1969 en musique

1969… 69, l’année érotique chantait Gainsbourg.

Moi je me souviens surtout de Woodstock, non pas que j’y sois allée , je me suis contentée du film, le reportage présenté dans les salles de cinéma l’année suivante. Pourquoi est-ce que je pense à ça ? Peut-être parce que Gérard Palaprat est mort cette semaine et que des souvenirs remontent en masse. C’est donc ça vieillir ?

Gérard Palaprat ? Vous l’avez oublié ? « Pour la fin du monde », « Fais moi un signe ». Il a eu un rôle dans la comédie musicale Hair qui a vu débuter Julien Clerc et Gérard Lenorman.

Vous avez reconnu La grande Duduche (Danièle Gilbert) et admiré sa somptueuse coiffure.

 

Sur ce clip, vous avez dû remarquer les yeux vairons du chanteur et sa position assise sur scène, une posture de yogi (personne pratiquant le yoga). Originales ces années 1970 !

Quoi d’autres en chansons durant 1969 ?

  • Le 12 janvier, sortie du premier album du groupe de hard rock Led Zeppelin.
  • 30 janvier : dernière performance publique des Beatles, sur le toit de l’immeuble Apple à Londres.
  • 1er mars : Jim Morrison, leader des Doors, est arrêté à Miami pour son comportement durant un concert du groupe.
  •  au  : Johnny Hallyday présente au Palais des sports de Paris son premier grand show, qualifié par le magazine Rock & Folk de « show de l’an 2000 ». À cette occasion, il crée sur scène la chanson Que je t’aime.
  • 3 juin : sortie du premier album d’Elton John.
  • 5 juillet : les Rolling Stones donnent un concert à Hyde Park en mémoire de Brian Jones, mort deux jours auparavant.(Brian Jones, le fondateur et premier guitariste des Rolling Stones était, pour certains l’unique ange damné des Rolling Stones. Fondateur du plus grand groupe de rock de tous les temps, Brian Jones, de son vrai nom Lewis Brian Hopkin Jones, était une légende du rock’n’roll, l’archange maudit dévasté par la drogue et notamment le LSD. Sa mort – le 3 juillet 1969 –  a fait couler beaucoup d’encre à l’époque. Exclu des Rolling Stones le 5 juin 1969, pour sa dépendance la drogue et son incapacité à jouer sur scène et en studio, il s’est noyé dans la piscine personnelle au Royaume-Uni. La thèse officielle a toujours été celle de l’accident domestique même si, pour une fois, le musicien n’était pas drogué jusqu’à la moelle. Les leaders des Stones, Mick Jagger et Keith Richards n’ont même pas pris la peine de participer à son enterrement et il faut ajouter  que deux ans plus tôt, Keith Richards avait volé sa fiancée (Anita Pallenberg) à Brian Jones, le plongeant un peu plus dans la dépression.
  •  Après plus de 6 ans d’absence, Elvis Presley revient avec les titres If I can dreamDon’t Cry DaddyIn the GhettoAny Day Now et Suspicious Minds. Parallèlement il retourne également sur scène après neuf ans d’absence avec une série de shows à guichets fermés sur la scène de l’International Hotel de Las Vegas.
  • 15-18 août : grand festival rock, le festival Woodstock à Bethel (New York) devant environ 500 000 personnes, dans un contexte de contestation de la jeunesse hippie contre la guerre du Viêt Nam.
  • 24 septembre : enregistrement du Concerto for Group and Orchestra par Deep Purple et l’Orchestre philharmonique royal.
  • Musique sacrée, Requiem et Aranjuez apparaissent respectivement N° 1, 2 et 3 au Classement des meilleures ventes de disques en France.

Succès musicaux de l’année 1969 en France

  • Arlequin – Sheila
  • Oncle Jo – Sheila
  • Eloïse – Barry Ryan
  • Vesoul – Jacques Brel
  • Le Métèque – Georges Moustaki
  • Ma France – Jean Ferrat
  • Le sirop typhon – Richard Anthony
  • Tous les bateaux, tous les oiseaux – Michel Polnareff
  • C’est extra – Léo Ferré
  • Je t’aime… moi non plus – Jane Birkin et Serge Gainsbourg
  • Que je t’aime – Johnny Hallyday
  • Je suis né dans la rue – Johnny Hallyday
  • Love me maestro please – Sheila
  • Les Champs-Élysées – Joe Dassin
  • Zoum zoum zoum – Dalida
  • Wight is Wight – Michel Delpech
  • Petit bonheur – Adamo
  • Lindbergh – Robert Charlebois et Louise Forestier
  • La colline de Santa Maria – Sheila
  • Ob-La-Di, Ob-La-Da – The Beatles
  • Come Together – The Beatles
  • Musique sacrée – Jean-Christian Michel
  • Requiem – Jean-Christian Michel
  • Aranjuez – Jean-Christian Michel
  • With a Little Help from My Friends – Joe Cocker
  • I Started a Joke – Bee Gees
  • Sympathy for the Devil – The Rolling Stones
  • My Way – Frank Sinatra
  • Quelqu’un et quelque chose – Sheila
  • Oh Happy Day – Edwin Hawkins Singers
  • Whole Lotta Love – Led Zeppelin
  • Les Mots s’en vont – Jean-Pierre Réginal
  • Bonjour Monsieur le Directeur – Sheila

Je constate à la vue de cette liste que Sheila avait un sacré succès mais cette année-là, j’avais beaucoup aimé :

  • Give Peace A Chance – John Lennon
  • Messe pour le temps présent – Maurice Béjart
  • Space Oddity – David Bowie

Chacun ses goûts.

2 réflexions au sujet de « 1969 en musique »

  1. C’ est vrai que la disparition de ce chanteur n’ a pas fait la une des journaux, et pourtant il avait marqué son époque.
    Ce qui me parait clair, c’ est que plus nous avançons en âge, plus nous voyons disparaître les artistes qui ont égayé notre jeunesse.
    Et je me dis aussi que les chanteurs actuels n’ ont pas le charisme des ceux d’ autrefois, ni par la voix, ni par les textes !
    Merci pour ces rappels
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  2. C’est vrai que je n’ai rien entendu concernant son décès.
    Merci pour tous ces rappels qui me donnent un peu le bourdon …
    C’est l’année où j’ai rencontré mon ex mari : j’aurais mieux fait de la zapper !
    Quoique, je n’aurais pas eu ma fille et ça, ç’aurait vraiment été dommage. Lolll
    Bon début de semaine … pluviotteuse, pour l’instant.
    Bisoux, ma très chère françoise
    dom, patraque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *