Nature morte

Ce n’est pas parce que l’automne approche que j’évoque la nature morte, moi je trouve l’automne vivant et riche en couleurs. Certes le brouillard et les chasseurs ne rendent pas la saison très joyeuse mais malgré tout c’est une belle saison. En parlant de nature morte, je pensais à la peinture : une nature morte est un genre artistique, principalement pictural ,qui représente des éléments inanimés (aliments, gibiers, fruits, fleurs, objets divers…) organisés selon l’idée que se fait l’auteur de la beauté. 

En voilà quelques-unes :

  

Une nature morte peut être aussi comme celle-là de Pieter Claesz (1597-1661) : une évocation de la vanité de la vie, car ne l’oublions pas « tout est vain » puisque nous allons disparaître.

En résumé, une nature morte n’existe que lorsqu’elle n’est pas concurrencée par un être vivant.

Moi, si fière de mes récoltes au jardin, j’ai voulu vous les montrer, j’en ai donc pris quelques photos (à défaut de pouvoir les peindre) ; ce sont des natures mortes photographiques. Je ne suis ni une pro du jardinage, ni de la photographie mais je trouve que je n’ai pas trop mal réussi mes clichés.

Quelle drôle de forme, cette tomate !

Que pensez-vous de cette récolte et de ces photos ?

Une réflexion au sujet de « Nature morte »

  1. l’ être humain a besoin de la nuit pour reprendre des forces, la nature a besoin de l’ hiver pour en faire autant, et l’ automne l’ y prépare.
    Imagine qu’ au lieu de récolter tu laisses en place les fruits et légumes, il est alors fort probable qu’ au printemps suivant, les graines germeront, et donc on ne peut parler de mort.
    Une bien jolie récolte dans ton jardin, je trouve que tu peux en être fière !
    Quand à te photos, je ne vois pas comment on pourrait faire mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *