Pas de violence !

Pas de violence ! « Pas de fessée » ont dit les députés. Le Parlement a bel et bien définitivement adopté la loi interdisant toutes les «violences éducatives ordinaires», mardi 2 juillet 2019,

Le législateur entend «l’ensemble des pratiques coercitives et punitives utilisées, tolérées, voire recommandées dans une société, pour « éduquer » les enfants», il faut comprendre la violence verbale : moqueries, propos humiliants, cris, injures… ; la violence psychologique : menaces, mensonges, chantage, culpabilisation… ; et / ou la violence physique : gifles, pincements, secousses, projections, tirage de cheveux, tapes sur les oreilles et fessées.

Je comprends que l’on veuille protéger les enfants mais les parents réellement sadiques se moquent des lois et continueront à martyriser leurs enfants sans crainte, ni honte. Qui défendra les petites victimes ? Personne. Elles continueront à souffrir en silence. Non, je ne vois pas les choses en noir, j’ai côtoyé la réalité d’assez près mais c’est un autre sujet.

Plus jamais de fessée a de quoi révolter certains parents, persuadés qu’on les prive de leur autorité, qu’une «petite fessée n’a jamais fait de mal à personne» et a fait naître de réelles interrogations chez d’autres parents qui donnent parfois (souvent très rarement) une claque sous le coup de l’émotion. Comment faire face à un enfant difficile si même le chantage est interdit ? (car c’est souvent cette méthode qui est utilisée.)

Légiférer pour faire comme les voisins mais être incapable de faire respecter les lois, c’est ça la France aujourd’hui. Des lois, des poids, des mesures différents par crainte des représailles en tous genres. Tu parles d’une démocratie !

En bonne Française, je me dis qu’il vaut mieux en rire. Pas de violence, c’est les vacances.

 

Pas de violence, le lacrymo n’est pas violent, tout comme les LBD éborgneurs.

Share

2 réflexions sur « Pas de violence ! »

  1. Bien vu, les violences policières contre les manifestants qui, elles, restent d’actualité !
    Je n’ai jamais reçu la moindre gifle de mes parents et n’en ai jamais donné à ma fille non plus …
    Mais je reconnais que certains enfants sont tellement grossiers et malpolis qu’ils méritent vraiment des corrections !
    Alors, à chacun de voir comment agir sans que le gouvernement ne vienne s’immiscer dans les conflits familiaux …

     » Bon mercredi, avec des températures revenues à la normale.
    Il fait beau et chaud, comme en juillet, quoi !
    Gros bisoux ma françoise ♥ « 

  2. C’ est se foutre du monde, rien n’empêchera les abus, comme rien d’ empêchera les violences faites aux femmes et aux hommes !
    Pour moi, les mieux placés sont les parents qui voient quel est le comportement de l’ enfant roi !
    Et comme tu le soulignes, ce gouvernement en particulier a donné dans la violence, verbale pour Macron, physique pour les forces de l’ ordre.
    On se dirige bien vers le chaos, tout ça va péter, j’ en suis persuadé !
    Bonne journée Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.