Surnom

Petite leçon d’histoire. On ne se refait pas. Rêve d’enfance, l’Histoire…

Le surnom est un nom formé par addition, au prénom ou au nom de famille d’une personne, d’un terme, mettant en relief le plus souvent une particularité physique, une qualité morale ou une action d’éclat ainsi nous avons eu, en France : Philippe le Hardi, Napoléon le Petit selon Victor Hugo (c’est le numéro trois, bien que plus grand par la taille que son oncle Napoléon I), Charles le Chauve ou Louis le Gros. Cette appellation familière ou pittoresque est quelquefois même substituée au véritable nom d’une personne.

On parle aussi de sobriquet, un surnom familier que l’on donne à une personne avec une intention moqueuse ou plaisante, faisant référence à des particularités physiques ou à des traits de caractère de cette personne, à son origine sociale ou géographique, à son métier…  Ainsi Napoléon Premier, Bonaparte avait eu pour sobriquet “ paille au nez “à cause de son accent corse qui lui faisait prononcer son prénom Napoilloné.

Voilà une petite liste des rois de France aux surnoms “intéressants” :

Les Capétiens 

  • Louis VI le Gros (1081-1137)
  • Louis VII le Jeune (1120-1180)
  • Louis VIII le Lion (1187-1226)
  • Louis IX dit Saint Louis (1214-1270)
  • Philippe III le Hardi (1245 – 1285), appelé plus justement “le Doux” ou “le Débonnaire” ;
  • Philippe IV le Bel (1268-1314)
  • Louis X le Hutin (1289-1316), Hutin, c’est dire « l’entêté » ;
  • Philippe V le Long (1293-1322)
  • Charles IV Le Bel (1294-1328)

Les Valois

  • Jean II le Bon (1319-1364)
  • Charles V le Sage (1338-1380)
  • Charles VI le Fou (1368-1422), lisez donc Charly de Jean Teulé, vous ne le regretterez pas ;
  • Charles VII le Bien Servi (1403-1461) aussi dit « le Victorieux »
  • Louis XI (1423-1483) dit « le Prudent » mais aussi « l’Universelle Aragne » tant il était cruel.

Les Bourbons

  • Henri IV le «Vert-Galant» (1553 – 1610)
  • Louis XIII le Juste (1601-1643)
  • Louis XIV le Grand (1638-1715)  (pas par la taille), dit le Roi-Soleil
  • Louis XV le «Bien-Aimé» (1710-1774) (pas jusqu’au bout)
  • Louis XVI (Le Raccourci, mais ça c’est moi qui le dis).

Dans l’Antiquité romaine, le cognomen était le surnom d’un citoyen. Après le prénom et le nom de famille, il constituait généralement le troisième nom des tria nomina traditionnels du citoyen romain. Un trait physique ou une origine furent à l’origine des premiers surnoms : Calvus (le chauve), Claudus (le boiteux), Varus (le cagneux), Crassus (le gros),  Caecus (l’aveugle), Strabo (celui qui louche), Romanus (le Romain), Sabinus (le Sabin)… Certains pouvaient reprendre un trait de caractère : Clemens (le doux). Enfin, la truculence romaine et une certaine autodérision mirent aussi en usage divers surnoms peu flatteurs : Brutus (l’idiot), Caudex (la bûche – au figuré, l’idiot), Paullus (le chétif), Balbus (le bègue), et Cicero(n) (le pois chiche).

Cicéron célèbre orateur romain portait ce drôle de cognomen car l’un de ses ancêtres aurait eu une verrue en forme de pois chiche sur le front (en latin cicer = pois chiche)..

Le nom de Cicerone aujourd’hui est encore rencontré dans toute l’Italie, où il n’est cependant pas très fréquent

Cicérone désigne aussi un guide appointé pour présenter les particularités touristiques d’un site. Par  extension, être le cicerone de quelqu’un, servir de cicerone, se faire le cicerone, c’est jouer le rôle de guide auprès de quelqu’un.

Sous quel surnom se souviendra-t-on du petit Manu ?

“Jupiter” en référence au Dieu des Dieux romains connu pour avoir eu un caractère impérieux et dominateur. Ou alors Choupinet voire Choupinette ? “Le petit marquis poudré”, “petit Mozart de la finance”, “Dark Vador”, “Terminator” ? Mais de Macron à macaron ou même micron, il n’y a qu’une lettre de différence.

Share

3 réflexions sur « Surnom »

  1. surnoms et sobriquets ne manquent pas pour les grands personnages !
    Mes 184 cm m’ont valu ” le grand “, on ne s’ est pas fatigué !
    J’ai lu qu’au Moyen-âge, même les noms faisaient référence au lieu dit, ou au lieu de résidence, ainsi les Delasente, Duchemin, Delarue etc
    les surnoms peuvent aussi servir de moyen mnémotechnique !
    Bonne journée Françoise
    Bisous

  2. bravo Françoise pour ces beaux travaux de recherche sur les surnoms ! je pense que le surnom de “Jupiter” convient tres bien à notre President, , le “baratineur” est encore trop genti pour lui , le “hâbleur” peut etre ? porte toi bien, bonne journee de jeudi, g rosses bises

  3. les températures commencent à baisser, on se sentira mieux à la maison !
    Passe une bonne fin de semaine Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *