Y a ou y a pas ?

La paresse amène souvent à ne pas articuler deux sons phonétiquement proches quand ils sont voisins dans une phrase, ainsi la locution Il y ale pronom « il » est omis et l’on n’entend plus que la tournure incorrecte y aIl faudrait se garder de céder à cette facilité en particulier à la forme négative puisque, dans ce cas, disparaît aussi l’adverbe de négation élidé n’.

Nous devrions dire :

  • Il y a beaucoup de monde… au lieu de y a beaucoup de monde.
  • Il n’y a pas de problème…    au lieu de y a pas de problème.

Pour le moment Y a beaucoup de monde avec un gros problème et y a pas de réaction ni de prise de conscience réelle du danger qui nous menace. Au rythme actuel des incendies à la surface de la Terre, la fin du monde s’approche bien plus vite que prévue,

Cette année, l’Australie est dépassée par les incendies démesurés. Les flammes ont déjà brûlé l’équivalent de deux fois la Belgique sur l’île-continent et après une année de sécheresse extraordinaire, les incendies risquent de se poursuivre durant plusieurs mois. Tant qu’il y a aura quelque chose à brûler, ça ne s’arrêtera pas. On peut dire ou croire que l’enfer est arrivé sur Terre.

L’Australie est dépassée par des incendies démesurés
Les états australiens touchés par les incendies

 

Attention : La fumée des incendies australiens a atteint la Nouvelle-Zélande, à deux-mille kilomètres. De couleur marron, elle s’est déposée sur les glaciers, notamment le glacier Franz Josef culminant à 3 500 mètres et situé dans l’île du Sud.  Or le dépôt de fumées chargées en particules et suie sur les glaciers accélère leur fonte ; si une surface blanche renvoie la lumière solaire et donc la chaleur, un dépôt grisâtre voire noir, contribue à absorber la chaleur et donc accélère le processus de fonte. Cette pluie de particules risque fort d’accélérer la fonte des glaciers néo-zélandais qui ont déjà beaucoup reculé en quelques années..

il y a véritablement de quoi s’inquiéter.

Share

2 réflexions sur « Y a ou y a pas ? »

  1. il semble que le premier ministre australien ne soit pas à la hauteur, et il y a longtemps qu’il aurait dû réclamer de l’ aide !
    C’ est un peu comme lors des éruptions volcaniques, on n’imagine pas les distances parcourues par les rejets !
    et derrière le feu, il y a le problème de l’eau, qui dans l’ avenir sera plus précieuse que le pétrole, et fera l’ objet de guerres !
    Bonne journée *Françoise
    Bisous

  2. n y a ou il n’y a, mauvaise habitude ou facilité pour certains… pauvre Australie, le premier ministre avait meme recemment diminué les credits accordés aux pompiers !!! et c’est un pro charbon aussi dangereux que Trump sur le sujet … au fait il y a eu recemment un incendie dans une centrale a charbon accolée a une mine à ciel ouvert , avec de nombreux intoxiqués, a qui appartient cette centrale ? tout simplement à ENGIE grosse entreprise française, qui possede deux centrales à charbon en Australie, faits devoilés par la grande journaliste Elise Lucet … il serait grand temps que l’on balaie devant notre porte ! avant de donner des conseils aux autres ! bonne journee chere Françoise, bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *