Bug (2)

En informatique, un bug est un défaut de conception d’un programme  à l’origine d’un dysfonctionnement. Par exemple :

  • le logiciel ne fait pas ce qu’il doit faire ;
  • le logiciel fait quelque chose qu’il ne doit pas faire ;
  • le logiciel fait quelque chose qui ne lui est pas demandé ;
  • le logiciel ne fait pas bien ce qu’il doit faire.

La gravité du dysfonctionnement peut être bénigne ou bien très grave, un »crash système », un plantage, l’arrêt inattendu d’un logiciel  et d’importantes pertes d’informations ce qui peut être une véritable catastrophe comme l’explosion du vol 501 de la fusée Ariane 5). Une faille de sécurité est un bug qui permet à un utilisateur « malicieux » ou un logiciel malveillant d’effectuer des opérations non autorisées et là aussi ce peut être très ennuyeux.

Dans certains cas, la menace d’un bug peut être rentable pour les concepteurs informatiques, souvenez-vous du bug de l’an 2000, appelé aussi bug du millénaire. Les problèmes potentiels posés par la date du 31 décembre 1999 ont été anticipés la première fois en 1971 et ont provoqué une importante mobilisation des entreprises de « génie logiciel » quelques années avant la date butoir et surtout la dernière année. Quel coût en France et dans le monde ? Les Etats-Unis auraient dépensé 100 milliards de dollars dont 9 milliards de la part gouvernement fédéral, le reste provenant d’industries, de services publics, des banques, compagnies aériennes, télécom, toutes les entreprises possédant plus d’une dizaine d’ordinateurs. Le reste du monde a déboursé entre 300 et 500 milliards de dollars (entre 200 et 300 milliards d’euros). C’est dire si l’opération fut rentable pour certains.

Quelques petites phrases intéressantes à retenir à propos des bugs :

  • « Ce n’est pas un bug, c’est une fonctionnalité non documentée.»
  • « L’erreur est humaine, mais un vrai désastre nécessite un ordinateur. »
  • « Quand un logiciel n’a plus aucun bug, il est généralement obsolète. »

Quelques bugs dramatiques :

  • Entre 2009 et 2011, la Lexus ES350 a été impliquée dans de nombreuses sorties de route à grande vitesse. Le constructeur, Toyota, réagit initialement en incriminant une mauvaise utilisation de la voiture par des chauffeurs qui auraient confondu les pédales de frein et d’accélération. Un recours collectif en justice mit pourtant en lumière de graves lacunes dans le fonctionnement de l’ordinateur de bord qui pouvait enclencher l’accélération jusqu’à 150 km/h et désactiver la pédale de frein. Ce bug fit entre 200 et 400 morts aux États-Unis, c’est sans aucun doute le bug informatique le plus grave de l’histoire.
  • L’échec du vol inaugural de la fusée Ariane 5 en 1996 a pour origine un défaut dans les appareils d’avionique de la fusée, appareils utilisés avec succès pendant plusieurs années sur la fusée Ariane 4. Lors du décollage, l’appareil informatique qui calculait la position de la fusée en fonction de son accélération ne supporta pas les accélérations d’Ariane 5, 5 fois plus fortes que celles d’Ariane 4. « Aveuglé », le pilote automatique perdit le contrôle de la fusée et un dispositif de sécurité provoqua son auto-destruction quelques secondes après le décollage ; là, c’est l’un des bugs informatiques les plus coûteux de l’histoire.

Voilà les bogues informatiques, pour  ce qui est de l’insecte, le bug est une punaise. Encore une drôle de bestiole que cette punaise. J’y reviendrai demain.

Share

2 réflexions sur « Bug (2) »

  1. Punaise, j’ai eu un bug !
    Tu vois, je m’amuse toute seule …
    Mal dormi, alors, mal réveillée !
    Question d’habitude.
    Et puis, comme dit mon toubib : si tu n’es pas fatiguée, tu n’as pas sommeil !
    Moi, c’est le contraire … Je m’endors n’importe quand, n’importe où.
    En ce moment, c’est surtout le jour, alors, je suis mon corps.

    Bon mardi !
    Toujours au soleil ☼
    Bisoux, ma françoise ♥

  2. je me souviens de problèmes en France avec le régulateur de vitesse qui refusait de se déconnecter !
    Internet permet d’ accéder à pratiquement tout, on ne peut s’ étonner que les factieux tentent d’ en tirer profit !
    J’ ai quelques peines à croire que dans l’ avenir , les voitures rouleront sans chauffeur, les essais sont loin d’ être au point , et il y a déjà eu des morts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.