets.

    Bien Cardamome, les pousses comme ça, je doute qu’on en trouve sauf dans des mélanges de salade au supermarché.
    J’ai trouvé l’idée de cette salade fort sympathique. Voilà pourquoi je donne la recette mais je ne l’ai pas essayée. Les fraises, c’est pas gagné non plus. Il y en a, mais elles ne sont même pas bonnes.
    Quant à la roquette, il y en a maintenant de manière régulière dans les magasins. Les faire pousser, mon rêve, mais en ville, pas beaucoup de place.
    A bientôt.

  6. Une recette de salade atypique. Je ne consomme, habituellement, pas de betterave ni de fraises puisque je tiens une préférence pour d’autres légumes que l’on peut consommer chaud et fruits jaunes.
    Mais, cette recette pourrait bien m’inspirer de nouvelles recettes 😉 Et, si ce n’est pas nous qui les consommerons, ce serait des adeptes de la betterave et des fruits rouges.
    Il semblerait que Françoise ait su remédier à son souci de photographies disparues 😉
    Agréable mi de semaine et au plaisir de vous, te retrouver ici et là-bas !
    A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *